lundi 13 juin 2022

Allen Iverson Jules : Meilleur débatteur du tournoi de débat organisé par la FHD

Ancien du club de débat de la BMC, Allen Iverson  Jules, a remporté le trophée du meilleur débatteur du tournoi organisé par la Fédération Haïtienne de Débat (FHD). Le débatteur qui s'est, parait-il conforté au poste de troisième orateur de son équipe a pu obtenir un total de 1040 points pendant l'ensemble de la compétition. Cette somme (de points) attribuée récompense le travail effectué par Iverson dans les victoires de son équipe, battue (malheureusement) en finale. Sûr de lui et méthodique, l'ancien du #PIJ a pu conquérir les cœurs des juges en insistant à chaque fois sur une excellente élaboration et un rejet systématique des positions simplistes. Membre de l'équipe de la Faculté d'Ethnologie, seconde place à la compétition, Allen Iverson Jules a su marquer les esprits. Le Programme Initiative Jeunes (PIJ) salue sa performance. 
 

lundi 14 mars 2022

 Pierre Bernaldo Castil : Un membre de la communauté PIJ brille chez les Toastmasters.

Ancien débatteur du club de débat de la BMC, Pierre Bernaldo Castil a montré de bonnes aptitudes aux débat dès son intégration du club en 2015. Un mois après s'être fait membre du club, il représente l'équipe de la BMC au tournoi national de débat à Jérérmie. Il participe entre autres, à plusieurs compétions au sein de son club et un second tournoi national en 2016.

Il a pris plaisir à assister de nouveaux débatteurs impliqué(e)s dans des joutes oratoires contradictoires. Bernaldo a toujours sillonné le milieu du débat entant que coach et volontaire lors de compétitions de son club, qu'il ne peut plus représenter en raison du fait que les compétitions sont destinées aux élèves du secondaire. 

En novembre de l'année écoulée, il passe chez les Toastmasters. Il fait partie de ceux qui ont voulu perfectionner leurs techniques de prise parole en public. Ils sont légion à être (d'anciens) membres du Programme Initiative Jeunes à rejoindre les rangs des Toastmasters, à l'instar de Rodney Barthelemy ou Célineca L. Cenadin (Deuxieme au concours de discours international pour son club au niveau Secteur). 

Bernaldo remporte le prix du concours international de discours déjà au niveau de son club de Toastmasters, la Cabucine. Cette victoire lui a permis d'aller à un niveau supérieur. Il passe au niveau Secteur face à d'autres membres de clubs Toastmaster. Encore une victoire remportée. Il attend la fin du mois de mars pour participer au niveau Division. Ce dernier regroupe les champions des compétions au niveau Secteur.

Il s'est adressé à ses anciens formateurs et la coordination du PIJ en rappelant qu'il doit beaucoup à ce programme pour son épanouissement personnel. Tout en regrettant qu'après ces études classiques, il ne peut plus
débattre en raison du fait que le programme ne s'adresse pas aux universitaires. 

Sa gen plizyè ane mte konn patisipe nan Club deba BMC. Men se moman ki banm anpil jarèt. Jodi a si m pa vrèman tranble nan koze priz pawòl an piblik epi byen pèfòme nan kèk aktivite se Coaching nou. Anpil konsèy anpil, rekadraj epi sitou koze "Audace,audace,audace". Nou te trase anpil chimen pou m! M pa gen mo ase pou m di mèsi🙏🏽

mercredi 9 février 2022

Reprise des activités pour le club de débat de Darbonne

A un mois des changements survenus dans le Programme Initiative Jeunes (PIJ), le club de débat de Darbonne (à Léogane), mené par Jefté Thélisma, a repris officiellement ses rencontres ce vendredi 4 février en présence d’une trentaine de membres du club. Le CDD (Club de débat de Darbonne) fait partie d’une communauté de 11 clubs, aujourd’hui, repartis dans plusieurs villes du pays. Cette rencontre de relance était l’occasion pour les jeunes de revoir certaines notions avec des anciens du club et de décider du modèle de gestion du groupe. Nous publions ici le compte-rendu de la rencontre, rédigé par Olsy Desir, un débatteur du club.

 

“Le débat et Moi” a été le thème sur lequel les jeunes du Club de Débat de la Bibliothèque RASIN LESPWA ont repris ce vendredi 4 Février 2022 de 3 h à 5 h PM leur rencontre habituelle. Une trentaine de Jeunes y ont pris part pour faire de cette toute première rencontre pour cette nouvelle année une réussite. Le menu se composait de rubriques de speaker Corner (Activité consistant pour des orateurs à jouer des personnages lors d’une joute oratoire).  La formation d’un nouveau comité qui aura pour mission d’aider l’animateur était une activité importante pour le club.

 

Esaie CELESTIN, le modérateur de la rencontre a salué les participants tout en les rappelant l’importance pour un jeune de sa communauté de faire partie d’un club de débat. Puis il a présenté par ordre les différentes interventions prévus dans l’ordre du jour.

Mathäus Laventure, un ancien membre du Club ne s’est fait pas prier pour conseiller les moins expérimentés sur la réfutation, le leitmotiv d’un match de débat. “La réfutation c’est prendre à contrepied l’argumentation émise par l’équipe adverse a-t-il mentionné tout en énumérant les différents types de réfutations à savoir réfutation par retournement, par concession, par négation et par minimisation.

La deuxième partie de l’activité se basait surtout sur la formation d’un comité avec les jeunes. Un comité qui aura la mission d’aider l’animateur à atteindre ses objectifs. Quatre (4) jeunes se sont portés volontaires pour le poste de président du Club. De ce fait, vendredi 12 février 2022, chacun d’entre eux aura à présenter son plan face aux jeunes pour gagner leur vote. Quatre (4) autres jeunes ont donné leur accord pour présenter les rubriques lors de la prochaine rencontre du Club : Connaissez-vous ce personnage ? Coin Grammatical;  Un auteur, une œuvre et Speaker Corner.

Pour terminer en beauté la rencontre, à l’unanimité les participants ont salué la réussite de cette rencontre, la toute première pour l’année 2022. “Engageons-nous à inviter nos amis afin que les écoles soient prêtes pour le tournoi interscolaire” a lancé Esaïe CELESTIN en guise de conclusion.

OSLY DESIR
Membre du Club de Débat de Darbonne.
Vu et Corrigé par Jefté THELISMA

vendredi 4 février 2022

Ricardo Nicolas : Nouveau responsable du PIJ

Chères collaboratrices / Chers collaborateurs / débatteurs / débatteuses / cher(e)s ami(e)s,


Je vous adresse mes meilleurs vœux pour cette année 2022. Des vœux de sérénité, de paix, d’amour et de bien-être. Cette année ne s’annonce pas calme. Les tumultes et troubles pointent déjà le bout du nez. On aura besoin de force, de discernement, d’amour de la patrie, mais surtout du dépassement de soi vers l’autre. J'espère que cette année enfin, nous comprendrons tous, que nous sommes condamnés à vivre ensemble ou à périr tous ensemble.


Des changements sont survenus au Programme Initiative Jeunes (PIJ). Jean Gérard Anis a laissé le leadership du PIJ après plus d’une dizaine d’années dédiées à la bonne marche du programme. Son départ m'amène aujourd’hui à la tête du PIJ. Auquel je dois beaucoup ou quasiment tout. Pour être tombé dans la marmite du débat contradictoire très jeune. Débatteur, coach, formateur, animateur de club … Le parcours peut vous paraître classique. Pourtant, je dois chacune de mes réussites à ce programme. Cet espace qu’est le club de débat de la BMC m’a permis de m’épanouir, de travailler sur ma personne, d’apprendre avec l’autre et face à l’autre. On ne fait pas que du débat contradictoire dans nos clubs de débat, on s’inscrit dans un apprentissage de la vie sociale et politique. 


Le mot politique évoqué même dans ce contexte pourrait surprendre certains d’entre vous. Mais rappelez-vous que les valeurs de respect de l’opinion de l’autre,  de pluralité des idées, de tolérance, d'honnêteté, de l’harmonie collective sont justement les bases de l’idéal démocratique que nous chérissons tous. Les clubs de débat ont la prétention de guider le jeune dans sa sortie de la caverne en l'encadrant dans l’apprentissage de l’esprit critique, de la controverse, de sa capacité à mener des recherches de manière autonome, de la prise de parole en public et de l'épanouissement de soi.


Le PIJ connaît des moments difficiles. Réduction du nombre d'animateurs, de clubs et par-dessus tout, réduction dans le budget du programme. Nos clubs subissent comme le reste du pays le contexte de chaos généralisé, d'emmurement, de muselage caractérisé et de handicap de la vie sociale quotidienne. Les réalités auxquelles nous faisons face partout dans le pays ont ralenti ou même stoppé nos rencontres (dans quelques zones de la capitale) et rendez-vous pendant un temps déjà. Ajouté à cela, la pandémie de la covid-19 qui elle aussi pèse sur nous.


Malgré tout cela, notre communauté tente de continuer à offrir aux jeunes des espaces d'épanouissement, de partage et d’apprentissage des exercices liés  à la participation citoyenne dans la préservation des acquis démocratiques. 


J’adresse mes profonds regrets aux trois clubs de débat dont on a dû se séparer, tout en conservant avec eux les meilleurs rapports. A ces jeunes débatteurs et/ou  anciens, je vous prie de comprendre que le programme a dû faire des choix difficiles. Aux collaborateurs de Fond-Parisien, de Diquini et de Gros-Morne, je vous promets que vous continuez à briller au plus profond de notre cœur et que vous restez dans nos esprits. 


A vous collaborateurs animateurs (11 pour 11 clubs de débat dans le pays) votre communauté a plus que jamais aujourd'hui besoin de vous. La promotion et la mise en action des pratiques et valeurs démocratiques sont les seules armes efficaces contre les violences humaines. Continuons par le truchement de nos clubs de débat à forger des consciences citoyennes. Tout en offrant à chacun la possibilité du développement personnel et de la bonne estime de soi.


Quant à moi, je ne peux qu'espérer avec vous les meilleures collaborations qui soient. Et je vous promets d'être près de vous et avec vous sur tous les fronts et d’aborder ensemble les défis qui se présenteront. Vous êtes des AVENGERS. On ne prétend pas changer le monde. Mais mettons de la grandeur dans chaque initiative que nous entreprendrons. 


Ricardo Nicolas

Responsable du Programme Initiative Jeunes








mardi 21 décembre 2021

Mon dernier mot aux débatteurs et débatteuses du PIJ

 21 décembre 2021

Chers jeunes débatteurs et débatteuses,

Que de tragédies politiques majeures (assassinat d’un président en exercice, élections truquées, impunité, corruption, pays lock), que de crises sociales (meurtres impunis en série, kidnappings quotidiens, banditisme effréné, émeutes, manifestations violentes, migrations en série) et sanitaires (choléra, chikungunya, corona), que de catastrophes naturelles (2 tremblements de terre en une décennie, cyclone Mathew) vous vivez à votre si jeune âge. C’est sans précédent !

Vous aurez raison de vous sentir secoués, bouleversés, déboussolés, désespérés. Vous avez l’impression d’être piégés dans une spirale sans fin, de laquelle il n’y a aucune sortie possible dans un avenir proche. Je ressens cela aussi parfois. Mais croyez-moi, nous ne sommes pas maudits. Le pays n’est pas maudit. Tous ces malheurs qui s’abattent sur notre pays ne sont seulement que le résultat des inconséquences de nos dérives sociales, de l’amateurisme et l’incompétence crasse de nos hommes politiques, et de l’irresponsabilité et de la malhonnêteté de nos leaders religieux.

Les valeurs (le respect, la décence, la transparence, l’honnêteté, l’amour du prochain…) qui constituaient le socle moral de ce pays se sont évaporées sous les coups de boutoir de la corruption généralisée, de l’absentéisme de la justice, de la misère entretenue, de la désillusion dans un avenir meilleur que l’on croit impossible.

Mais l’espoir peut renaitre, aussi faible soit-il. Vous l’avez déjà prouvé par votre élan de solidarité concrète et matérielle avec vos camarades des clubs du Sud et de la Grand-Anse lors du cyclone Mathew en 2017. Si vous décidez de pas refaire les mêmes erreurs que vos ainés, si vous acceptez d’appliquer dans votre vie les valeurs des droits humains, si vous croyez que vous pouvez faire une différence.

FOKAL croit que vous êtes capables de faire la différence. Le débat est un outil qui vous donnera la force, les moyens et la vision suffisants pour faire la différence. Parce que le débat sauve des vies.

On ne vous laissera pas tomber !

 

Jean Gérard Anis

Coordonnateur du Programme Initiative Jeunes

FOKAL

jeudi 16 décembre 2021

Les institutions indépendantes haïtiennes expliquées aux jeunes de Bourdon

 La Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA)

            Le changement tant souhaité en Haïti, passe avant tout par des citoyens consciencieux, honnêtes et impliqués dans les affaires de l'Etat. Pour s'impliquer et participer activement dans la prise de décision en tant que citoyen, il faut connaître les institutions, leurs missions dans l'établissement et la pérennisation de la démocratie.

            Une institution indépendante est une institution publique ce qui signifie que celle-ci n’est soumise ni au pouvoir hiérarchique, ni au pouvoir de tutelle. Elle ne doit pas recevoir d'ordre ou d'instructions des autorités du pouvoir exécutif et du pouvoir législatif. Ses décisions ne peuvent pas être annulées, ni réformées par les autorités administratives et/ou politiques. Mais elles peuvent faire l'objet de recours devant le juge.

            L'éducation à la citoyenneté d'un individu, c'est aussi l'aider à comprendre les institutions de son pays, leurs apports dans la stabilité de la société. La Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA) est l'une des institutions indépendantes d'Haïti qui joue un rôle important dans la gestion des biens publics et favorise chez nos dirigeants la transparence et les redditions de comptes.

            C'est dans cet optique qu'une causerie a été réalisé à l'intention des jeunes du club par l'assistant coordonnateur de la CSCCA Mario FORTÉUS, le samedi 11 décembre 2021, au centre culturel Pyepoudre que le club s'est réuni aux heures habituelles autour du rôle, de la mission et du statut des juges de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif.

            L'objectif de cette activité était de faire le point sur la responsabilité de la CSC/CA en tant que juridiction financière et administrative dans les dérives financières que connaît le pays.

            Les échanges entre les jeunes et M. Mario ont été très animées, beaucoup de questions sur les fonds de petrocaribe, sur les arrêtés de quitus et de débets (décharges des ordonnateurs et comptables de deniers de l'Etat) les contrats inachevés signés par l'Etat, sur les différents scandales de corruption qui secoue le pays a chaque fois.

 

            Plus d'une vingtaine de jeunes dont 6 garçons et 19 filles ont été présents pour participer à cette dernière activité du club pour l'année 2021.

            Cette dernière causerie pour l'année a été l'opportunité pour eux d'apprendre plus sur cette institution combien importante, le tout dans un atmosphère de convivialité.

            Réactions de quelques jeunes :

 

Maddy Rodjah Christie : "L'activité de ce samedi était... intéressante, à vrai dire je ne savais pas à quoi m'attendre, et j'étais surprise, de manière positive, le monsieur était très honnête et cela m'a plu.

            Est-ce que j'ai appris ? En gros oui, je ne savais pas, samedi matin, ce que CSCCA voulait dire, ainsi que sa mission et me voilà.

            L'ambiance était très bien, mais l'intervention à été de courte durée selon moi.

            Je n’ai rien de négatif a dire, si ce n'est que j'aurais aimé que ça dure plus longtemps."

 

            

Widna Fortuné : "L'activité sur la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif était vraiment intéressante. De très bonnes questions ont été posées et les commentaires étaient vraiment pertinents.

            Nous avons beaucoup appris sur le rôle de cette institution publique et nous nous sommes entretenus sur les raisons qui rendent son travail pas trop satisfaisant.

            J'ai adoré et j'espère qu'on aura l'occasion de participer à d'autres interventions concernant les autres institutions au service de la population."

Cette activité a été une réussite. Et les jeunes ont compris le rôle que doit jouer cette cour pour garder l'équilibre, et le travail du citoyen pour favoriser le changement. Je crois fermement que l'année 2022 sera bien meilleure que cette année, plus intéressante, plus grandiose avec plus d'activités pouvant contribuer au plein épanouissement des jeunes.

Bravo à mon collègue Alfred DÉSIR, sans quoi cette activité ne sera pas possible. Et aussi merci au coordonnateur général du programme pour son soutien sans faille dans la réussite de cette activité et de toutes nos activités au cours de cette année.

Déjà je souhaite un Joyeux noël à tous et à toutes, et un Heureux nouvel an.

 Joël LAZARD

Animateur du club

Tél. : +(509) 3678-5257

Email : lazard.joel@yahoo.fr

mercredi 15 décembre 2021

Tournoi conjoint de débat mixte par les clubs Diquini & Martissant

 

1. CONTEXTE    

Cela fait tantôt deux ans depuis que les clubs de Diquini et de Martissant sont confrontés à de graves problèmes causés par la montée en puissance du banditisme. Face au théâtre des gangs rivaux ces clubs se trouvaient dans des situations difficiles de pouvoir fonctionner. Dans le souci d’incarner notre mission d’animateurs (trices) étant d’accompagner et d’encadrer les jeunes dans leur quête d’épanouissement intellectuel et social. Ces deux clubs se sont alliés pour répondre aux défis de tenir le cap jusqu’au bout et de satisfaire leur soif d’aventure du débat de nos jeunes débatteurs / débatteuses passionnés.

Ce projet est conçu dans un contexte de peur et d’intimidation dans lequel sévit la population haïtienne, provoquée par des scènes de violences de toutes sortes (meurtres, séquestrations, viols etc.) enregistrés ces dernières années dans le pays. Il s’inscrit dans la perspective de la citoyenneté engagée pour la lutte contre l’insécurité qui engage toutes les couches sociales, notamment la jeunesse de ce pays, qui depuis la fin de l’année 2019 s’est transformée en une véritable salle de spectacle odieux, suscite chez les habitants, particulièrement les jeunes, de sérieuses inquiétudes en ce qui a trait à leur avenir.

Voilà pourquoi nous proposons de réaliser un tournoi mixte entre ces deux clubs (Diquini et Martissant) qui sont parmi les clubs les plus touchés par les vagues de violences et de l’insécurité qui bat son plein dans le pays.

2. DESCRIPTION

Après plusieurs séances de formation, les clubs veulent organiser un tournoi local mixte entre eux c-a-d les équipes seront composées de débatteurs des deux clubs autour des problématiques d’intérêt national. Au fait, les clubs proposent le tournoi interne de cette fin d’année autour du phénomène de l’insécurité.

L’État haïtien devrait utiliser la force pour rétablir l’ordre public est l'énoncé autour duquel sera organisé le tournoi interne de ces deux clubs pour la fin de l’année 2021. Cette compétition se déroulera le 25 décembre prochain autour du format Karl Popper. Huit (8) équipes au total seront en compétition.

Le tournoi se réalisera sur une journée entière, dans les locaux du CECREJ, sise au 09, Diquini 63, Carrefour. Des coaches et des juges du PIJ seront mobilisés pour accompagner les jeunes tout au long de l’activité. 

55 personnes au total seront mobilisées pour la réalisation de cette activité. De ce nombre on peut citer : 24 débatteurs / débatteuses, 4 animateurs, 12 juges, 8 coaches, 2 commissaires, 3 logisticiens, et 2 photographes.

3. OBJECTIF

Assurer que les jeunes maîtrisent les techniques de débat et le format Karl Popper.

 4. PUBLIC-CIBLE

Ce projet sera au bénéfice des jeunes des deux clubs : Diquini et Martissant.

 5. RÉSULTATS ATTENDUS

Au terme de ce tournoi, nous espérons que les jeunes soient en mesure de cerner la problématique de l’insécurité, seront conscients de l’impact de ce fléau sur la vie nationale, et parviennent à maîtriser les techniques de l’argumentation par le biais du débat ainsi que des valeurs inhérentes à une société démocratique, comme la tolérance, le vivre ensemble, l’esprit critique etc.

 6. ACTIVITÉS PRÉVUES 

     Journée de travail

     Tournoi de débat

     Distribution des primes

     Évaluation du tournoi


7. CHRONOGRAMME DES ACTIVITES PREVUES

Date

Décembre 2021

Activité

 18

Journées de travail 

25

Organisation du Tournoi



Marc Arthur Exumé

Animateur du club de débat de Diquini

Allen Iverson Jules : Meilleur débatteur du tournoi de débat organisé par la FHD

Ancien du club de débat de la BMC, Allen Iverson  Jules, a remporté le trophée du meilleur débatteur du tournoi organisé par la Fédération H...