dimanche 17 juin 2018

Camp d'été 2018 à Kenscoff : dispositions & règlements


Le camp d’été 2018 s’effectuera cette année dans les hauteurs de Pétion-Ville à Kenscoff-Belot, à 1.500 mètres d’altitude. On partira à Kenscoff depuis FOKAL le mercredi 18 juillet, et nous reviendrons à Port-au-Prince lundi 23 Juillet, à 9h am. Notre séjour durera 6 jours (5 nuits pleines). Le camp logera au Ranch Le Montcel, à 45 minutes de Pétion-Ville. 24 kms d’une route montagneuse en lacets (1heure 30 mns de route) séparent FOKAL du Montcel dans le quartier de Belot.

La planification du camp est déjà en cours, et la plupart des préparatifs ont déjà été effectués. Cette année, la collaboration entre le Programme Initiative Jeunes (PIJ), coordonné par Jean Gérard Anis, et le Programme Éducation Citoyenne (PEC), coordonné par Carine Schermann, permettra de vous offrir un camp plein de nouveautés et de surprises.

La thématique générale du camp : les droits humains. Cette thématique sera déclinée sous différentes formes, aussi bien à travers les tournois de débat, qu’à travers des formations, des ateliers de réflexion et de discussion et des ateliers pratiques.

L’accent sera beaucoup mis sur la formation et l’apprentissage de compétences dans des domaines variés. La participation de nombreux intervenants et intervenantes extérieur-es enrichira les discussions et les perspectives des jeunes comme des moins jeunes.

L’agenda du camp d’été sera communiqué au moment opportun par e-mail aux animateurs, aux juges et aux invité-es. Il sera disponible également sur le blog du Programme Initiative Jeunes. Bien entendu, nous avons tenu compte de vos suggestions exprimées dans l’évaluation du camp 2017 à Jacmel.

Les animateurs devront imprimer l’agenda et fournir une copie à chaque débatteur-se de leur délégation


1. Les nouveautés

Il y aura 9 grandes nouveautés cette année dont :

1.       Une collaboration inédite entre PIJ et PEC de FOKAL
2.       Un focus sur les droits humains
3.       L’expérimentation du format World School Debating Championship (WSDC) dans une compétition officielle (tournoi mixte)
4.       Un remaniement du calendrier des finales des tournois
5.       Plusieurs ateliers de discussion sur les Droits Humains
6.       Plusieurs ateliers de formation distincts pour les jeunes et les animateurs-trices
7.       Davantage de moments de temps consacrés aux loisirs
8.       Un grand jeu ouvert à tous
9.       Les interviews ‘vox pop’

2. Les incontournables

1.       Le tournoi national des clubs (demi-finale et finale) dans le format Karl Popper
2.       Le tournoi à équipes mixtes, dans le format World School Debating Championship
3.       L’excursion touristique
4.       La soirée culturelle et de gala
5.       Le concours de projets d’action de sensibilisation
6.       La diffusion en live streaming de certains matches de débat sur notre page Facebook
  
2. Les participant-es

95 personnes sont attendues au camp, dont 56 débatteurs-ses, 28 animateurs-trices, et dix collaborateurs-trices. Chaque délégation de club sera composée de 6 personnes comme d’habitude : 2 animateurs + 4 débatteurs. Il est exigé la présence d’une débatteuse au moins parmi les 4 jeunes qui composent la délégation, animatrice non comprise.

La date d’échéance pour soumettre les noms des 4 jeunes de vos délégations respectives est le lundi 9 juillet, jusqu’à minuit, à envoyer par email ou sms aux deux coordonnateurs généraux.

Rappel de certaines dispositions essentielles :

1.       Tous les débatteurs-ses doivent être au secondaire. Tout club contrevenant à cette règle verra son/sa débatteur-se rejeté-e de la liste des participant-es et risque de voir son équipe disqualifiée du tournoi des clubs ou renvoyé-e chez elle au départ du Montcel.

2.       Les animateurs-trices ne sont pas autorisé-es à se faire remplacer par quelqu’un d’autre pour conduire leur délégation. Si vous ne pouvez pas venir au camp, veuillez m’en informer 5 jours avant le départ pour Kenscoff (soit le 13 juillet au + tard), et notifier par sms ou email la raison de votre renoncement.

3.       Les animateurs-trices ne sont pas autorisé-es non plus à remplacer au dernier moment un jeune par un autre, après expiration de la date de soumission des noms des membres de sa délégation, soit 5 jours avant le jour du départ.

4.       Si vous cherchez à imposer un-e débatteur-se après la date d’échéance de soumission, il/elle ne sera pas accepté(e), et il sera de votre responsabilité de renvoyer ce/cette débatteur-se chez lui/elle si vous vous présentez avec lui/elle le jour du départ au camp.

5.       Tout jeune ayant déjà participé à 2 camps de débat ne pourra pas participer à cette édition à Kenscoff.

6.       Tout jeune ayant déjà participé à 2 compétitions officielles de débat de FOKAL (un tournoi régional + un tournoi national) ne pourra pas participer à cette édition non plus.

7.       Tout club n’ayant pas réalisé un tournoi local avant le camp ne pourra pas y faire participer des jeunes.

Le transport aller-retour des délégations des villes de province de leur lieu d’origine jusqu’à Port-au-Prince sera financé par FOKAL/ASFC. Sont concernés par cette mesure les 7 clubs suivants : Jérémie, Cayes, Camp-Perrin, Jacmel, Cap, Gros Morne, et Fond Parisien.


3. Les activités

Des rencontres préliminaires

Une rencontre spécifique sera réalisée avec les coaches et les juges avant le tournoi WSDC.

Une rencontre de préparation aura lieu à FOKAL, la veille du départ, le mardi 17 juillet à 2.00 pm. Au cours de cette rencontre, les animateurs-trices auront l’occasion de rencontrer Michèle Pierre-Louis, Carine Schermann et Jean-Gérard Anis.

 Les excursions touristiques

Il est prévu bien une journée d’excursion touristique, selon le circuit suivant :
− Visite accompagnée des serres de fruits et de légumes du ranch;
-  Visite de la Wynne Farm (au choix)
-  Visite du Fort Jacques et de la galerie Monnin (au choix)

Les activités sportives et ludiques

S’amuser est aussi au programme : avec un grand jeu collectif, et des ateliers ludiques. Les participants peuvent aussi amener avec eux des équipements de sport tels que ballon, shorts, et autres. Le ranch le Montcel dispose d’un terrain de football, de basket, et des jeux en plein air.

Les soirées seront festives : avec une soirée cinéma et  deux soirées thématiques (« métiers et vocations » ; « talents ») qui auront lieu autour d’un grand feu de camp.

Des ateliers de formation et de discussion
Des petits ateliers de formation sur les valeurs et les enjeux des droits humains et de la migration, sur l’éducation sexuelle, sur la santé sexuelle et des droits reproductifs, sur le leadership, sur l’activisme créatif, seront organisés pour les jeunes et les animateurs. Ils seront effectués par des collaborateurs-trices de FOKAL.

Des ateliers de discussion sur les enjeux de la migration haïtienne, sur la domination, la discrimination et la violence sexuelles, sur le harcèlement sexuel à l’ère des réseaux sociaux, sur la déconstruction des mythes sur les droits humains, bref sur des questions de droits humains liés aux sujets des tournois de débats, seront animés par les personnes-ressources d’Avocats Sans Frontières Canada, organisation partenaire de ce camp d’été.

Des ateliers ludiques d’apprentissage (atelier culinaire avec dégustation, atelier d’écriture, atelier de danse brésilienne capoeira, atelier d’artisanat avec confection d’objets) sont prévus. Un appel à proposition est lancé aux animateurs et animatrices qui aimeraient animer un atelier.

Une rencontre spécifique sera réalisée avec les coaches et les juges avant le tournoi WSDC.

Tous ces ateliers se dérouleront, pour certains, simultanément dans des espaces distincts. Tous les participants seront répartis en groupes, et les groupes participeront en rotation aux différents ateliers et formations.

Animation culturelle
Une soirée de gala clôturera le dernier jour du camp, le dimanche 22 juillet, avec diner somptueux, remise des trophées et des primes, animation culturelle et bal de clôture. La soirée accueillera une restitution des ateliers ludiques qui se seront tenus le même jour, dans l’après-midi.

Tenue formelle requise pour tout le monde pour cette soirée. Prix probable pour la fille la plus élégante et le garçon le plus charmant de la soirée.

Tous les participantsdsont invités à performer dans la partie culturelle en individuel ou en groupe, en utilisant leurs talents artistiques, chants, danses, etc.


4. La compétition de débat

Des résolutions des 2 compétitions

Le thème retenu pour les 2 tournois est le suivant : Les droits humains : combat pour un monde plus juste…
A Phase finale du tournoi national des clubs. 2 résolutions, dont un sujet-surprise en créole pour la finale qui sera annoncé à l’issue de la demi-finale. Le sujet pour la demi-finale est le suivant : Le féminisme ne peut se faire sans laïcité.

La résolution de la finale sera un sujet-surprise sur la thématique des droits humains.

B. Tournoi à équipes mixtes. 2 résolutions. Pas de sujet-surprise.
Le premier sujet est le suivant : Cette Chambre propose la répartition égalitaire des migrants entre les États membres de l’Union européenne.

Le second est le suivant : Cette Chambre croit que les migrants sont un apport positif pour toute société d’accueil.
Déroulement du tournoi WSDC à équipes mixtes           

Tous les tournois seront réalisés au ranch le Montcel.

Il y aura 16 équipes en compétition dans le tournoi à équipes mixtes, autrement dit 48 débatteurs-ses seront mobilisés. Les équipes seront déterminées à l’avance et les débatteurs-ses connaitront leurs coéquipiers une fois au camp. Le format WSDC sera utilisé pour la première fois en match officiel du programme.

N.B. : Les 6 débatteurs-ses des 2 équipes finalistes du tournoi national des clubs ne participeront pas nécessairement au tournoi à équipes mixtes. Cependant, ils/elles seront time keeper dans cette compétition, ou présentateurs-trices des débats.

Les équipes seront réparties en 4 groupes de 4. Chaque équipe jouera contre ses 3 rivales dans le même groupe, selon un schéma déterminé à l’avance, soit 3 matches au tour éliminatoire. Huit (8) matches seront disputés dans 8 espaces différents du ranch.

Cette compétition comprendra 4 étapes :
-          un tour éliminatoire à 3 rounds
-          une demi-finale, avec les 4 équipes qualifiées, la meilleure de chaque groupe en nombre de victoires
-          une finale entre les 2 gagnantes de la demi-finale

Un(e) coach sera attribué(e) à chaque équipe, sur choix du coordonnateur. Il/elle encadrera son équipe pendant toute la durée du camp.

Règlements

Les débatteurs-ses sont tenu-es de porter des vêtements corrects et décents durant toutes les phases du tournoi : pas de sandales de loisirs ni de santiags, ni T-shirts débardeurs, ni bermudas, ni shorts, ni képis ni lunettes fantaisistes.

Huit (8) minutes avant le début d’un match, les équipes doivent déjà s’installer dans la salle prévue à cette fin. Si une équipe n’est pas encore présente après l’intervention du 1er orateur, le jury peut décider qu’elle a perdu le match.

Les débatteurs-ses auront libre choix de donner sur place un nom à leur équipe, tant que cela ne heurte pas la convenance.

Les finales des 2 tournois auront lieu dans des jours séparés.

L’usage de dictionnaires, d’ouvrages, de périodiques, d’appareils numériques (smartphones, tablettes, laptops) durant un match de débat est interdit. Les seuls supports autorisés sur les tables des débatteurs-ses ou entre leurs mains, pendant le débat, seront les feuilles de papier, les carnets de notes ou pads, cahiers dans lesquels ils/elles ont consigné leurs arguments, leurs discours, leurs citations, les données ou les références leur servant de preuves.

5. Le tournoi de débat mixte

Le tour éliminatoire : le piège des qualifications

D’un match à l’autre, chaque équipe aura à défendre la position affirmative de la résolution, puis la position négative. La position des équipes lors du tour éliminatoire sera déterminée à l’avance. Par contre, pour les demi-finales et la finale, il y aura un tirage au sort.

Quatre équipes seront qualifiées pour les demi-finales, en termes de matches gagnés et de scores obtenus. Toute équipe ayant gagné ses 3 matches au tour éliminatoire sera automatiquement qualifiée pour les demi-finales.

Dans le cas où 2 équipes se disputent une place ouverte en demi-finale, 3 solutions sont envisagées pour les départager, la première étant prioritaire :

  1. Celle qui aura battu l’autre dans une rencontre antérieure sera qualifiée.
  2. Celle dont les scores de victoire dans les matches sont plus élevés sera qualifiée
  3. Celle dont la différence au total des points obtenus par les débatteurs des 2 équipes, sur l’ensemble des 3 matches joués est supérieure, sera qualifiée.

La demi-finale et la finale : des tours à élimination directe

Les 4 meilleures équipes à l’issue du tour éliminatoire joueront directement la demi-finale. Il y aura donc 2 demi-finales qui se joueront en même temps dans 2 espaces différents du ranch le Montcel..

Les 2 équipes gagnantes des demi-finales joueront la finale.

 Du jury

Au tour éliminatoire du tournoi mixte, chaque débat sera arbitré par un panel de 3 juges. Les 2 demi-finales, par contre, seront arbitrées par un panel de 5 juges chacune, et la finale par 7 juges.

Les juges doivent prendre leurs décisions de manière indépendante, sans consulter leurs collègues ou d'autres personnes présentes, en suivant les instructions du format WSDC. Aucun verdict ne sera prononcé durant cette phase.

A la fin des 2 demi-finales du tournoi, le président du jury, comme le veut le règlement de ce format, fera des commentaires généraux sur le match et donnera le verdict général. Il/elle donnera le verdict aux débatteurs et expliquera la ou les raisons qui ont motivé la décision du jury.

A chaque match, le jury attribuera à chaque débatteur des 2 équipes opposées des points pour sa performance individuelle.

N.B. : La décision des juges est irrévocable. Aucune contestation de débatteurs ou de coaches pour modifier la décision d’un juge n’est permise. Les juges expliqueront leurs décisions par écrit sur leurs bulletins de vote, qui seront plus tard tous scannés et publiés sur le blog.

N’importe quel  membre de jury d’un match peut jouer le rôle de time keeper.

6. Communication
Une demi-finale et la finale du tournoi national des clubs, 3 matches de la phase éliminatoire du tournoi mixte, ainsi qu’un match des demi et la finale seront diffusées en live streaming sur notre nouvelle page Facebook « Camp de débat FOKAL ».

Karl Foster CANDIO, chargé de communication à FOKAL, assurera toutes les opérations de mise en ligne, et Stephania Murielle GEFFRARD, photographe à FOKAL, assurera la couverture de l’ensemble des activités du camp

Les matches prévus pour la diffusion en live streaming seront communiquées au moment opportun dans l’agenda et sur la page FB, ou si la photographe vous sollicite pour vous prendre en photo.

Karl F. Candio pourra choisir à tout moment de faire une interview impromptue avec un-e débatteur-se, un juge ou un-e coach pour recueillir leurs impressions sur n’importe quelle activité du camp. C’est ce qu’on appelle une interview ‘vox pop. Ces interviews seront diffusées régulièrement sur la page FB du PIJ. Soyez coopératifs s’il vous sollicite pour une interview, ou pour vous prendre en photo.

Les autres jeunes des clubs non présents à Kenscoff et nos followers sur les réseaux sociaux seront ainsi informés au fur et à mesure du déroulement du tournoi, et d’autres activités en cours de réalisation dans le camp, photos en illustration.

Chaque animateur-trice doit apporter son mini-routeur Internet Natcom activé pour faciliter les recherches documentaires de leurs équipes, sur le web. La fondation a fait l’effort de doter chaque club des équipements nécessaires pour cela.


D’autres informations sur la préparation et les activités du camp seront communiquées au fur et à mesure de l’achèvement des préparatifs par email et le blog.

Merci d’avance de votre coopération et pour votre collaboration.

Bonne chance aux débatteurs et débatteuses !!!

Jean Gérard Anis
Coordonnateur du Programme Initiative Jeunes

Carine Schermann
Coordonnatrice du Programme Education Citoyenne

FOKAL 

mercredi 30 mai 2018

Le camp d'été 2018 sera à Kenscoff


Débatteurs et followers du programme de débat,

Vue d'une partie de la propriété du Ranch le Montcel
J’ai le plaisir de vous annoncer que le camp d’été de débat aura lieu officiellement cette année, du 18 juillet au 23 juillet au ranch le Montcel, à Kenscoff-Belot, commune de Pétion-Ville de Pétion-Ville, à 1500 mètres d’altitude. Il sera organisé et réalisé cette année conjointement par les programmes Initiatives Jeunes (PIJ) et Education Citoyenne (PEC) de FOKAL.

Par ailleurs, il y aura 2 tournois de débat pendant le camp : la phase finale du tournoi national (demi-finales et finale) avec les 4 équipes qualifiées : Cayes, Christ-Roi, Darbonne et BMC. Ce sera fait dans le format Karl Popper ; et le tournoi à équipes mixtes, avec tous les jeunes participant au camp (sauf les débatteurs 2 équipes en finale du tournoi national). Cette deuxième compétition se fera dans le format World School Debating Championship (WSDC). Ce sera une grande première dans un tournoi officiel de FOKAL.

Le thème des droits humains est toujours en vigueur pour les tournois. Les différents sujets pour les 2 compétitions seront communiqués sous peu.

Vous serez informés de temps à autre des différents développements de la planification du camp. Les conditions de participation des clubs et des jeunes, telles que prévues dans la feuille de route des animateurs et des animatrices, sont maintenues et seront appliquées.

Débatteurs, à vos marques, pour un camp totalement inédit ! Il y aura plein de nouvelles surprises

A bientôt.

fokal
Jean Gerard ANIS
Coordonnateur Initiative Jeunes

lundi 14 mai 2018

Le club de débat de Christ-Roi (enfin) champion !


Mieux vaut tard que jamais ! Le club de débat de Christ-Roi est entré ce samedi 12 mai 2018 au panthéon des clubs champions de compétitions de débat, organisées par FOKAL. Courant après ce titre depuis plusieurs années, trébuchant souvent aux portes du sacre ultime, l’équipe du club, composée d’Alissa JEAN, Widna FORTUNÉ et de Darline CADET, a brillamment ravi ce titre, en gagnant tous leurs matches (5/5) dans le tournoi régional de débat de l’Ouest, dont c’était cette année la sixième édition.
Darline Cadet,  Widna Fortuné et Alissa Jean, du Club de Christ-Roi
Champion du tournoi régional 2018 Ouest
Leur victoire tient d’une formule simple, facilement reproductible : ces 3 jeunes débatteuses se sont aguerries en participant dans les 2 tournois organisés par leur club en mars et avril 2018, même dans des matches d’exhibition. Leur envie de débattre, leur motivation à participer à des tournois sans jamais rechigner, leur régularité exemplaire dans les formations continues de leur club, et leur capacité à apprendre de leurs erreurs et échecs passés, les rendent ultra compétitives. Tous ces efforts leur ont permis d’atteindre leur objectif confondu avec celui du club : remporter un titre de champion.

Le tournoi régional de débat 2018 de l’Ouest, qui a lieu au collège Georges Marc, à Port-au-Prince, samedi 12 mai, a opposé 8 clubs du réseau (Cap-Haïtien, Gros Morne, Santo, Christ-Roi, BMC, Martissant, Diquini et Cote-Plage), soit 24 débatteurs (13 garçons et 11 filles). Le tournoi a mobilisé 26 juges, dont 11 nouveaux récemment formés par le Programme Initiative Jeunes de FOKAL aux mois de mars et avril 2018.
Vingt matches au total ont été joués en 5 rounds, chaque club participant jouant 5 matches, autour des trois sujets suivants, dont les 2 premiers sujets ont été communiqués un mois avant le tournoi : 1. Toute discrimination positive est une violation des Droits de l’Hommes. 2. Utiliser la force pour protéger les droits humains est légitime] ; et le dernier, un sujet-surprise, fourni dans journée du samedi 12 mai : 3. Kòd sivil ayisyen an ta dwe genyen yon lis non yo pa ta dwe bay yon timoun.

Le club de débat de BMC a joué une belle partition dans ce tournoi, car ils ont non seulement gagné la seconde place qualificative pour la phase finale du tournoi national en juillet prochain, et aussi un de ses débatteurs, Brelensky LEGER, s’est adjugé le titre de Meilleur débatteur de la compétition. Une moisson de résultats fructueuse pour le club qui, depuis son dernier sacre en 2014 aux Gonaïves, stagnait dans le milieu du tableau des classements des clubs. Un retour réussi…

Les résultats

Deux nouveaux clubs sont qualifiés pour la phase finale du tournoi national en juillet prochain : L’équipe de Christ-Roi et celui de BMC (4 victoires en 5 matches), qui renoue avec le succès après 4 ans de disette. L’équipe du Cap-Haïtien (3 victoires chacune à leur compte), arrivée 3e au classement, a raté de très peu la qualification, malgré un nombre de victoires égal au le club BMC. L’équipe de Gros Morne a été la grande déception du tournoi : elle a perdu tous ses matches. Un camouflet pour ce club qui avait l’habitude de tutoyer le sommet des classements.
Le club de Diquini est, par contre, en train de remonter doucement, mais surement, la pente depuis sa restructuration de septembre à décembre 2017. Ces résultats encourageants le placent sur une trajectoire ascendante qui, si elle se poursuit, nous feront dire de ses 2 nouveaux animateurs, Jonas Anelus et Marc Arthur Exumé, qu’ils sont en voie de réussir leur pari. Cela reste toutefois à confirmer.

L’équipe de Martissant a été victime des problèmes récurrents de violence dans ce vaste quartier au sud de Port-au-Prince. Leur mauvais résultat dans la compétition est probablement dû également aux difficultés pour se réunir et préparer sereinement le tournoi à cause de l’insécurité qui paralyse toute activité et déplacement dans leur quartier depuis 3 mois. C’est vraiment dommage pour eux…

Brelensky Léger (BMC)
Meilleur débatteur du tournoi
Voir les résultats et le classement des équipes à

Darline CADET et Widna FORTUNÉ, de l’équipe de Christ-Roi, occupent la seconde et la troisième place au classement des débatteurs (et leur coéquipière, la quatrième), derrière Brelensky LÉGER (BMC) titré meilleur débatteur de cette compétition. Bravo les filles !

Calme, sûr de lui, Brelensky (BMC) garde la posture du vrai débatteur, empli de sa mission de défendre la position de son équipe, résistant aux questions-butoir de ses contradicteurs, et identifiant avec finesse les faiblesses argumentatives de ses adversaires. Un vrai plaisir à écouter les interventions de ce débatteur-modèle ou à assister à ses échanges avec ses rivaux.

Voir le relevé des points et le classement des débatteurs à :       https://vaguedufutur.blogspot.com/2018/05/tournoi-regional-de-debat-2018-de.html

Les leçons du tournoi

Le nouveau système de notation des discours des débatteurs, fait définitivement ses preuves. Les juges ont trouvé le système optimal pour noter valablement les débatteurs et guider leurs décisions et leurs votes. Personne n’a trouvé à y redire. C’est un réel satisfecit pour ce nouveau système de notation. Un nouveau projet est à l’étude pour analyser les données recueillies dans ce document. Ces données analysées serviront d’outil d’évaluation des discours, à partir des marqueurs notés dans les discours, pour identifier, mesurer et corriger les faiblesses des débatteurs à prendre en compte dans les formations.

Explosion de joie des débatteuses de l'équipe de Christ-Roi
à l'annonce de leur titre de champion!
Globalement, le niveau des débatteurs a été satisfaisant, et le coaching des équipes par les animateurs-trices qui les préparent a été plutôt bon dans l’ensemble. La ferveur des débatteurs et du public, composé énormément de jeunes venus sur leurs clubs, d’élèves d’écoles du centre-ville, et des curieux venus assister in vivo au débat, la curiosité de rares parents venus supporter leurs enfants et découvrir ce programme national de débat de FOKAL, sont des fait significatifs et encourageants.

La fréquence serrée des matches (5 en une seule journée. Rappelons qu’un match de débat Karl Popper dure une heure), la pression dans les duels entre les équipes, l’effort de concentration des débatteurs pour préparer le sujet-surprise créole en un temps limité (1h30 mns), la température élevée ont été éprouvants pour les méninges des jeunes. Mais ils ont assuré, lorsqu’on constate l’énergie remarquable fournie dans les joutes oratoires, le niveau des débats et la qualité des confrontations.
L'équipe championne de Christ-Roi, entiurée de leurs 2 coaches:
Joel Lazard (gauche) et Alfred Désir (droite)
FOKAL adresse ses plus félicitations à l’équipe championne de Christ-Roi pour leur sacre mérité dans ce tournoi. Bravo à Alfred Désir et Joel Lazard, les 2 infatigables animateurs du club ! Votre persévérance n’a d’égale que votre détermination à ne jamais baisser les bras. Il vous reste à faire le grand chelem: remporter le titre de Champion National 2018.

Félicitations également à l’équipe de BMC, arrivée 2e au classement et automatiquement qualifiée pour la phase finale en juillet prochain ! Bravo à Ricardo Nicolas et Widny Télémaque, les 2 animateurs du club ! Un vent de renouveau souffle sur le club et cela est affirmé avec cette belle qualification. Pourquoi pas un deuxième sacre en juillet ? Il vous reste à confirmer cet augure.
L'équipe de BMC, arrivée 2ème, entourée des 2 coaches du club :
Widny Télémaque (gauche) et Ricardo Nicolas (droite)
FOKAL félicite tous les autres débatteurs et débatteuses ayant participé à la sixième édition du tournoi régional de débat de l’ouest. Nous félicitons et remercions chaleureusement les coaches ainsi que les 11 nouveaux juges mobilisés pour le concours. Nous apprécions votre support, votre sérieux et votre engagement envers ce programme de débat au bénéfice des jeunes du pays. Ils ont besoin de vous. Nous aurons encore besoin de vous. A très bientôt !

Jean-Gérard Anis
Coordonnateur du PIJ
14 mai 2018