jeudi 26 mars 2020

Plan de prévention contre le coronavirus


Chers débatteurs.ses,

partagez le contenu de cette note au public.

Aussi à FOKAL, nous avons pensé qu’il serait utile de vous communiquer quelques notes. Nous savons qu’il y a beaucoup d’informations qui circulent, certaines vraies et d’autres fausses et nous les recevons à grande vitesse et en grande quantité.

Afin de vous aider à prendre des décisions concernant votre santé et la santé de ceux et celles qui vous entourent voici une liste d’informations utiles.

Nous sommes conscients que les besoins de chacun, soient-ils physiques, émotionnels ou financiers, varient énormément. C’est la raison pour laquelle nous proposons ce message comme un menu d’options et de suggestions utiles pour vous adapter à ces circonstances particulières.

Hygiène des mains


-      Se laver les mains de manière approfondie avec assez de savon et en prenant le temps pour le faire. Le savon et l’eau sont plus efficaces que les solutions de type hand sanitizer, solution hydro alcoolique.
-       Se laver pendant au moins 20 secondes. Une chanson peut être utile pour se souvenir. Vous pouvez en proposer.
-         Si vous n’avez pas d’eau et de savon, vous pouvez en second choix utiliser les solutions hydro alcoolique, hand sanitizer.
-         Mais elles ne sont pas toutes les mêmes. Il faut des solutions à base d’alcool (au moins 60%). Ce sont les plus efficaces. Vous pouvez aussi utiliser de l’alcool directement pour désinfecter des objets chez vous comme vos téléphones.
-      Garder des serviettes en papier ou des kleenex sur vous et utilisez-les pour ouvrir les porter et toucher les poignées. Jetez-les après utilisation. Sinon utilisez vos coudes ou le dos de votre main pour ouvrir des portes et garder vos mains propres.
-         Nettoyez votre téléphone avec de l’alcool et du coton ou de la gaze au moins une fois par jour.

 

Transport public


-   La meilleure solution serait d’éviter de se retrouver dans des lieux publics ou il y a beaucoup de monde, comme les églises ou autres lieux de culte, ou les transports en public.
-         Sinon évitez de toucher les autres passagers, de toucher les surfaces collectives avec vos mains.
-         Evitez de porter le casque d’autres personnes si vous montez à moto. Nettoyez le vôtre de manière régulière, comme votre téléphone.
-     Si vous avez des gants en coton vous pouvez les mettre lorsque vous devez prendre les transports en commun. Vous pouvez les laver avec du clorox, du savon lessive et de l’eau.
-         Ou encore utilisez des Kleenex pour ne pas toucher les parties communes directement.

Evitez de toucher votre visage


-      Si vous n’avez pas été en contact avec une personne contaminée, évitez de toucher votre visage avec vos mains est aussi important que se laver les mains.
-         Si vous portez des lentilles, verres de contact, envisagez pendant un certain de porter des lunettes de préférence, afin d’éviter de toucher vos yeux.
-         Si vous avez des allergies, prenez des antihistaminiques afin que vos symptômes ne soient pas confondus avec ceux du COVID 19 et éviter ainsi d’aller chez le médecin, où vous risquez la contamination.

Au bureau ou à la maison


-     Si vous devez jeter un objet à la poubelle à couvercle, évitez de toucher le couvercle directement avec vos mains. Prenez un kleenex ou du papier pour le faire.
-         Utiliser des serviettes en papier pour prendre les couverts, lavez-vous les mains après les avoir touchés et avant de manger
-         Eternuez ou toussez dans le creux de votre coude, ou dans un kleenex.
-       Si vous devez vous servir de la nourriture, utilisez des ustensiles qui sont là pour cela. Si vous devez manger de la nourriture en paquet (chips ou bonbons) videz-la dans un bol ou un kleenex plutôt que de manger avec vos doigts.
-         Se saluer : éviter de s’embrasser ou de se prendre dans les bras.
-     Choisir d’autres manières de saluer, de la tête, par les pieds. Si vous avez éternué dans votre coude, se toucher le coude n’est pas toujours une bonne idée.
-         Si vous avez voyage dans un pays de risque 2 ou 3, voir le site du CDC vous pouvez vous mettre en quarantaine pendant 15 jours.

En préparation à une quarantaine


-    Assurez-vous d’avoir de la nourriture (de longue durée) pour 15 jours pour toutes les personnes chez vous y compris vos animaux de compagnie. Pensez aussi à stocker sans exagérer : papier, kleenex, clorox, eau de javel, hand sanitizer, vitamine C, serviettes hygiéniques et tampons, couches pour bébé (si vous avez des bébés)
-         Si vous prenez des médicaments chaque jour assurez-vous d’avoir un supplément
-         Gardez de l’argent en liquide pour des urgences

Si vous êtes ou vous vous occupez d’une personne a risque (maladie chronique, personne âgée, enceinte)


-     Faites un plan d’action/liste de préparation que vous partagerez avec la personne qui va vous aider pendant la période de quarantaine. Cette liste doit contenir :

o   La liste des personnes ressource et leur rôle
o   Liste de vos médecins et leur contact
o   Liste de médicaments et leur quantité
o   Parlez avec votre médecin de ce qu’il faut faire en cas d’urgence ou de symptômes de COVID 19
o   Utilisez encore plus de distance sociale, envisagez le télétravail, faites des courses en dehors des heures de pointe, évitez les situations sociales avec beaucoup de monde (lieux de culte, marchés, restaurants très fréquentés, etc.)

Si vous êtes malade


-    Même si ce n’est pas le COVID 19, restez chez vous, pour vous soigner et évitez de contaminer les autres. Utilisez encore plus de distance sociale
-         Demandez à vos proches de faire vos courses pour vous.
-         Si vous pensez avoir le COVID 19, contactez votre médecin.

Programme Initiatives Jeunes


-        Suspendre les rencontres des clubs de débats
-        Faire circuler les informations sur les réseaux
-        Voir ce qui peut être fait en confinement : réflexion sur des énoncés, recherche de sujets de débat


FOKAL / PIJ

jeudi 12 mars 2020

Une nouvelle animatrice au club de Cote-Plage

La nouvelle animatrice adjointe du club de débat de Cote-Plage s’appelle Foskylov LOUISSAINT.

Née le 26 octobre, Foskylov (26 ans) remplace Diaghilev Laforest qui a démissionné en janvier 2020. Elle a été débatteuse dans le club de Cote-Plage pendant 3 ans et a été championne avec son club au tournoi national de débat à Kenscoff, en juillet 2015.

Etudiante finissante à la Faculté de Linguistique Appliquée, de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), Foskylov est maintenant enseignante dans deux établissements secondaires à Carrefour.

Elle connait le format Karl Popper. S’estimant très dynamique et pleine d’énergie, elle a l’ambition faire bénéficier davantage de jeunes de sa commune des bienfaits du débat.

Nous souhaitons à Foskylov la bienvenue dans le staff des animateurs et animatrices du PIJ. Nous lui disons donc bonne chance dans sa mission dans son club.

Jean-Gérard Anis
Coordonnateur du PIJ
FOKAL


lundi 9 mars 2020

Tournoi interne du club de Diquini


1.       Contexte  
Ce projet est conçu dans un contexte de peur et d’intimidation dans lequel sévit la population haïtienne, provoqué par des scènes de violences de toute sorte enregistrés ces derniers jours dans le pays. Il s’inscrit dans la perspective de la citoyenneté engagée pour la lutte contre l’insécurité qui engage toutes les couches sociales, notamment la jeunesse de ce pays, qui depuis la fin de 2018 s’est transformée en une véritable salle de spectacle odieux, suscite chez les habitants, particulièrement les jeunes, de sérieuses inquiétudes en ce qui a trait à leur avenir.

Voilà pourquoi nous proposons de réaliser le tournoi interne du club autour de cette problématique.

2. Description
Chaque année le club de Diquini organise son tournoi local autour des problématiques d’intérêt mondial. Au fait, le club propose le tournoi interne de cette année autour du phénomène de l’insécurité qui bat son plein dans le pays.

Cette chambre estime que l’État haïtien devrait utiliser la force pour rétablir l’ordre public est la motion. 

Cette compétition se déroulera le 21 mars prochain autour du format World School Debating Championship (WSDC). Huit (8) équipes au total seront en compétition.

Le tournoi se réalisera sur une journée entière, dans les locaux du CECREJ, sise au 09, Diquini 63, Carrefour. Des coaches et des juges du PIJ seront mobilisés pour accompagner les jeunes tout au long de l’activité.

3. Objectif
Assurer que les jeunes maîtrisent les techniques de débat.
4. Public-cible
Ce projet sera au bénéfice des jeunes du club.

5. Résultats attendus
Au terme de ce tournoi, nous espérons que les jeunes soient en mesure de cerner la problématique de l’insécurité, seront conscients de l’impact de ce fléau sur la vie nationale, et parviennent à maitriser les techniques de l’argumentation par le biais du débat ainsi que des valeurs inhérentes à une société démocratique, comme la tolérance, le vivre ensemble, l’esprit critique etc. 

 6. Activité prévues
Ø  Formation
Ø  Journée de réflexion : 
Ø  Tournoi de débat
Ø  Évaluation du tournoi


7. Chronogramme des activités prévues

Date
Mars 2020
Activité
07
Journée de réflexion et travail  
21
Organisation du Tournoi


Marc Arthur Exumé
Animateur du club de Diquini