mercredi 4 novembre 2009

Message aux jeunes des groupes VDF

Bonjour à tous et à toutes,

Au cours de multiples entretiens que j’ai eus avec certains animateurs et animatrices, j’apprends que les jeunes des groupes qui ont soumis leur programmation pour la journée de sensibilisation (JS) sont profondément déçus, frustrés que leur projet n’ait pas encore reçu notre validation.
Je comprends leur amertume et leur déception. C’est pour cela que je tiens à partager avec vous notre position à FOKAL et à DD.

Lorsque nous avons reçu les documents de certains groupes concernant la planification de leur JS, les responsables de ces 2 institutions et moi y avons relevé plusieurs faiblesses, quand bien même la présentation était correcte. Nous avons voulu les corriger avec vous, afin de faire de ces JS une vraie réussite. Ainsi, nous avons tenu à préciser, à tous les responsables, l’approche que nous devons tous avoir de cette activité. Trois recommandations fondamentales leur ont été soumises :
1) donner plus de temps aux groupes pour planifier la JS. Autrement dit, nous ne souhaitons pas que les groupes se sentent coincés par une échéance, au point qu’en se pressant pour la réaliser à la date prévue, ils bâclent la planification de cette journée ;
2) élaborer un projet moins ambitieux en nombre d’activités (« Qui trop embrasse, mal étreint ! »), plus concret en identifiant un problème très spécifique, réalisable à la hauteur des capacités du groupe. Autrement dit nous demandons à chaque groupe de faire plus simple pour être plus efficace ;
3) donner un accompagnement plus profond aux groupes. Autrement dit, je vais m’associer davantage au travail de planification de la JS de chaque groupe. A ce moment, je demande aux animateurs et animatrices de m’informer de leurs besoins, et je me tiens constamment disponible pour vous soumettre idées, conseils, suggestions tout au long du processus de la planification, toutes les fois que vous le souhaitez.

Votre enthousiasme à planifier cette journée de sensibilisation ne doit pas tomber. C’est une première expérience que nous faisons, et il est important pour nous que le 1er essai soit satisfaisant. Cela nous permettra d’augmenter nos ambitions lors des expériences futures.
On recule pour mieux sauter.
FOKAL et DD travaillent pour vous et jamais contre vous, les jeunes. Mais nous nous devons d’agir raisonnablement, avec prudence, en faisant en sorte que vos idées, vos talents, vos initiatives aboutissent à un maximum d’efficacité. Aidez-nous à vous aider ! Nous sommes à votre disposition.

Jean-Gérard Anis
Coordonnateur du Projet VDF
FOKAL

Aucun commentaire: