lundi 5 décembre 2011

Le coordonnateur à la conférence « Jeunesse et société » à Anvers, en Belgique

Le coordonnateur du projet Vague du futur, Jean-Gérard Anis, représentera FOKAL à la conférence « Connecter la jeunesse avec la société : Partage des approches novatrices pour l'inclusion des jeunes», du 8 au 9 décembre 2011, à Anvers (Belgique), nommée capitale européenne 2011 de la Jeunesse.

Cette conférence sera organisée par la branche néerlandaise d’IDEA (International Debate Education Association) dont FOKAL est membre, et le gouvernement provincial de la ville d’Anvers, avec le soutien de l’Open Society Foundations. Elle portera sur les moyens de briser les cycles de marginalisation des jeunes et de méfiance entre les jeunes et les autorités, en examinant la façon d'engager et de soutenir la participation des jeunes dans la société.     

Les questions clés qui seront au menu de cette conférence sont les suivantes : Quelle est la valeur de la participation des jeunes dans notre société? Comment pouvons-nous assurer que les jeunes soient entendus et puissent participer pleinement à toutes les sphères de la société? Comment peut-on éviter l’exclusion des jeunes? Ces questions seront explorées sous la rubrique «inclusion significative des jeunes», notamment en matière de construction de passerelles entre les jeunes marginalisés et les autorités.
 
La conférence est destinée à tous ceux qui travaillent avec des enfants et des jeunes socialement vulnérables, les employés, les décideurs et les politiciens dans les secteurs éducation, culture, sport, jeunesse, loisirs, travail et économie, bien-être, sécurité, intégration, venus de plusieurs villes européennes. Elle offrira à ces personnes travaillant dans le domaine de l'inclusion et de la promotion des jeunes, et aux jeunes eux-mêmes l’occasion de présenter leurs exemples de bonnes pratiques dans ce domaine, tout en soulignant également la nécessité pour les divers intervenants à apprendre les uns des autres.

L'accent sera mis principalement sur les professionnels qui travaillent pour ou avec les jeunes, car ils sont idéalement placés pour établir des relations entre les jeunes et les autorités. Individuellement des jeunes seront également invités à apporter leur point de vue aux discussions. La conférence sera aussi interactive et participative que possible avec une variété de praticiens, d’universitaires et de décideurs, de représentants de police invités à donner des ateliers et des présentations.

Les fondations Open Society, dont FOKAL fait partie, ont développé un programme pour examiner ces questions de plus près et permettre un changement positif à travers le projet « My City Real World » (Ma véritable ville globale). Un exemple de ce travail est structuré en ateliers artistiques qui visent à établir des rapports humains entre les jeunes et la police.

La participation de Jean-Gérard Anis à cette conférence fournira à la fondation des perspectives innovantes pour orienter ses programmes initiative Jeunesse afin de mieux intégrer et responsabiliser les jeunes dans le contexte haïtien.

Aucun commentaire: