jeudi 2 février 2012

Comment organiser une bonne journée de sensibilisation

SEPT (7) PRINCIPALES ÉTAPES POUR RÉALISER UNE BONNE JOURNÉE DE SENSIBILISATION :

-    Mettre sur pied un comité de campagne;
-    Bien comprendre le problème auquel on doit s’attaquer;
-     Définir les objectifs ;
-    Aller chercher (ou soutirer des informations) des experts en la matière;
-    Choisir un concept simple et mobilisateur;
-    Créer des partenariats;
-    Identifier les différents outils et moyens de communication à utiliser durant la journée (flyers, banderoles, conférence, débat, sketch, exposition, atelier de réflexion…)
-    Avant de commencer, il est important de se rappeler qu’une bonne campagne de sensibilisation doit permettre de répondre aux questions suivantes :

1.    Qui devez-vous impliquer dans cette démarche?
2.    Quelle organisation pourrait vous offrir de l’aide ou des conseils?
3.    Comment communiquer le message?
4.    Comment inciter les gens à participer?
5.    Comment réaliser un suivi de votre progrès?

1. BIEN COMPRENDRE LE PROBLÈME AUQUEL ON DOIT S’ATTAQUER
-    Avant de définir les objectifs, il est important de bien comprendre le problème en cause en répondant à ces questions :
-    Quel est le problème?
-    Quels sont ses impacts dans le milieu?
-    Qui sont les personnes concernées?

2. LA DÉFINITION DES OBJECTIFS
-    Examinez les buts que vous souhaitez atteindre afin de déterminer des objectifs appropriés pour votre projet de sensibilisation.
-    Garder toujours à l’esprit que vos objectifs doivent être réalistes et mesurables, pour connaître l’impact de votre campagne.

Des exemples d’objectifs
-    Diminuer la quantité de papier utilisé dans l’école;
-    S’assurer que le public cible comprenne l’importance de la réduction de l’utilisation de papier à l’école;
-    Faire augmenter le pourcentage d’étudiants utilisant les bacs de recyclage dans l’école.

3. L’ACQUISITION D’EXPERTISE
-    En plus d’accroître leur niveau de connaissance sur le sujet (comme en exemple : gestion des déchets), il importe de bien connaître votre public cible.
-    Il faut essayer de voir l’enjeu, les raisons pour le public d’adopter ou de ne pas adopter certains comportements et les facteurs pouvant faire obstacle à l’adoption de meilleures pratiques proposées.

4. CHOISIR DES CONCEPTS SIMPLES ET MOBILISATEURS
-    Pour ce faire, nous vous suggérons de procéder à un remue-méninge en rassemblant le maximum de personnes.
-    Vous devrez expliquer clairement aux personnes présentes les objectifs de votre campagne.
-    Le but de ce remue-méninge est d’identifier un slogan correspondant à vos objectifs.

Dans le cas « Agissons pour l’environnement » Des exemples de slogans relativement simples ont été identifiés
-    Dites non aux sacs en plastique!
-    Arrêtons le gaspillage de papier!
-    Le suremballage, c’est aussi du gaspillage!
-    Stop aux produits jetables et longue vie aux produits durables!
-    Stop au gaspillage!

Pour capter un maximum d’audience, on n’oubliera pas de faire référence à la santé publique et à
l’environnement. Il faut faire comprendre aux autres les impacts que l’élimination des déchets provoque.

5. CRÉER DES PARTENARIATS
-    Relever le défi d’une sensibilisation efficace ne peut réussir sans l’implication d’une multitude d’acteurs : les familles, les écoles, les commerces, les entreprises privées, les institutions publiques, etc.
-    Il est donc de votre responsabilité de contacter ces gens afin que votre projet ait le maximum d’impact.


6. MESSAGE DE SENSIBILISATION
-    Constat
-    Conséquences
-    Proposition (invitation)

7. DIVERSIFIER LES OUTILS DE COMMUNICATION
-    Rassemblement
-    De l’information par différents supports écrits (brochures, banderoles, flyers, etc.)
-    Des animations sur le terrain (kiosque, sketch, etc.) ;
-    Organisez une conférence de presse et invitez les médias régionaux.

CONCLUSION
 Enfin, pour que votre campagne de sensibilisation soit fructueuse, nous vous rappelons ces quelques
conseils stratégiques :
-    Surprendre est un moyen pour accrocher l’attention;
-    Avec l'accord des directeurs/trices d’école, faites des capsules environnementales ainsi que plusieurs messages à l’interphone (s’il y a lieu) destinés à alimenter cette campagne de sensibilisation;
-    Lorsque toute l'opération est terminée, faites parvenir vos commentaires et vos suggestions à Droits et Démocratie et à Fokal pour que les autres jeunes puissent bénéficier de vos bons coups;
-    Faites rayonner votre expérience.

Aucun commentaire: