lundi 29 mars 2010

Message à la jeunesse d'Odette Roy Fombrun

lundi 29 mars 2010,

A LA JEUNESSE HAITIENNE

Mon but est d’augmenter votre FOI dans votre pays et votre ESPOIR dans des lendemains meilleurs, parce que l’avenir d’Haïti c’est VOUS ! L’espoir du pays, c’est encore VOUS !

Vous devez et vous pouvez participer à relever le défi de sortir Haïti de sa situation actuelle, de pays le plus pauvre d’Amérique et le seul en voie de totale désertification ; le sortir de son statut de pays mendiant et dépendant que ses voisins ont peine à respecter. Le pays est dans cette situation désastreuse parce que nos dirigeants n’ont pas eu de vision, pas de buts. Ils vous remettent un héritage terriblement obéré. Le défi est donc de taille. Vous le relèverez à condition de vous engager dans la voie constructive de l’UNION, de la COOPÉRATION, de la PARTICIPATION que préconise le KONBITISME unificateur. Vous le relèverez par l’UNION autour de notre bicolore et par votre comportement de citoyens conscients et responsables.

En effet, le salut du pays dépend de vos vertus citoyennes, de votre respect des lois républicaines et surtout de votre enthousiasme, de votre dynamisme, de votre confiance en vous-mêmes, de votre capacité à créer, à innover, à vous UNIR dans le respect de vos diversités et celui de la devise inscrite sur le drapeau national : l’UNION FAIT LA FORCE.

Ne gaspillez pas vos efforts en luttes stériles CONTRE quelque chose ou contre quelqu’un.

A l’instar de nos ancêtres, ayez une vision d’une autre Haïti ; ayez un but et battez-vous pour l’atteindre. La FORF. Fondation Odette Roy Fombrun pour l’éducation, vous propose de tourner vos regards vers le monde rural et vers la diaspora pour constituer avec ces exclus une chaîne de solidarité capable d’exploiter toutes 2

les richesses disponibles à l’intérieur du pays : richesses naturelles, richesses culturelles, richesses historiques, laissant les grands projets au ministère du tourisme.

Transmettez ce message à d’autres jeunes, afin d’organiser en urgence les multiples konbites indispensables dans tous les domaines et à tous les niveaux de vos capacités pour aider à produire les devises qui conduiront à la libération du pays de la dépendance et de la mendicité.

Cette chaîne de solidarité : jeunesse, pays en dedans et diaspora pour dynamiser le monde rural et créer de la richesse, le Konbitisme l’appelle : TOURIS LAKAY et la FORF l’encourage et le supporte avec enthousiasme.

Cet effort, joint à ceux que feront les aînés et le Gouvernement permettront à Haïti de retrouver sa place sur les cartes touristiques du monde avec tous les honneurs dus à son passé, internationalement reconnu, de leader dans la lutte des droits de l’homme et dans celles menées avec succès contre l’ignoble esclavage et contre l’injuste colonisation.

VIVE HAITI REHABILITÉE ! VIVE SA JEUNESSE CONSTRUCTIVEMENT ENGAGÉE ! VIVE LE TOURIS LAKAY !

Odette Roy Fombrun Promotrice du Konbitisme et du Touris Lakay

NOTES De 1804 à nos jours, le drapeau a été bleu et rouge, avec trois intervalles, plus ou moins longs, ou il fut noir et rouge : 1.- Empire de Dessalines (gouvernement à vie) 2.- Royauté de Christophe (gouvernement à vie) 3.- Présidence à vie des Duvalier

Pour terminer ce bref exposé de l’histoire du drapeau, je me dois de souligner que les deux bicolores, bleu et rouge et noir et rouge ont été côte à côte sur les champs de bataille. Tous deux étaient présents à l’Arcahaie le 18 mai 1803 quand Dessalines et ses généraux décidaient du plan d’attaque contre les colons français. Ils étaient côte à côte à Vertières , dernier combat de la guerre de l’indépendance.

Tous deux ont droit à notre respect. Tous deux portent le même message : UNION ! SOLIDARITÉ !

Aujourd’hui, le drapeau national est bleu et rouge. Son message est le même : UNION ! SOLIDARITE ! Il nous rappelle que le salut d’Haïti dépend de NOUS. Plus que jamais COOPERATION ET PARTICIPATION sont indispensables au succès de la lutte nationale à mener contre l’ ignoble misère et la honteuse dépendance.

Je vous rappelle le message du début concernant votre engagement à dynamiser le monde rural. Vive la grande konbite jeunes, haïtiens du dedans et diaspora dans le TOURIS LAKAY. MERCI

Chers jeunes,

Avant de parler du drapeau, je vous invite à définir le pays actuel, celui sur lequel flotte notre bicolore bleu et rouge.

A-t-on raison de dire d’Haiti :

C’est un pays en faillite………. . C’est un pays dépendant………..

C’est un pays mendiant…..

C’est le pays le plus pauvre d’Amérique………

C’est le seul pays d’Amérique en voie de totale désertification…………………….

C’est un pays fatras…………………..

Sa capitale est un vaste marché de rues……….

Ses habitants reçoivent très peu de services………

En conclusion : Vous jeunes ! Vous héritez d’un pays à reconstruire.
Quel peut être votre apport dans cette difficile reconstruction ? Je vous invite à y penser sérieusement, sous peine de voir notre pays devenir sous peu un pays INVIVABLE .

Tiré du site internet de Radio Kiskeya

Aucun commentaire: