mercredi 7 avril 2010

Haiti toujours sous la menace de répliques sismiques

Mardi, 6 avril 2010 18:05
Haïti est toujours sous la menace des répliques
Les répliques vont se poursuivre dans les prochains jours. L'annonce a été faite par la direction générale du Bureau des Mines et de L'Energie dans un communiqué de presse rendu public le lundi 5 avril. L'United Geological Survey (USGS) et plusieurs universités canadiennes et françaises ont mené plusieurs missions scientifiques en Haïti durant ces derniers jours. Elles avaient pour but de mieux comprendre la répartition des répliques. Ces expert qui ont prélevé des échantillons à Léogane et dans plusieurs autres ville du pays, ont affirmé que d'importantes répliques susceptibles d'endommager des bâtiments déjà affectés pourraient se produire. Ils indiquent également que la menace sismique en Haïti est et restera significative. Suite à aux recommandations de ces spécialistes, les responsables du bureau des mines invitent la population à rester vigilante et à construire les bâtiments selon des normes para sismique. Les répliques sont beaucoup moins fréquentes à Port au Prince, ces dernières semaines, leur magnitude a aussi considérablement diminuée.

1 commentaire:

PARLEMENT HAITIEN DE LA JEUNESSE a dit…

Certaines ecoles ont deja ouvert leurs portes a Port au Prince; meme
si c'est de facon timide mais progressivement on verra sous peu la
reprise des activites de la quasi etablissement scolaire de la region
metropolitaine. En revanche par rapport a ce rapport rendu public par
ses specialistes, est ce qu'on ne peut pas s'attendre à d'autres
psychoses de peur chez la jeunesse estudiantine et au public en
general? C'est vrai qu'on doit dire la verite aux gens mais je crains
le pire. D'ailleurs une culture de resilience n'a jamais ete enseigné
aux gens et si c'est fait, je crois que c'est pas assez. Donc nous
devons à tout prix eviter le pire. Comme l'a si bien fait remarque
plus d'uns , un seisme c'est pas une catastrophe naturelle ceci dit
c'est plutot un phenomene naturel donc on peut parler de catastrophes
c'est suites au dommages causes par le seisme. DES JEUNES AU GOUT DE
VIVRE HAITI; J'AIME CA.JUSQU'AU BOUT NOUS ALLONS VERS LA VITOIRE NOUS
MARCHONS.
POUR LA CONSTRUCTION DE NOTRE HAITI JE PROPOSE L'EDUCATION COMME
CHEVAL DE BATAILLE
L'EDUCATION REPRESENTE LA MOULLE DANS LAQUELLE PRENDRA CORPS TOUS
LES POTENTIELS PRODUITS DE LA NOUVELLE HAITI. DONC IL EST DE BONNE
GUERRE DE DONNER PRIORITE A L'EDUCATION ET REPENSER LE SYSTEME
EDUCATIF HAITIEN, A ZERO SI JE N'EXAGERE PAS. EDUCATION, EDUCATION,
EDUCATION ENCORE ET LES AUTRES ENSUITE. JEAN HERVE JUPITER
ANIMATEUR
CLUB VAGUE DU FUTUR DES CAYES