mercredi 5 mai 2010

Réchauffement climatique

SPEAKER CORNER


Thème : Réchauffement climatique

Parmi les problèmes d’ordre environnemental, le plus urgent et le plus visible est sans aucun doute le réchauffement climatique. Daniel COHN-BENDIT, député européen déclare : "La lutte contre le réchauffement de la planète est la mère de toutes les batailles et nous ne pouvons pas la perdre."
Les conséquences du dérèglement climatique ont déjà commencé à se faire sentir : augmentation du niveau de la mer, amplification des tempêtes, cyclones et ouragans, inondations, sécheresse…
Une revue scientifique affirme : "Les dangers que représente le changement climatique sont presque aussi terrifiants que ceux que représentent les armes nucléaires."

Qu’est-ce qui est fait au niveau international pour faire face à ce réchauffement de la planète ? Et qu’est-ce qui reste à faire ?
Des pays comme le Brésil, la Russie, l’Irlande ou la Nouvelle Zélande s’efforcent de répondre au défi du réchauffement climatique. La prise de conscience est mondiale.
Mais, concrètement, il n’existe pas une politique environnementale commune sur le plan international. Le dernier sommet sur l’évolution du climat à Copenhague est un quasi-échec. Certains pays industrialisés sont réticents à réduire leur émission de gaz à effet de serre. Ils s’engagent tout de même, à court terme, à apporter une aide de 30 milliards de dollars aux pays les plus vulnérables comme la Somalie, Haïti, ou le Burundi.
La Chine et les Etats-Unis qui sont parmi les plus grands émetteurs de CO2, ont des attitudes diverses face à ce défi climatique.
La Chine n’entend pas stopper son expansion économique pour un problème qui, selon elle, doit être réglé en premier lieu par les Occidentaux. Paradoxalement, la Chine est la puissance qui investit le plus dans le secteur des énergies renouvelables. Le président Hu Jintao s’est engagé à ce que son pays réduise ses rejets de 40% d’ici 2020.

Quant aux Etats-Unis, ils n’ont jamais ratifié le protocole de Kyoto. Le président américain, Barack Obama, sous la pression des lobbies, n’a toujours pas tenu sa promesse de prendre le leadership de la lutte contre le réchauffement planétaire.

Comme solution au problème, les Etats-Unis prônent les technologies appliquées aux énergies vertes : voitures électriques et hybrides, matériaux de construction écologiques, cerfs-volants éoliens, …

Mais la science peut-elle, à elle seule, résoudre le problème ? Rien n’est moins sûr.
Il est important qu’il y ait des accords plus contraignants au niveau international et une synergie entre le pouvoir politique, la communauté scientifique et le secteur privé.
La cause écologique concerne tant les pays riches que les pays pauvres. Nous devons nous efforcer de vivre de manière écologique, de réduire notre empreinte sur la planète qui est et restera nôtre.

Texte préparé par Thelord-Frantzsou PIERRE
pucci.nelli@yahoo.fr
Club Vague du futur de Jacmel

1 commentaire:

Projet Vague du Futur a dit…

Tes propos sont intéressants,Taylor, et empreints d'humanité. Ma question est la suivante: comment peux-tu toi, à ton niveau, contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique? Que conseilles-tu aux jeunes de la communauté Vague du futur pour vivre de manière écologiquement responsable?