lundi 26 septembre 2011

FOKAL forme des étudiants du CTPEA aux techniques de débat

Cinquante sept (57) étudiants et étudiantes du club ECHO au Centre des Techniques de Planification et d’Économie Appliquée (C.T.P.E.A.), un établissement universitaire public à Port-au-Prince, ont participé samedi 24 septembre, à une formation sur les techniques de débat Karl Popper, sous la houlette du coordonnateur des Programmes Initiative Jeunes de FOKAL.
Le formateur expliquant la manière de construire un argument
Le club ECHO a été créé en 2007 par des étudiants du C.T.P.E.A., dans un souci de contribuer à renforcer le rôle important que joue l’Université en tant qu’espace de réflexions, de promotion d’idées constructives et progressistes. La mission du club consiste, entre autres, à offrir une formation supplémentaire aux étudiants en économie, en planification et en statistique; à insuffler et à alimenter un certain dynamisme dans leur faculté à travers un espace de débat et de réflexions, ouvert à tous les étudiants, mais strictement dédié à l’économie et aux sciences.

A l’initiative et à la demande du comité du club ECHO, FOKAL a entrepris de fournir deux sessions de formation en techniques et stratégies de débat aux membres du club, qui se préparent à organiser leur premier tournoi de débat, le 8 octobre prochain dans l’enceinte de FOKAL.
Une étudiante intervenant au cours de la session
La première session qui a lieu samedi dernier, de 9ham à 5hpm, à FOKAL, a porté sur différents aspects du format de débat Karl Popper, très utilisé dans les compétitions internationales de débat, tels que la responsabilité des débatteurs dans ce format, la manière de construire, de réfuter et de reconstruire un argument, comment poser efficacement des questions, comment convaincre et communiquer en public…

Le débat Karl Popper est un format international de débat intellectuel régi par des règles exigeantes. Il consiste en une confrontation d’idées, planifiée, documentée et organisée,  autour d’une résolution controversée. Le match, se déroulant en direct entre 2 équipes de 3 débatteurs chacune (l’équipe affirmative contre l’équipe négative), est arbitré par un jury, et dure environ une heure.
Une équipe d'étudiants préparant leur argumentation
Cinq animateurs de clubs du Projet Vague du futur de FOKAL, issus de la zone métropolitaine,  ont été mobilisés pour aider le coordonnateur de ce projet à assurer ce programme de formation. Cette session, qui a mélangé exposé, ateliers de travail, exercices, simulation et jeu de rôle, s’est déroulée dans une ambiance agréable avec  57 étudiants du CTPEA, enthousiastes et très motivés.

Au moment de l’évaluation de la journée, 83 pour cent des participants se sont dits satisfaits de la première session de formation, 66 pour cent affirment que les objectifs de la formation ont été atteints, la moitié se disent prêts à débattre dans le tournoi de leur club. Certains points dans la formation que les étudiants n’ont pas bien assimilé feront l’objet d’une reprise lors de la deuxième session, le 1er octobre prochain, à FOKAL.
2 étudiants en pleine démonstration de Contre-interrogatoire
D’ores et déjà, l’invitation est lancée au public en général pour venir assister au tournoi de débat du club ECHO du CTPEA, le samedi 8 octobre, à partir de 9h am, à FOKAL. La résolution de ce tournoi sera communiquée bientôt dans ce blog.
 
Jean-Gérard Anis
Coordonnateur du projet VDF

Aucun commentaire: