vendredi 30 janvier 2015

Le club de Darbonne forme des nouveaux débatteurs

Ainsi, cette année encore, une fois que les inscriptions pour recruter les nouveaux jeunes pour leur club de débat sont terminées, les 2 animateurs du club de Darbonne (Maxandre Bien-Aimé et Max Gregory Saint-Fleur) ont consacré 2 journées, samedi 24 et dimanche 25 janvier 2015, à former vingt-cinq jeunes (13 filles et 12 garçons) aux techniques du débat, au local de la bibliothèque Rasin Lespwa de Darbonne (commune de Léogane). Ces jeunes viennent de plusieurs établissements secondaires de la commune.

Cette formation a permis non seulement de mieux outiller les jeunes au format de débat Karl Popper, mais aussi d’apporter un nouveau souffle au club. Ces deux journées de formation offraient à ces jeunes l’occasion unique de faire connaissance avec les concepts liés au débat.

D’entrée de jeu, les 2 animateurs épaulés par Jefté Thélisma, un ancien débatteur du club, ont passé au crible les notions fondamentales liées au débat telles que l’analyse d’un énoncé controversé, la construction des arguments, la réfutation, la reconstruction d’arguments, le brainstorming, la prise de note, l’identification des arguments fallacieux et bien d’autres encore. Plusieurs activités pratiques et des exercices de simulation ont aussi permis aux participants de vivre l’ambiance des matchs.

Deux anciens débatteurs Kindro et Sloane qui ont remporté le tournoi régional au Cayes en 2014, ont prêté main forte à la réalisation de ces deux journées de formations. Kindro Cadet a surtout mis l’accent sur son parcours de débatteur et son expérience  de joueur : « J’ai été formé à l’école du débat, et j’en suis fier », a-t-il avoué. Son intervention sur le rôle de chaque orateur a vraiment épaté les participants.
Sloane Saint Louis, meilleure débatteuse au tournoi régional du Grand sud, en juin 2014 aux Cayes, a quant à elle abordé la question de la gestion de temps : « Profitez du temps qui vous est alloué pour votre discours », a-t-elle conseillé aux nouveaux jeunes débatteurs.

A la fin de la deuxième journée, plusieurs jeunes ont témoigné qu’ils ont beaucoup appris. « Ce qui m’a beaucoup marqué, dit Merline, c’est que le débat peut changer la façon de voir d’une personne. Le travail de groupe joue un rôle très important dans la préparation des matchs, donc cela m’aidera à développer chez moi l’esprit d’équipe ».


Lechma est très timide, mais elle croit que cette formation est une source inépuisable de connaissances. « Elle me permettra de mieux structurer ma pensée et aussi d’être plus convaincante en prenant la parole ».
Maxandre Bien-Aimé (coin gauche) et Max Gregory (coin droit)
Au terme de ces deux journées de formation, les animateurs ont constitué les six équipes qui auront à s’affronter dans le cadre du tournoi local du club, ce samedi 31 janvier 2013.  Le sujet retenu pour cette joute est donc : La non violence est le meilleur moyen de lutter contre l’oppression.

Max Grégory SAINT FLEUR

Animateur du club de débat de Darbonne

Aucun commentaire: