jeudi 24 mars 2011

Haiti-Dictature : La FOKAL veut raviver la mémoire

mercredi 23 mars 2011
P-au-P., 23 mars 2011 [AlterPresse]--- La Fondation Connaissance et Liberté (Fondasyon Konesans ak Libète - FOKAL) organise du 26 mars au 2 avril en cours une série d’activités socioculturelles autour du thème : « Dictatures, pratiques et résistances » afin de souligner le « devoir de mémoire » en particulier des jeunes, apprend AlterPresse.

Parmi les activités prévues, figurent une journée de réflexion, le 26 mars, la projection de films et des conférences, les jours suivants, sur les expériences de dictature dans divers pays, dont Haïti, le Chili et l’Ouganda.

Les jeunes « doivent savoir ce qu’est une dictature et savoir faire la différence avec la démocratie afin qu’ils puissent assumer leur responsabilité de citoyen », souligne à AlterPresse un responsable de la FOKAL.

« Nous voulons, par la réalisation des débats sur l’évolution des différentes formes de dictature tant en Haïti que dans d’autres pays de la région, aider les jeunes à comprendre le concept de dictature et à cerner ce qui a permis à des mouvements populaires de les faire tomber », précise-t-il.

Par la tenue de ces conférences, ouvertes à tout le monde, sur la dictature, la FOKAL, souhaite que les jeunes puissent, à partir des nouvelles connaissances qu’ils auront apprises, être en mesure d’assumer leur responsabilité de citoyen dans le devenir de leur pays.

Le retour en Haïti en janvier dernier de l’ancien dictateur Jean Claude Duvalier a ravivé la détermination des initiateurs du programme à organiser cette série d’activités préalablement prévues.
Article paru dans Alterpresse à l'adresse suivante: http://www.alterpresse.org/spip.php?article1084

Aucun commentaire: