lundi 18 février 2013

Des activités en équilibre: la leçon du club de débat de Camp-Perrin


Le club de débat de Camp-Perrin a connu de Septembre 2012 à Janvier 2013 une période d’activités réussie à 80%. Il y eut pour cette période des aspects assez positifs comme il y en a aussi à déplorer.

A – Les aspects positifs

a) La formation.

Disons d’abord sur ce point que les activités avaient été reprises dès la réouverture des classes avec une certaine chaleur. Beaucoup de jeunes avaient répondu à notre appel en venant participer aux activités du club qui a connu une certaine croissance numérique entre septembre et décembre 2012 (35 jeunes environ).

En ce qui concerne la formation, nous, les animateurs nous sommes efforcés pour la dispenser aux jeunes qui s’étaient montrés avides de la recevoir. Non contents de partager les connaissances théoriques sur le format Karl Popper, nous avons aussi fait beaucoup de pratiques pour chaque nouveau thème abordé. Les jeunes se sont bien familiarisés avec la terminologie du débat, mais surtout nous avons pu constater et évaluer leurs progrès très significatifs. Toute la période allant de septembre à décembre 2012 a été essentiellement consacrée à la formation.

b) Autres activités

A part la question de la formation des jeunes au format DKP, nous pouvons retenir comme points positifs, au moins deux autres activités dont le club a été bénéficiaire : D’abord il y eut la formation sur le secourisme, organisé par le « Groupe des Citoyens Concernés » pour les jeunes des clubs des Cayes et de Camp-Perrin. Ce fut un succès aussi bien pour la journée qui s’est déroulée aux Cayes que pour celle qui a été organisée à Camp-Perrin. De l’avis des jeunes, c’est le genre d’initiatives qu’il faudrait prendre très souvent. Ils estiment que le temps n’a pas été perdu attendu qu’ils en ont tiré de grands profits en termes de savoirs et de savoir-faire.

Outre cette activité, il y eut aussi la visite du coordonnateur du programme Monsieur Jean-Gérard Anis, au cours de laquelle un match d’exhibition a été organisé autour de la résolution suivante : « On devrait interdire la consommation du charbon de bois en Haïti. » L'évènement était spécial du fait surtout que le match a été arbitré par neuf (9) juges dont deux (2) Camp-Perrin et sept (7) des Cayes qui venaient juste de recevoir leur formation de juges et qui recevaient donc leur baptême de feu (voir article précédent sur le sujet dans le blog).

B – Les aspects à contenir

a) Absences et déperdition.

Il y a toujours dans le club de Camp-Perrin ce que nous pouvons appeler «  un noyau dur » qui assiste régulièrement à toutes les activités. Ils sont de 18 à 22 pour l’instant. Mais, dans la grande majorité, on enregistre souvent beaucoup d’absents et d’irréguliers. Deux raisons l’expliquent :
1 – En période d’examen, les jeunes sont souvent plus intéressés à préparer leurs examens qu’à participer aux activités du club.
2 – Souvent, s’il y a un match de football interscolaire, les gars surtout y accordent la priorité.

b) Ces deux raisons expliquent pourquoi  nous avons du reporter certaines de nos activités – dont un tournoi au sein du club - au premier trimestre de 2013.

Perspectives

En fin de compte, nous responsables du club, prendrons toutes les mesures pour que notre club se porte mieux. L’une c’est dès ce vendredi 15 Février 2013 même relancer un recrutement à travers certaines écoles de Camp-Perrin  qui sont peu et même pas du tout représentées au sein du club. Nous comptons aussi diversifier nos activités afin de dynamiser le club.

Alex Sylné
Animateur du club de Camp-Perrin

1 commentaire:

Programmes Initiative Jeunes a dit…

Bon travail Alex! Ton club est un modèle du genre. Bravo à tous vos jeunes! Kenbe la.