mardi 15 avril 2014

Le club de Martissant a fêté ses 5 ans d’existence


Le club a estimé nécessaire d’opérer un recrutement de jeunes du niveau secondaire parce ce que la majorité des anciens membres sont devenus des étudiants à l’université. Ce qui a été fait le 4 février de cette année.
Miranda Pierre-Louis, l'animatrice du club, ouvrant les festivités
30 nouveaux jeunes disant aimer discuter, dialoguer et qui surtout aime bien l'idée de débattre, ont intégré volontairement le club. Ils viennent de Martissant et du quartier limitrophe de Fontamara. Ils sont pour la majorité du collège GV Peniel, en classe de troisième et de seconde. L’effectif est à 65% filles et 35% garçons.

Les 2 animatrices ont fait des formations, avec à l’appui projection du CD sur le format Karl Popper et des matches d'exhibition (environ deux chaque samedi) pour aider les jeunes à bien assimiler le format.

Le samedi 5 avril, le club a fêté ses cinq années d'existence. Cela devient une coutume de célébrer cette date et vu le fait qu'on a été très concentrer sur le débat, ça a fait changer un peu.
Des jeunes filles, nouvelles et anciennes membres du club
Entre anciens et nouveaux jeunes, il y avait une cinquantaine de participants, avec comme invités M. Jean-Gérard Anis, accompagné d'une photographe de FOKAL et le premier animateur à la création du club en mars 2009, M Rolando Étienne.

Deux jeunes du club ont animé la célébration culturelle, NeissaGravil (une nouvelle) et Mackenley Remé (un ancien).

Au commencement, M. Jean-Gérard Anis, le coordonnateur du Programme Initiative Jeunes, est intervenu pour parler aux jeunes des objectifs et de la mission de FOKAL et du programme de débat, leur rappeler le parcours du club de Martissant avec différents animateurs, et leur expliquer l’intérêt du débat pour un jeune (acquérir des savoirs, un savoir-faire, un savoir-être, le savoir-vivre).
Le coordonnateur en discussion avec des jeunes du club
Après cette intervention, on a enchaîné avec la partie culturelle au cours de laquelle les jeunes ont fait découvrir leurs talents à leurs camarades, heureux de ces performances-surprise.

Entre déclamations de textes, chants, et slams, l'ambiance a été chaleureuse.Le moment fort de la fête a été lorsque chaque jeune a parlé de son expérience, de son souhait et de leurs attentes pour le club. Une quinzaine de jeunes se sont prêtés à l’exercice.

Leur expérience dans le club est plutôt encourageante. Une jeune fille dit avoir « la conscience du moment agréable passé ensemble au club ». Une autre a parlé de sa victoire sur sa timidité grâce à la pratique du débat dans le club.
un show présenté par des jeunes du club
Au rayon des souhaits, la palme revient l’ambition des jeunes de remporter un tournoi national qui leur échappe depuis longtemps. Néanmoins, ils sont conscients que pour mettre fin à cette disette de trophée, cela va exiger d’eux plus d’énergie au travail, de ne pas suivre leurs aînés opportunistes. Par ailleurs, ils veulent plus de régularité et de ponctualité dans les réunions, plus de jeunes dans le club, ce qui sonne comme un reproche à peine voilé aux responsables du club.

Leurs attentes sont par contre très fortes, car selon eux de pratiquer davantage le débat, faire revenir les anciens pour les coacher, perfectionner leurs acquis et talent, devenir champion national sont autant de sources de motivation pour élever le club à la hauteur de ses ambitions.
Un débatteur du club parlant de son ambition pour son club
La fête s’est achevée par un copieux repas composé de frites et de poulet frit avec garnitures, agrémenté d’un succulent gâteau aux fruits renversé et un voluptueux jus de cerise.

Tout le monde a été visiblement satisfait. Maintenant on se prépare pour le tournoi local qui se fera le 17 mai. On va faire des séances extraordinaires, on aura besoin du coordonnateur, le samedi 10 mai, pour parler de la recherche documentaire et du coup repasser sur certains autres thèmes. Pour le 17 mai, on aura besoin de 4 juges et 2 commissaires.


Par Jennyfer Desrosier et Miranda Pierre-Louis
Animatrices du club de débat de Martissant

Aucun commentaire: