jeudi 5 février 2015

Glossaire sur le genre



SEXE

Ensemble des caractères et des fonctions qui distinguent l’individu mâle de la femelle, en leur assignant un rôle spécifique dans la reproduction des êtres humains, par la production de gamètes mâle ou femelles.

Le sexe réfère aux différences biologiques (physique, chromosomes, organes génitaux). Exemple, seuls les hommes sont aptes à féconder et seules les femmes peuvent enfanter et allaiter.

GENRE (sexe social)

Le terme genre permet de cerner (comprendre, analyser) les rôles assignés dans la société aux individus selon leur sexe.

Rôle : Ensemble des comportements spécifiques qui sont attendus d’un individu selon sa position dans la société.

Le genre inclut les valeurs, les attitudes et comportements qu’une société juge appropriés à un sexe ou l’autre (activités et comportements jugés acceptables ou non selon le sexe de la personne concernée).

Le genre résulte du processus de socialisation (éducation préparant à remplir des rôles précis, à se comporter d’une manière déterminée) qui assigne des rôles différents aux hommes et aux femmes, au niveau de la production (biens et services destinés à la consommation et au commerce, travail rémunéré) et des responsabilités assumées dans les différents espaces de la société (famille, travail, politique). Exemples :
- Travail et métier considérés comme féminin ou masculin.
- Responsabilité différentes des hommes et des femmes dans les familles.
- On considère généralement que l’agressivité est un apanage masculin et que la sensibilité est un attribut féminin. De même, l’on admet qu’en amour, l’inconstance caractérise les hommes et la constance les femmes.

Le genre est donc une construction sociale (un fait de société) qui renvoie à la société et à la culture. Ce sont les gens qui définissent certaines caractéristiques comme étant féminines ou masculines. Les différences de genre peuvent donc changer selon l’époque et selon la culture du pays.

Le concept de genre permet l’analyse des rôles, des responsabilités et des besoins des femmes et des hommes de façon dynamique, selon leur champ d’activités variés et le contexte social dans lequel ils/elles évoluent.

DISCRIMINATION

Action ou omission qui a pour effet, intentionnel ou non, de limiter les possibilités offertes à certaines personnes ou à certains groupes de personnes en raison de leurs caractéristiques personnelles.

La discrimination consiste à accorder un traitement différent, généralement défavorable, à une personne ou à un groupe de personnes, sur la base des caractéristiques personnelles (ce qu’est cette personne ou ce groupe).

La discrimination est un déni d’égalité. La discrimination peut être fondée sur le sexe (discrimination sexuelle), l’âge, la couleur de la peau (discrimination raciale), l’origine ethnique, la nationalité, la religion, l’orientation sexuelle, la situation économique, la situation familiale, le lieu de résidence, un handicap, etc.

La discrimination repose souvent sur des préjugés et des stéréotypes.


PRIVILÈGE

Droit, avantage particulier accordé à un individu ou à une catégorie d’individus, en dehors des règles communes appliquées aux autres.

ÉGALITÉ

Égalité des droits : c'est-à-dire que les mêmes droits sont reconnus à tous et à toutes et que l’on en la jouissance. « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits » Article 1, Déclaration universelle des droits humains.

Égalité entre les sexes : Fait pour les femmes et les hommes d’avoir des conditions égales pour réaliser leurs pleins droits et leur potentiel, pour contribuer à l’évolution politique, économique, sociale et culturelle du pays, tout en profitant également (au même titre) de ces changements.

L’égalité homme-femme n’implique pas que les hommes et les femmes deviennent identiques, mais qu’ils soient égaux en droits, qu’ils aient des possibilités et des chances égales dans l’existence.

ÉQUITÉ

Notion de justice naturelle dans l’appréciation de ce qui est du à chacun/chacune selon sa situation objective.

L’équité entre les sexes est le fait d’être juste envers les femmes et les hommes.
Pour assurer l’équité, il faut souvent adopter des mesures d’accompagnement (ou mesures incitatives, ou actions positives) qui compensent les désavantages historiques et sociaux qui ont empêché aux femmes de profiter des mêmes chances que les hommes.

Mesure accompagnement ou incitative /Action positive : Principe suivant lequel les mesures prises par les pouvoirs publics doivent viser à l’équité, en permettant aux personnes qui sont désavantagées, de par leur condition sociale, d’être avantagées par ces mesures, afin de réduire les inégalités de fait, les écarts). L’équité mène à l’égalité.

CONDITION FÉMININE (Kondisyon fanm)

La condition féminine c’est cette constante qui définit la place des femmes, de toutes les femmes dans la hiérarchie sociale.

La condition féminine renvoie à la position sociale et économique (statut) des femmes comparativement à celle des hommes.

Exemples : mesurer les chances d’accès à l’éducation et à la formation, l’écart de salaires, l’accès à l’emploi, la participation aux instances de pouvoir (exécutif, législatif, judiciaire) et de décision (institutions publiques, organisations de la société civile, partis politiques, etc.), la vulnérabilité face à la pauvreté et à la violence, etc.

SITUATIONS SOCIOÉCONOMIQUES

Les situations socioéconomiques renvoient à l’état matériel des individus, à leur champ d’expérience immédiat (conditions matérielles de vie, type et conditions de travail, besoins non satisfaits de l’individu et de sa famille à charge, etc.).


DIVISION SEXUELLE DU TRAVAIL

Dans toute société il existe une division du travail entre les hommes et les femmes, qui est propre à chaque culture et à chaque époque. Dans l’analyse fondée sur le genre, on distingue trois grandes catégories de travail :
Travail lié à la production : ensemble des activités liées à la production de biens et de services, emploi rémunéré générant un revenu.
Travail lié à la reproduction : ensemble des activités liées au bien-être familial (entretien ménager, tâches domestiques, soin et éducation des enfants, courses, collecte de l’eau, etc.).
Travail lié à la collectivité : ensemble des tâches liées à l’organisation collective des activités et services sociaux (cérémonies et fêtes, activités pour améliorer le maintien et l’établissement de liens au sein d’une communauté, activités politiques locales, participation aux groupes sociaux, etc.).



Kay Fanm - Glossaire sur le genre

Aucun commentaire: