jeudi 11 février 2016

Le club de Jérémie à la rencontre des parents des débatteurs

Le club de débat de Jérémie a organisé, samedi 6 février 2016, une rencontre avec plus d’une quarantaine de parents des jeunes du club, à l’Alliance Française dans la ville, un espace plus accessible pour les participants, dans l’objectif de faire découvrir le club, de leur expliquer la nature et les attentes du programme de débat et enfin de les mettre en confiance.
Auparavant, nous les 2 animateurs du club, Waldinde Germain et Madrine Gay, avions lancé des inscriptions dans 8 écoles secondaires de la ville Dans chacune de ces écoles, cinq jeunes ont été inscrits. La quarantaine d’inscrits ont rempli un formulaire et nous leur avons remis une lettre qui invitait leurs parents ou personnes responsables à la rencontre du 6 février.

Au jour J, à 4h30 pm, la rencontre a débuté avec les salutations d’usage envers les 43 participants, Ensuite, Waldinde a précisé pour les parents l’objectif principal de la rencontre : communiquer l’horaire du club et les différentes activités qu’on y effectue.

Horaire et activités du club

Le club se réunit au Centre Numa-Drouin tous les samedis à 4h à 6h pm au Centre Numa Drouin. L’activité primordiale du club est le débat. Cette année 2016 inaugure les 20 ans du programme de débat de FOKAL. Créé en 1996 mais démarré en 1997, ce programme est établi comme un outil pour l’apprentissage des jeunes à la démocratie, à la citoyenneté, à la résolution de conflits, à la tolérance, au respect de l’autre, et au maniement des concepts philosophiques liés à l’argumentation et au raisonnement. Mais, à côté de cela, on inculque aux jeunes des valeurs leur permettant de s’intégrer dans le développement de leur communauté, a expliqué Waldinde.
Puis, Madrine a communiqué les différentes activités que le club a organisé au cours des semaines à venir: séminaire sur le débat à l’Université Publique de la Grand’Anse, tournoi de débat interscolaire, conférence sur le droit de la femme, conférence sur l’Organisation Internationale de la Francophonie et sa Secrétaire générale, préparation et participation au tournoi régional, accueil du coordonnateur Jean-Gérard Anis, préparation et participation au tournoi régional, présentation du club et match d’exhibition sur l’une des chaînes de télévision de la ville, le livre « Paroles de Jeunes »…

Réaction des participants

Après cette courte présentation, les parents ont posé beaucoup de questions pour mieux comprendre.

Combien de membre qu’il y a dans le club ? a questionné Marie Darline, un nouveau membre du club.
Nous sommes réduits à une vingtaine cette année, mais on a été plus d’une soixantaine. Avec les inscriptions que nous venons de lancer nous allons retourner à l’effectif normal.

Vous avez dit qu’on a l’habitude d’avoir plus de 60 membres dans le club. Combien de jeunes vont nous représenter au camp d’été ? insista Marie Darline
Quatre jeunes dont trois joueurs et un(e) de réserve.

En plus du débat et les activités qu’on organise dans le club, ne serait-il pas important d’intégrer un cours de savoir-vivre dans le club ? a interrogé la révérende Sœur Milien Rosalie, qui représentait une jeune du lycée de Jeunes Filles.
Oui, c’est très important, mais nous ne pouvons le faire sans l’autorisation et l’assentiment de nos supérieurs hiérarchiques au niveau de FOKAL. Je vais leur en parler, s’ils nous autorisent nous le ferons bien.

Vous avez dit que ce programme est fait pour les élèves du secondaire, n’est-il pas possible de commencer dès la 7e Année Fondamentale ? a demandé Belris Marie Elna, la mère d’une de nos débatteuses.
Je dis non pour une double raison : la première c’est parce que nos supérieurs demandent que ce soient des élèves du secondaire, la deuxième, à ce niveau, les élèves n’ont pas encore les pré-requis nécessaires leur permettant d’apprendre à débattre.
Quelles sont les conditions d’admission au club ? N’a-t-on pas un frais à verser ? a demandé madame Jules.
Ils n’ont qu’à remplir un formulaire d’inscription et venir à toutes les réunions du club. Il n’y a pas de frais à verser pour faire partie du club.

Quand les jeunes participent au camp d’été, c’est sous la responsabilité de qui ? a voulu savoir Madame Wanise.
Sous la responsabilité exclusive de la FOKAL. C’est pourquoi, 2 semaines avant le départ, une lettre de demande d’autorisation est envoyée aux parents des jeunes. Mais on demande également que les jeunes aient un proche qui puisse les loger à Port-au-Prince.

Que doit faire un jeune qui n’a personne à Port-au-Prince ? a demandé la femme du pasteur Fénis.
Il doit s’entendre avec un autre jeune pour le loger chez lui à Port-au-Prince.

Le club n’a-t-il pas un code de conduite ? a posé Sœur Rosalie.
On ne l’a pas encore. Par contre les jeunes savent qu’ils doivent être ponctuels et réguliers et faire preuve de respect les uns envers les autres. Ce ne sera quand même pas de trop d’élaborer un code de conduite, mais on devra le faire avec les jeunes.

Quelle sanction est réservée pour les jeunes retardataires et ceux-là qui s’absentent sans motivation ? a demandé Madame Wanise.
Rien n’est prévu encore. On va falloir le faire dans le code disciplinaire qu’on aura à élaborer ensemble.
Pourquoi ne pas inviter même les professeurs à venir s’intégrer dans le club ? a demandé Wacline Laguerre, parent du débatteur espoir au tournoi national de juillet 2015, Wogensky Laquerre.
Nnotre clientèle, comme je le disais tantôt, ce sont les élèves du secondaire. Par contre, il y en a qui savent nous aider dans l’arbitrage des matchs quand nous organisons des tournois.

Madame Noël Mauclair Nancy : De nos jours, après la philo, les jeunes ne savent pas quoi faire. Il y en a qui ne savent même pas le domaine dans lesquels ils ont plus de compétences. Dans ce cas, ne peut-on pas réaliser une journée d’orientation professionnelle pour les jeunes avant ou juste après les examens officiels ?

Nous ne pouvons rien faire sans l’autorisation de FOKAL. Je vais leur demander. S’ils nous autorisent, nous le ferons.

Après avoir répondu à toutes ces questions, pour clore la rencontre nous avons remercié les parents et leur a promis la liste des activités que le club va organiser cette année.

Waldinde GERMAIN

Animateur principal du club de débat de Jérémie 

Aucun commentaire: