lundi 15 novembre 2010

La coordination du projet VDF visite le club de Santo

Samedi 13 novembre, le coordonnateur accompagné de François Démézier, formateur et agent de suivi à Droits et Démocratie, a entrepris une visite de travail au club de Santo, qui a duré plus de trois heures..

Cette visite s'effectuait dans le cadre du suivi de la formation sur le plaidoyer que les animateurs et des jeunes du club ont bénéficié l'année dernière. L'objectif était, pour la coordination, de s'informer sur le fonctionnement, sur les besoins du club, sur les préoccupations des jeunes concernant la préparation de leur journée de sensibilisation, et de fournir aux animateurs des conseils et des recommandations sur le leadership qu'ils doivent assurer dans le club.

Une heure avant la séance régulière de réunion du club, c-à-d à 9h am, une première rencontre a eu lieu avec les 2 animateurs du club, Wisguerby Bellegarde et Francklin Louis-Jean. François a voulu savoir de nos 2 interlocuteurs dans quelle mesure la formation sur le plaidoyer qu'ils ont suivi les a aidés chacun personnellement, puis dans leurs taches et activités dans le club et enfin dans la préparation de la journée de sensibilisation (JS) qu'ils doivent réaliser bientôt dans leur communauté. Les 2 animateurs, de leur coté, voulaient savoir les activités admissibles au cours de la JS et les critères d'évaluation de la JS.
Aux environs de 10h 20, la séance avec les jeunes du club a commencé. Elle était divisée en 2 moments:

- dans un premier temps, une présentation de 2 membres d'un jeune groupe de rap de Croix des Bouquets, " GUEMASWHO", formée d'un trio qui entend faire de leur musique un moyen pour sensibiliser la jeunesse sur les catastrophes naturelles, le sida, le leadership. Un vidéoclip d'une de leur musiques-tubes " Apran leve defi" a été visionné pour l'occasion. Ensuite, il s'en est suivi des réactions des jeunes (ils étaient au nombre de 21, dont 14 filles) sur la chanson vidéoclipée et des échanges avec les 2 jeunes rappeurs du groupe présents.

- dans un deuxième temps, la séance a porté sur la préparation de la journée de sensibilisation. La problématique que le club veut traiter est l'accès aux loisirs. Les jeunes ont été invités par Wisguerby à proposer des éléments pouvant permettre de la réaliser (recherche d'objectifs, détermination du public-cible, type d'activités à réaliser, moyens matériels à mettre en œuvre...).

 A la fin de la rencontre, François et le coordonnateur ont rencontré à nouveau les animateurs en aparté pour  des commentaires sur le déroulement de la séance avec les jeunes. Ils ont bénéficié de conseils et de recommandations pour une meilleure prise en charge des réunions avec les jeunes.

D'autres clubs de la zone métropolitaine de Port-au-Prince auront à bénéficier de ce genre de visite.

Le coordonnateur du projet VDF

Aucun commentaire: