lundi 30 janvier 2012

DKP: un abrégé des règlements

Règles du débat Karl Popper

A.    Résolution et Préparation

1.    Dans le débat Karl Popper, diverses sortes de résolutions sont appropriées. Les résolutions devraient cibler les éléments essentiels d’une question controversée, et être exprimées avec soin pour fournir un champ de controverse pour le débat.

2.    Le devoir de recherche incombe, en premier lieu, aux débatteurs, mais pas à leurs professeurs ni à leurs coaches.

3.    Afin de permettre un temps de recherche et de préparation adéquat, les étudiants doivent connaitre la résolution à l’avance; idéalement, le sujet devrait être divulgué un mois avant le tournoi.

B.    Interprétation de la résolution

1.    L’équipe affirmative a la responsabilité de définir  et d’interpréter la résolution.
L’affirmative devrait interpréter le sujet comme il devrait être interprété dans la sphère publique. L’affirmative n’a pas besoin nécessairement de fournir une interprétation littérale de la résolution; plutôt, l’objectif de l’équipe affirmative est de faire un cas qui suffit à son interprétation de la résolution. A la fin, l’équipe doit introduire un ou plusieurs arguments pour appuyer la résolution comme ils l’ont interprétée, et soutenir ce cas à travers tout le débat.

2.    L’équipe négative argumente contre la position affirmative.
L’équipe négative peut contrer l’interprétation de l’équipe affirmative de la résolution si elle croit qu’elle n’est pas raisonnable.
L’équipe négative peut contester n’importe quel aspect du cas de l’équipe affirmative, et peut offrir son propre cas. Par exemple, il peut contester l’interprétation de la résolution, les fondations factuelle ou analytique du cas, ou bien les hypothèses sous-jacentes des déclarations de l’affirmative.

C.    Règles durant le débat Karl Popper

1.    Aucune recherche n’est autorisée.
La recherche sur le sujet doit être complétée avant le début du débat. Une fois le débat commencé, les participants ne doivent mener aucune recherche sur internet, ou par des appareils électroniques et autres.

2.    Aucune assistance extérieure n’est autorisée.
Aucune personne extérieure ne peut mener une recherche durant le débat et fournir l’information directement ou indirectement aux débatteurs. Les débatteurs, cependant, sont autorisés à consulter n’importe quel matériel de recherche qu’ils ont apporté avec eux au débat.

3.    Les débatteurs devraient être capables de fournir les sources de leurs citations directes.
Quand les débatteurs font référence à n’importe quelle information publique, ils devraient se préparer à fournir, sur demande, la source complète de la documentation à l’équipe adverse et au juge. La documentation d’une équipe d’un matériel cité doit être assez complète pour que l’équipe adverse et le juge situent eux-mêmes l’information. Ordinairement, telle documentation devrait inclure le nom de l’auteur, le nom et la date de publication (le numéro de page, si possible) ou bien l’adresse internet du site.

4.    Les Débatteurs devraient pratiquer l'honnêteté intellectuelle.
Les étudiants doivent citer des arguments et des statistiques qui sont vraies, et ne jamais fabriquer des sources ou des données.

5.    Le débat devrait être abordé comme une activité d'équipe.    
Chaque équipe de débat est composé de trois personnes qui prendront la parole dans les rôles qu'ils ont annoncés au début du débat. Les débatteurs peuvent modifier leur rôle dans le débat d'un round à un autre.

International Debate Education Association (IDEA)/FOKAL. 2011.©Tous droits réservés.

Aucun commentaire: