mercredi 10 avril 2013

Le club de débat de Jérémie à la caravane du livre scolaire


Après trois semaines de vacances occasionnées par les examens scolaires du deuxième trimestre et les vacances de Pâques, le club de débat de Jérémie a repris ses activités. Les jeunes du club ont été invités, ce samedi 6 avril 2013 à une conférence autour du thème « Le système éducatif haïtien », présentée par le Dr. Charles Tardieu, et le lendemain à une exposition de livres. Ces 2 activités sont organisées à l’occasion de « La Caravane du livre scolaire et de littérature jeunesse » réalisée par l’Institut de Formation du Sud (IFOS) et les Editions Zémès, dirigé par le Dr Charles Tardieu.

L’un des objectifs spécifiques de cette caravane est de développer chez le public jeune le goût de la lecture. Ce qui est partagé par le représentant de la direction départementale de l’éducation, l’inspecteur Georges Jean Barth, qui dit apprécier et encourager l’initiative. Le livre, a-t-il souligné pour ouvrir officiellement la caravane dans la Grand ‘Anse, est l’objet par excellence de première qualité. La lecture encourage à la production littéraire. Et s’y adonner, selon lui, c’est aussi, comme tous les acteurs de développement faire œuvre utile.

A l’exposition, les jeunes ont découvert de nombreux manuels scolaires et ouvrages de  littérature, particulièrement certaines œuvres de notre poète contemporain Claude Pierre et l’essai de Docteur Charles Tardieu titré 35 secondes dans une vie : comment changer de paradigme ? A  la conférence, les débatteurs du club de Jérémie ont été ravis d’apprendre à connaitre un système éducatif haïtien dont ils représentent l’un des éléments les plus importants.

« Je me sens très fière d’apprendre à connaitre le système éducatif  haïtien, ce qu’il devrait faire de nous, élèves de ce système. Pourtant, vu les failles de ce système, nous ne sommes pas ce qu’on a espéré dans sa philosophie » a avancé Pierre Guerline.

Cette conférence a été l’occasion pour la jeune Marie Ange Tham de découvrir un système dont les jeunes ignorent tout : « J’apprends plein de choses du système éducatif haïtien dont j’ignorais. J’ai appris que même les écoles privées sont publiques et sont en conséquence la propriété de tout le monde. J’ai compris aussi la corruption qu’il y au sein de ce système et l’incapacité de l’Etat haïtien à jouer son rôle de régulateur et que ses écoles ne sont pas de modèles. J’ai appris cet après-midi », a-t-il fait comprendre. Pour sa sœur ainée, « …il faut changer le système dans le sens positif, puisque c’est sur les bancs de l’école que doit commencer le développement et le changement et c’est à nous de le faire ».

« Cette conférence présentée par Docteur Charles Tardieu, à l’occasion de la caravane du livre scolaire et de littérature jeunesse, m’est d’une extrême importance. J’y ai appris comment doit être l’éducation à l’ère où nous vivons, que l’éducation est un moyen essentiel de développement, qu’il ne faut pas avoir des écoles qui nous donnent plusieurs types d’hommes mais une seule école pour tout le monde haïtien : riches ou pauvres, noirs ou blancs, de la masse ou de l’élite… »,  s’est exprimé Dalou Andressol.

Pour Josué Alexandre, le système éducatif haïtien est un sujet auquel il sait  réfléchir étant  que débatteur. « Je réfléchis toujours à l’éducation haïtienne. Aujourd’hui, je me sens ému de pouvoir élargir mes réflexions là-dessus par le biais de cette conférence. Avec la participation active de l’auditoire, le panéliste a énuméré les différentes causes de la dégradation du système éducatif haïtien et a fait des propositions en vue de mettre en place une nouvelle éducation haïtienne », a-t-il rétorqué.

« Moi, j’ai appris que l’éducation est un outil du progrès », a synthétisé Numa Junior Daniel.

Pour finir, je peux dire que c’était pour nos jeunes une très belle expérience de participer à la « caravane du livre scolaire et de littérature jeunesse ». J’encourage les autres animateurs, habitant des communautés où la caravane va faire escale, de faire la même chose. Les jeunes seront certainement heureux d’y participer.

26 au 28 avril  Cayes et Miragoane
10 au 12 mai   Port-de-Paix
20 au 26 mai   le Nord
3 au 8 juin       Port-Au-Prince

Waldinde Germain
Animateur du club de débat de Jérémie