mercredi 26 juin 2013

La première association de débat de la République Dominicaine est définitivement lancée !

Samedi 22 juin dernier, Dominicana Debate (DD), la première association de débat de la République Dominicaine, a réalisé son premier tournoi de débat, en français, avec grand succès!

Des participants au tournoi de Dominicana Debate à Santiago
Dominicana Debate, première association de débat de la République Dominicaine, s’est donné pour mission de développer la pensée critique, la tolérance active et le dialogue interculturel à travers des activités autour du débat en tant que jeu. En organisant des ateliers portant sur l’argumentation et la prise de parole en public, l’association désire inciter les jeunes à réfléchir sur des sujets d’actualité d’importance nationale et internationale.

L’aspect interculturel occupe une place primordiale pour Dominicana Debate (DD) puisque les ateliers sont un moyen précieux pour réunir des jeunes de différentes nationalités. DD considère en effet que le partage des cultures est une richesse et entend ainsi favoriser l’amitié entre les jeunes venant d’horizons divers. L’association invite notamment la communauté étudiante haïtienne de Santiago à participer à ses activités.



Mirta Aguirre et Dorothée Bellier (aux 2 extrémités)
Ayant conscience que la langue joue un rôle essentiel pour la construction d’espaces de dialogue entre les haïtiens et les dominicains, DD propose des ateliers en espagnol et en français. Ainsi, depuis le mois d’avril, DD a mis en place un atelier d’argumentation francophone à l’Alliance Française de Santiago (RD), où plus de 15 jeunes haïtiens et dominicains ont appris les techniques nécessaires pour participer à un débat.


Cet atelier, mené par Dorothée Bellier et Mirta Aguirre, les deux coachs de DD, s’est conclu par un tournoi où quatre équipes mixtes, composées de jeunes haïtiens et dominicains, ont débattu sur le thème « La langue créole devrait être enseignée dans tous les établissements secondaires de la République Dominicaine ». Les arguments favorables ont été : 1) Cela faciliterait les transactions commerciales entre les deux pays, 2) Apprendre une langue est une activité intellectuelle qui permet d’élargir nos connaissances et acquérir une plus grande ouverture d’esprit.
 
2 débatteurs au tournoi de Dominicana Debate
L’équipe adverse  a utilisé les arguments suivants : 1) « La langue créole » n’existe pas, puisqu'il s’agit d’un dialecte oral, sans orthographe établi et sans organe régulateur. Il s’agit d’un dialecte déjà marginalisé dans son pays d’origine. 2) Les dominicains rejettent la culture haïtienne et il n’est par conséquent pas possible d’imposer l’apprentissage d’une langue qui ne comporte aucun intérêt pour la population. 


[Note pour rétablir les faits sur le créole. Le créole est une véritable langue, de communication internationale, parlée par plus de 12 millions de personnes, en Haïti et dans le monde. Le créole a une orthographe bien établie, codifiée et normalisée dans les années 90 par le linguiste haïtien Yves Dejean, qui est non seulement clairement enseigné dans les écoles en Haïti, mais encore  largement utilisé dans tous les documents officiels en Haïti et à l’étranger, dans la littérature et les manuels scolaires haïtiens, dans la publicité. Néanmoins, le créole ne dispose pas encore d’une académie, ce qui est en débat actuellement dans les cercles intellectuels en Haïti]

Chaque équipe a fait preuve de beaucoup de dynamisme et d’enthousiasme lors de ce débat final, défendant sa position avec brio. L’équipe affirmative a cependant su convaincre davantage le jury et a remporté le premier prix.


Parmi les débatteurs haïtiens se trouvaient d’anciens débatteurs de la FOKAL, résidant actuellement à Santiago. Ces débatteurs ont été enthousiasmés de pouvoir trouver une association qui leur permette de poursuivre leur apprentissage et de perfectionner leur pratique du débat. En proposant le débat éducatif ludique, DD se positionne en tant qu’association innovatrice en République Dominicaine. En effet, à la différence d’Haïti où la FOKAL organise des ateliers et tournois depuis plus d’une dizaine d’années, il n’existait jusqu’alors aucune association dédiée à la promotion du débat en tant qu’outil de réflexion.
 
L'équipe championne du premier tournoi de DD 
Travaillant de pair avec la FOKAL, Dominicana Debate a été invitée à participer cette année au camp de débat organisé à Jacmel avec une équipe de jeunes dominicains. Il s’agit d’un événement inédit puisque ce sera la première fois que des débatteurs Haïtiens et Dominicains se rencontreront dans un contexte international.

Pour voir les photos de l’événement et pour en savoir plus sur DD :
Facebook: Dominicana Debate DD
Email: DominicanaDebate@gmail.com



Mirta Aguirre
Directrice de Dominicana Debate

Santiago, République Dominicaine

Aucun commentaire: