lundi 30 septembre 2013

Expérience de Jothsaina Pierre au Global Youth Forum 2013 en Irlande

Rome ne s’est pas faite en un jour, mais après plusieurs apprentissages. Un jour, elle s’est réjouie de son épanouissement et de sa réussite. Le 13 Aout 2013, grâce à l’organisation FOKAL, 3 débatteurs ont été sélectionnés pour aller représenter Haïti au Global Youth Forum en Irlande. Je suis fière d’avoir été l’une des trois. Je me sens très honorée d’avoir participé dans un tournoi international de débat. J’adresse mes sincères remerciements à FOKAL pour m’avoir donné l’opportunité de combler mes lacunes avec cette expérience internationale par des formations, pratiques et observations en terre étrangère.

Durant les 2 jours de voyage d’Haïti à Irlande, mon premier constat a été que dans la vie, il faut faire preuve de patience, de compréhension, d’intelligence et de persévérance pour atteindre ses objectifs. C’est ce dont notre coach, M. Jean-Gérard Anis, a montré à mes 2 coéquipiers et moi. En dépit des fatigues, des tracasseries administratives, des multiples imprévus, il a gardé son sang-froid. Et c’est grâce à son caractère que nous avions pu préparer hardiment le Karl Popper Debate Championship et que nous avions pu arriver à destination à Galway (Irlande).

Le tournoi de débat Karl Popper est une confrontation d’idées, d’arguments, d’évidences et d’intelligences. Le tournoi a débuté la 14 Aout dès 9h30 AM. Le premier jour, notre équipe a joué 4 matches que nous n’avons pas gagnés. Nous avion espoir d’avoir gagné certains vu le déroulement du match. Nous avions eu des faiblesses dans notre préparation, un manque de maitrise des 2 sujets en débat. Au fil des matches, nous avons pu nous rattraper car, même s’il n’y a pas eu de délibération du jury, nous sommes sûrs d’avoir gagné les 2 autres matches à jouer au tour éliminatoire, en nous fondant sur les conclusions des 3 juges-arbitres de chacun de ces matches.

Connaitre les capacités des autres et débattre avec eux est aussi une autre forme d’apprentissage. Djim et moi avions participé au Mixed Team Tournament (chaque équipe est formée de 3 débatteurs de différentes nations), Nixon au British Parliamentary Tournament (ouvert seulement aux jeunes qui vont l’université cette année). Nous avons été formés durant 3 jours, de manière intensive, aux techniques de débat (être un bon débatteur, créer de bons arguments, analyser un énoncé, fonder un cas solide difficile à réfuter, préparer un sujet-surprise. Cela a été fantastique car j’ai progressé énormément, au point que mon équipe a gagné 3 de ses 6 matches. J’ai compris à ce moment-là combien le débat est important dans la vie.

L’ambiance qui a régné au Youth forum est incroyable : des cultures, des langues différentes, mais un seul idéal : débattre. J’ai chanté avec des Russes, danser avec les Colombiennes, mangé des friandises japonaises, partagé notre talent dans la dance latine Chachacha avec des jeunes d’Egypte, du Japon, des USA, de la Tunisie, de la Macédoine, apprécié le savoir-faire des autres.…

Lors de nos excursions dans la ville de Galway et les lieux touristiques de cette province d’Irlande, j’ai pu constater que le plus petit détail est important dans la vie. Les Irlandais valorisent la moindre chose qui existe sur leurs terres, même des roches et les falaises. Pourtant, Haïti a plus de richesses naturelles que ce pays, mais nous en faisons peu cas. Les Irlandais respectent scrupuleusement l’environnement (le pays est très vert) et les lois de la circulation (tous les véhicules ont leur volant à droite et roulent à gauche). Les grosses voitures comme chez nous sont rares, pourtant l’Irlande est de très loin plus riche qu’Haïti.

Je remercie FOKAL pour leur générosité et pour avoir offert à mes coéquipiers et moi cette opportunité d’améliorer nos capacités  en participant au Youth Forum d’IDEA. C’est un moment inoubliable (j’ai été heureuse de visiter la Tour Eiffel à Paris). Je vous remercie profondément pour cette chance que vous nous avez donnée. Je souhaite vivement que vous continuez le travail que vous fait pour les jeunes car cela a beaucoup de valeur, et aidera certainement le pays à progresser. La culture et la liberté sont la racine d’une réussite. Merci pour tout ce que vous faites en général : les tournois nationaux, binationaux et internationaux.

Beaucoup de jeunes respectent, comprennent, aiment ce que FOKAL fait, incluant moi, car la fondation ouvre des portes à beaucoup d’entre eux, car vous les aidez à connaitre la valeur de leur existence et leur intelligence. Je suis sûre que, par vos travaux, une lumière jaillira du pays. Sincèrement merci pour ce que vous avez fait, ce que vous faites et ce que vous ferez.

Jothsaina Pierre,
Débatteur au Club de Santo
Participante au Global Youth Forum 2013

Aucun commentaire: