mercredi 2 octobre 2013

FOKAL a ouvert un nouveau chantier avec la jeunesse haïtienne

FOKAL est en train de développer un nouveau projet national avec des jeunes dans le pays : la production d’un Livre blanc de la jeunesse haïtienne. Loin de vouloir faire une analyse en règle des problèmes de la jeunesse, l’approche de ce Livre blanc sera de faire ressortir les réflexions, les aspirations, les préoccupations, les propositions des jeunes du pays en ce qui concerne leur regard sur certains dossiers qui touchent à leur vie et à leur avenir en Haïti. 

Atelier au séminaire de réflexion des jeunes en mai 2009 à P-au-P
Le Livre blanc agira comme un recueil d’informations, de témoignages, de réflexions, d’analyse, et de recommandations provenant des jeunes ayant participé à ce projet. Cette œuvre est l’un des plus grands chantiers du Programme Initiative Jeunes (PIJ) tel que conçu par la Fondation Connaissance et Liberté, qui doit aboutir en décembre 2013 ou janvier 2014, période prévue de sa publication.

Quid du Livre blanc ?

Un livre blanc est par nature un recueil d'informations destiné à un public déterminé pour l'amener à prendre une décision sur un sujet particulier. Il permet aussi à des institutions privées ou publiques à but non lucratif comme les ONG de publier un message officiel sous forme d'état des lieux sur un domaine d'intérêt public. L'objectivité des informations qu'il recèle est un principe fondamental sur lequel s'appuie sa rédaction. Il doit cependant pouvoir convaincre ses destinataires de la pertinence de son contenu, de la validité des solutions proposées par les commanditaires et de la qualité des mesures offertes.
Séminaire d'orientation pour les animateurs sur le Livre Blanc
à FOKAL en septembre 2013
Paroles de jeunes, une œuvre collective

Le livre blanc de FOKAL veut a contrario donner la parole aux jeunes. Il s‘agit plutôt d’un travail assez complexe consistant à collecter des données sur les manières de voir certains aspects de la vie nationale (des thèmes) par une fraction représentative de la jeunesse du pays qui participe depuis plusieurs années au Programme Initiative Jeunes. Ce projet a démarré en 2009 avec les premières consultations des jeunes de son réseau national de 14 clubs de débat sur un ensemble de sujets. Le projet prend une accélération avec l’extension et l’approfondissement des thèmes et des problématiques sur lesquelles les jeunes sont portées à réfléchir durant ce mois d’octobre 2013.
Ateliers de travail au séminaire de réflexion des jeunes
en juin 2010 aux Cayes
L’objectif de ce livre blanc de FOKAL est de faire connaitre les préoccupations et les attentes des  jeunes à toute institution intéressée par la problématique de la jeunesse, de proposer des pistes aux décideurs dans leurs choix et leur plan de politique pour la jeunesse ; enfin de dégager les principaux obstacles et les opportunités à un engagement des jeunes dans le développement de la démocratie en Haïti. Le but est de susciter un mouvement d’initiatives durables (un observatoire de la jeunesse, des lois sur mesure pour les jeunes, des mesures incitatives à l’emploi des jeunes…), des acteurs publics et privés des secteurs-clés de la vie nationale au bénéfice de l’intégration des jeunes dans la société.

Les limites de la méthode

Une multitude de thèmes est proposée aux jeunes par FOKAL pour consultations : éducation, emploi, environnement, pratiques culturelles, loisir, sexualité, orientation professionnelle, droits, genre, nouvelles technologies…. Les thèmes non exclusifs épousent une variété de secteurs importants de la vie nationale constituant l’ensemble complexe dans lequel évolue le jeune haïtien d’aujourd’hui. Chacun des 14 clubs aura à loisir à proposer 5 thèmes sur lesquels porteront ses consultations. Chaque club peut inviter d’autres jeunes dans la communauté à participer à ces travaux.
Ateliers de travail au séminaire de réflexion des jeunes
en juillet 2013 à Jacmel

Suivant la méthodologie de travail unique à chaque groupe afin de faciliter le traitement des données recueillies, les jeunes feront un état des lieux ici et maintenant pour chaque thème précis, expliqueront ensuite pourquoi le thème fait débat pour eux (ce qui justifie leur choix thématique), enfin feront des recommandations à leur niveau ou proposeront des pistes de réflexions ; tout ceci sera alimenté par une littérature existante sur le problème, et de citations de jeunes dans chaque groupe. Ce processus durera environ 4 semaines.

Nos jeunes ont donc la parole. Ils pourront parler de la situation ici et maintenant d’un secteur clé de la vie nationale. Ce qu’ils vivent dans la réalité. Les animateurs de ces groupes prendront grand soin à ne pas influencer les réflexions des jeunes, mais plutôt les orienter autour des questions. Leur mandat consiste à relancer les discussions au sein des groupes, à y apporter des matériaux alimentant les réflexions (documentation sur la base de ce qui existe, références, informations de presse), et à collecter les données selon un modèle commun à tous. Ces données seront communiquées au fur et à mesure à un comité de lecture de FOKAL pour synthèse, analyse et interprétation.

Au-delà du livre

Ce livre agira comme un miroir pour les jeunes qui y ont contribué et pour tous les autres qui se cherchent et qui essaient de se frayer un chemin dans cette société haïtienne retors ou bien qui se cherchent tout simplement un avenir prometteur dans son pays.
Une jeune Capoise présentant les résultats de son groupe de travail
au séminaire à Jacmel sur le Livre blanc
Le Livre blanc n’entend pas projeter l’image d’une jeunesse uniforme, irresponsable selon les lieux communs des adultes sur ce groupe majoritaire de la société, mais veut faire la démonstration qu’elle constitue une force de propositions pour le pays.

Jean-Gérard Anis
Coordonnateur du Programme initiative Jeunes

Aucun commentaire: