vendredi 11 octobre 2013

Notre collaborateur Max Gregory Saint-Fleur va recevoir un prix de poésie à la Martinique

Un prix de poésie en Martinique pour l’auteur de Tan Lapli
La créativité n’a pas de frontières. Max Grégory SAINT FLEUR le prouve fort bien à travers sa poésie. Après la vente signature de son premier recueil de poésie titrée TAN LAPLI paru lors de la première édition de FestiKreyòl organisé par RASIN LESPWA, et son passage très remarqué à la 19e édition de la plus grande manifestation culturelle et littéraire réalisée autour du livre en Haïti (Livres en Folie), ce jeune talentueux léoganais continue à faire parler de lui.
Avec son texte titré Woulman Vag, il figure parmi les heureux lauréats du concours de poésie en langue créole des pays de la Caraïbe (Kalbas Lò Lakarayib) auquel participent Haïti, Guadeloupe, Dominique, Martinique, Sainte-Lucie, Guyane et de l’Océan indien (Seychelles, Maurice, Réunion).
Kalbas Lò Lakarayib (KL2) est un concours de poésie réalisé tous les deux ans en hommage au regretté écrivain martiniquais Gilbert Gratiant, et ouvert à tous les créolophones de la Caraïbe, qu’ils ou qu'elles soient natif-natal, d’option ou d’adoption ; qu’ils ou qu'elles résident dans la Caraïbe ou à l’étranger.
Max n’est pas à son premier coup d’essai. Il a déjà à son compte plusieurs prix comme celui de la radio Belval FM (Nwèl Kanmenn), radio Cool FM (Au nom de l’amour) et TSAR CLOWN (La perle noire brisée). A la quatrième de couverture de son recueil, on peut lire ceci: « Kòm powèt li pran plezi l rafle epi ranpòte lamayòl nan anpil konkou li patisipe. Li jwe ak plim li pou l bay mo koulè, pou l bay pwezi gou lapli. ». Avec ce prix, ce jeune animateur du club de débat de FOKAL à Darbonne, et du centre socioculturel Rasin Lespwa dans cette même localité de Léogane ne fait que confirmer son talent.
Le poète Max Grégory recevra son prix à la soirée de la remise des trophées (Kalbas Lò 1, Kalbas Lò 2, Kalbas Lò 3), le mercredi 6 novembre à l’Atrium, en Martinique.

Centre Socio Culturel Rasin Lespwa

Aucun commentaire: