mardi 7 mars 2017

Kindro, aussi précis que le débat !

Salut ! Vous m’avez sans doute vu et entendu. Et vous m’avez sans doute remarqué au milieu de ces deux véritables filles qui se battent pour le débat. Bref, Charlie a presque tout dit, comme d’habitude !
Charlencia, Sloane & Kindro
Voilà, Je m’appelle Kindro Cadet.  Au début, je ne savais pas qu’il y avait un club de débat dans ma propre localité, Darbonne. C’est à Sloane, ma camarade de philo au lycée Anacaona de Léogane, l’honneur de récolter le fruit de son travail aujourd’hui. Car c’est elle qui m’avait passé l’invitation un beau jour. Et, Profitant de sa sollicitude, j’ai tout de suite abusé en empruntant deux livres de débat.  Après les avoir lus, mon désir de savoir débattre était si vif que  j’ai décidé de me joindre au club. Elle, toujours pressante, m’invitait dans une conférence qui se faisait ce jour là au sein du club. C’était l’étincelle qui manquait pour que le feu en moi ne s’éteigne plus ! 
                    
Je me demandais jusqu'à maintenant si c’était la chance qui était de mon côté ou si c’était ma bonne étoile qui me guidait. Parce que juste après quelques réunions, on annonça une formation. C’était l’occasion attendue pour commencer à faire le premier pas vers mon rêve : être celui qui serait avec Sloane et  Charlie pour former l’équipe qui sèmerait la terreur.

Le tournoi qui suivit fut un succès. Etant déterminé et motivé, j’étais le meilleur débatteur du tournoi. Et mon équipe, championne locale. Et c’est de là que les animateurs, Maxandre et Max, m’ont choisi parmi les six meilleurs. Je me rappelle bien mes matchs avec l’équipe de  Slolie et celle de  Charlie, je les ai battues, après de nombreux fils à retordre que ces deux-là ont donnée à mon équipe, bien sûr !

Ma participation aux tournois  m’a permis de rencontrer de nouveaux jeunes et d’acquérir de nouvelles connaissances. Car, le débat est une sorte de détonateur. Cela déclenche  notre capacité de réflexion, de penser et d’analyse. C’est aussi une sorte de convertisseur permettant aux débatteurs  de passer du monde imaginaire au monde réel, du monde où l’on accepte tout au monde où l’on questionne, analyse avant d’accepter quoi que ce soit. Cela nous permet aussi d’avoir un esprit assez critique et un jugement honorable. Car franchement, il y a  de quoi enrichir le système éducatif haïtien qui  reste dans la majorité des établissements toujours archaïque. Voilà pourquoi je suis pour  l’intégration du débat dans le programme scolaire surtout au niveau supérieur.  
            
C’est pourquoi, je tiens à remercier le club, les animateurs et surtout mes coéquipières qui n’ont cessé de croire en moi, qui m’ont poussé et qui m’ont  aidé à faire cette bonne expérience et surtout à réaliser mon rêve. Le tournoi national, les duels des champions et beaucoup d’autres choses m’ont permis d’appeler l’année 2014, la plus belle année de ma vie.

J’espère que FOKAL, avec son programme de débat, pourra donner à Haïti une vie meilleure en formant une génération avec des conceptions et des idées nouvelles !

Kindro CADET

Ex-débatteur du club de débat de Darbonne                          

Aucun commentaire: