mardi 4 avril 2017

Le club de Côte-plage en mode formation

Dans la perspective de renforcement de son effectif,  Gutenberg et Magalie, les 2 animateurs du club de Cote-Plage, ont lancé une invitation aux élèves de trois établissements secondaires de Carrefour (le Collège de Carrefour, l’Institution Chrétienne d’Haïti et le Collège Notre Dame des Petits) pour participer au programme de débat. De plus, beaucoup de nouveaux membres ont intégré le club de Côte-plage.

Dans le but de leur donner les compétences au débat et dans la perspective des tournois de débats interne, interscolaire et régional à venir, les animateurs du club ont organisé deux journées de formation sur les techniques de débat pour ses membres, les samedi 18 et 25 février 2017 au Collège de Côte-plage, lieu de réunion du club.

La première journée a commencé avec la projection d’une partie du film « Le Prénom », un film franco-belge réalisé par Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte en 2012. Ce film qui fait état d’un débat entre les membres d’une famille autour d’un du prénom à donner à un enfant à naître. Les jeunes devaient suivre attentivement le jeu d’argumentation et de réfutation auquel se prêtaient les acteurs du film sur le choix du prénom.

Chaque prénom proposé était réfuté et il fallait à chaque fois argumenter pour le justifier. La projection fut suivie d’un échange entre les participants sur les arguments  entendus, ceux qui, selon eux, avaient de la valeur et celles qui ne tenaient pas la route.

Les 79 participants présents, dont 37 filles, furent ensuite divisés en deux groupes. Le premier groupe, plus nombreux, constitué de  novices dans le débat a rejoint Gutenberg Destin. Le deuxième groupe, composé d’anciens membres et de quelques autres participants, est resté avec Magalie Civil.

Le travail avec le premier groupe consistait, dans un premier temps, à faire prendre conscience au groupe de l’importance du débat, des avantages qu’ils ont à débattre, des principes fondamentaux de cet exercice. Dans un deuxième temps, ils avaient à construire des définitions d’expression dans des énoncés de débat, des arguments. Enfin, il a été question des différents formats de débat existants et du format Karl Popper lui-même.

Dans la session du deuxième groupe, plus expérimenté, les jeunes ont réfléchi sur les notions de base du débat, tels que l’argumentation, la réfutation et la reconstruction. L’idée était de savoir ce qu’ils comprennent de ces différents concepts, et corriger leurs erreurs. Ils ont abordé les stratégies pour réussir un contre-interrogatoire, et pour réussir un débat en général. Les participants ont effectué une analyse plus poussée du film en cherchant à identifier les différents types de réfutation qui y ont figuré et en ont discuté en atelier.

Pour la deuxième journée, après un exercice de rappel de la journée précédente, les participants furent répartis en 4 groupes. Chaque groupe avait à réfléchir sur un sujet afin d’élaborer un argument en faveur du sujet et un argument contre le sujet. Ils étaient répartis comme suit :

1er groupe : L'homosexualité devrait être légalisée en Haïti. 2e  groupe : La peine de mort est justifiée. 3e groupe : Les préservatifs devrait être disponibles dans les écoles en Haïti. 4e  groupe : L'avortement est justifié.
           
En séance plénière, chaque groupe a partagé, à tour de rôle,  leurs 2 arguments et les autres groupes devaient prendre le contre-pied des autres. Cet exercice a d’abord permis aux nouveaux de faire leurs premiers pas dans le débat formel, ensuite d’expérimenter les notions d’argumentation et de réfutation, et enfin cela de leur montrer pratiquement que les sujets sont, malgré beaucoup de préjugés, débattables.

Après la pause, 6 membres du club, plus anciens, ont improvisé un match de débat sur le sujet : « Les réseaux sociaux contribuent à promouvoir un monde solidaire », un moyen pour les participants de voir dans la pratique ce dont on avait parlé pendant les deux  séances de formation.

Très satisfaits des séances et du match qui s’en est suivi, les participants ont manifesté le désir de faire partie intégrante du programme et souhaitent commencer à pratiquer cette arme de la dialectique.

Gutenberg Destin
Animateur du Club de débat de Côte-Plage

Aucun commentaire: