jeudi 20 avril 2017

Quand la débatteuse Zéphyr Sarah Marlange brille comme un phare

Le tournoi interne qui a eu lieu au Club de débat de Christ-roi, le samedi 8 et jeudi 13 avril 2017, est la troisième participation consécutive de Zéphyr Sarah Marlange en matière de tournoi de débat. Elle a donc participé à un tournoi interscolaire qu'organisait le Club de Christ-Roi en janvier dernier au Collège Saint Louis de Bourdon, et a participé également au tournoi interne du Club de la Bibliothèque Monique Calixte (BMC) en février 2016. De l'envie d'acquérir un peu plus d'expérience, sa troisième participation lui a valu la chance de terminer meilleure débatteuse avec le même nombre de points que la première oratrice de l'équipe KAD, Adneïssa Christy Alezy. Actuellement libre comme le vent, elle se laisse briller comme un phare : 

"Un peu indécise au début mais, le choix de participer au tournoi s'est avéré être une sage décision.", nous a-t-elle confié.

Selon ses dires, les sujets ont été lancés lors d'une réunion habituelle au sein même du club de débat de Christ-Roi, quatre semaines auparavant. «Le changement climatique», telle était la thématique. L'équipe de Zephyr Sarah Marlange a pourtant été constituée au hasard selon la formule: un ancien débatteur et deux nouvelles recrues. Le même jour, elle a pu faire la connaissance d'une de ses coéquipières et une nouvelle aventure commença.

En ayant des pourparlers avec les joueuses de son équipe, elle a pu comprendre qu'elles voulaient, chacune, augmenter leur capacité à débattre et à convaincre un auditoire. Toujours restée dans sa coquille de première oratrice, Sarah voulait, pour cette fois, changer la donne. « Pourquoi pas troisième oratrice », se dit-elle? Un rôle qu'elle redoutait plus que tout. Mais l'élégante débatteuse voulait à tout prix faire l'expérience du troisième orateur afin d'en savoir les secrets et, pourquoi pas, se perfectionner dans ce rôle. La seule chose qu'elle avait en tête jusque-là était de s'amuser et aussi d'utiliser ce rôle pour améliorer son écoute et son esprit de synthèse. Ce qui pour elle allait tomber à plomb puisque, Cendia, sa coéquipière du lycée Marie-Jeanne, voulait être la première oratrice, et son autre coéquipière, Darline, voulait elle s'exercer dans le rôle de la seconde oratrice.

Selon ses propos, les préparatifs avant le tournoi s'étaient bien déroulés. Tout allait bon train. Le jour J, PHARE était au top. Calmes, ses coéquipières et elle étaient prêtes à commencer le tournoi. De match en match, elles ont pu mettre en pratique les conseils des membres du jury. Et Sarah spécialement a pu rendre son travail le plus objectif que possible. Elle et ses coéquipières n'ont perdu aucun match. Voilà une chose qui la rend encore plus fière de son équipe, Phare.

"En gros, nous a t-elle soufflé, ce tournoi a été une expérience merveilleuse. Une toute nouvelle, puisque c'était ma toute première tentative dans le rôle de 3e oratrice. Je suis à présent très satisfaite et je tiens à mettre en pratique toutes ces bonnes choses que m’a apprises le rôle du troisième orateur:

1- Un bon débatteur doit savoir aiguiser son sens d'écoute, un simple détail non négligé, peut aussi rapidement balancer le débat et vous faire gagner le match.
2- Un bon débatteur doit éviter d'être de mauvaise foi, car certes on veut gagner le match, mais ce n'est pas une raison pour être de mauvaise foi.
3- Être troisième Orateur a ses avantages. On peut concocter un bon résumé du match et utiliser également cet espace pour rappeler aux juges les impairs que l'équipe adverse a commis au cours du match."

Sourire aux lèvres, Zéphyr Sarah nous a enfin avoué qu’être nommée une des 2 meilleures débatteuses du tournoi interne du Club de débat de Christ-Roi dans le rôle de troisième orateur la ravit et lui prouve qu'elle a encore du travail à faire afin de peaufiner sa capacité oratoire.

Joe J.E Jean Charles
Responsable communication du club de débat de Christ-Roi

Aucun commentaire: