lundi 19 juillet 2010

Nouvelle secousse sismique en Haiti

Haïti-Séisme

Une réplique de 4,3 degrés ressentie tôt samedi près des Gonaïves

samedi 17 juillet 2010,

Radio Kiskeya

Une réplique modérée de magnitude 4,3 sur l’échelle ouverte de Richter a été ressentie tôt samedi en Haïti à 07h01 GMT (02h01 locales), six mois après le séisme du 12 janvier ayant dévasté le pays, rapporte l’institut américain de géophysique (USGS).

L’épicentre du séisme se situait à 30 km des Gonaïves (Artibonite, nord), 65 km de Port-de-Paix (Nord-Ouest) et à 110 km au nord-ouest de Port-au-Prince.

On ignorait si cette nouvelle secousse, la première après une accalmie de plusieurs semaines, a fait des victimes ou des dégâts.

Depuis le tremblement de terre de janvier, l’USGS et des équipes techniques haïtiennes disposant de sismomètres ont enregistré des dizaines de répliques dont certaines de magnitude élevée.

D’une ampleur sans précédent, la catastrophe avait été à l’origine de près de 300.000 morts, 300.000 blessés et 1,3 million de sinistrés.

Aujourd’hui encore, le traumatisme reste très profond dans la population qui peine à se relever malgré la reconstruction annoncée à grand renfort de publicité et doit faire face quotidiennement aux dures réalités d’une économie ruinée.

Terre de forte sismicité, Haïti est traversée par deux grandes failles. Celle du sud étant entrée partiellement en activité le 12 janvier, les experts craignent de plus en plus un réveil de la seconde faille qui s’étend du nord du pays jusqu’à la République Dominicaine.

Il y a 168 ans, un puissant séisme avait en 1842 détruit la ville du Cap-Haïtien (274 km au nord de la capitale), fait de nombreuses victimes et provoqué un tsunami, selon des témoins de l’époque. spp/Radio Kiskeya

Aucun commentaire: