jeudi 24 février 2011

Le coordonnateur a visité le club VDF de Mon Repos

Le coordonnateur a effectué, dans l’après-midi du samedi 19 février, une visite de travail dans le club VDF de Mon Repos, à la Bibliothèque Justin Lhérisson, Mon Repos 44. Une quinzaine de jeunes ont participé à la réunion. Cette rencontre s'est déroulée dans une atmosphère agréable et dans un format différent de l'habituel, c'est-à-dire avec pensée du jour, bon à savoir, discussion sur un thème et autres rubriques.

Le coordonnateur a commencé a passé en revue avec moi, les différents problèmes que le club confronte (horaire de réunion inapproprié, indisponibilité fréquente de l’animatrice principale, effectif en renouvellement, intégration des nouveaux membres, environnement de travail bruyant…). Au su de ces difficultés, il m’a fourni des recommandations et des conseils pour améliorer et rendre plus efficace le fonctionnement du club.

Ensuite, le coordonnateur a demandé aux jeunes ce qu’ils connaissent sur la nature, les objectifs, les activités du projet Vague du futur. Leurs réponses tendent à considérer le club uniquement comme un club de débat. Le coordonnateur en a profité pour leur parler du projet VDF et m’a recommandé de distribuer, dans les meilleurs délais, à chacun un dépliant d’information du projet, et a invité les jeunes à consulter régulièrement le blog VDF.

Cela a permis au coordonnateur de leur expliquer que le club est un cercle d’apprentissage de leurs droits et leurs devoirs envers leur pays (il leur a demandé de citer des exemples), un espace qui leur permet d’exercer des activités citoyennes. La réunion s’est poursuivie sur une causerie autour du régime Duvaliériste, durant laquelle les jeunes ont bénéficié d’un voyage dans le temps à travers les explications du coordonateur, particulièrement pour ceux et celles qui n'étaient pas à FOKAL, le 5 février dernier, et qui ignorent ces pages d'histoire haïtienne.

Les jeunes écoutaient religieusement le coordonnateur qui prenait plaisir à répondre à leurs questions, à satisfaire leur curiosité, à combler leur soif de savoir. L'intervention des jeunes et leurs questions étaient intéressantes, comme l’indique l’exemple de l’interrogation d’une jeune fille: « Le désordre actuel (le non respect des droits) n'est-il pas provoqué par le passage sans transition de la dictature à la démocratie? ». Certains avaient l’air incrédule, lorsque le coordonnateur leur parlait de la privation des droits politiques des citoyens, la limitation des libertés de mouvement, de réunion, d’association, les arrestations arbitraires, les exils forcés… qui caractérisaient ce régime.

Les jeunes n’ont pas caché leur grande ignorance de la dictature duvaliériste. Ils avouent n’avoir entendu parler des Duvalier, « Papa Doc » et « Baby Doc » que récemment par des adultes, et dans la presse, au moment du retour en Haïti du tyran, en janvier dernier. Ils reconnaissent que cela leur parait si lointain… Le coordonnateur leur a expliqué que les adultes, qui ont vécu cette période  tragique, ont un devoir de mémoire envers les jeunes générations, afin que ces erreurs et horreurs du passé ne se répètent plus dans notre histoire de peuple.

Les jeunes ont été généralement satisfaits de la rencontre. Ils étaient même disposés à aller au-delà des 2 heures habituelles de réunion. Néanmoins, ils espèrent que cette visite n'est pas la dernière du coordonnateur. Compte tenu du format particulier de cette réunion, les projets seront sur la table de discussion avec les jeunes le samedi prochain,  en attendant les modifications dans l'horaire de fonctionnement.

Les jeunes du club en mon nom remercient M. Jean-Gérard Anis pour la visite et ses précieux conseils.

Brunel François
Animateur du club

Aucun commentaire: