lundi 2 mai 2011

Les jeunes VDF de Gros-Morne découvrent la forêt Jean-Marie Vincent

Une journée de réflexion et relaxation

Qui voyage plus, voit beaucoup plus. Un enfant manifeste toujours le désir de découvrir de nouvelles vues. Celui qui ne profite pas de sa jeunesse pour accomplir ses souhaits, regrettera sa vieillesse. Pourquoi  ces regrets ou même ses remords ? Nous le comprendrons bien à partir du résumé du déroulement de la journée de réalisée à la forêt Jean Marie Vincent.
 
Samedi 12 mars 2011 marque la date charnière dans l’histoire des membres VDF de Gros-Morne. Aux environs de 8 heures am nous avions laissé le local du club en direction de Grepin, question d’aller contempler la beauté de la Foret Jean-Marie Vincent. Dans un esprit de fraternité et d’ambiance, les jeunes défilent à la queue leu leu jusqu'à Rivière Mancelle où la traversée a un peu augmenté le rire quand les filles devaient sauter sur des pierres disposées linéairement. 15 minutes après, c’était l’arrivée. Sous un toit circulaire, les jeunes de posent pendant 10 minutes avant de prendre le goutté que les animateurs leur avaient apporté. 

A proximité de 10 h 30 mn c’était le moment décisif de la journée où tout la monde allait s’extérioriser ouvertement sur ce sujet : « en dépit de tout, peut-on réussir dans la vie ». L’alpha des opinions, de souhaits, des conseils… se faisait avec l’animateur Jonathan Vilméus. Au fur et à mesure, tous les jeunes avec humilité, disaient ce qu’ils ressentent.  Parmi les réponses, on peut citer : Avoir un rêve, Compter d’abord Dieu et sur soi-même, viser un objectif, être réaliste… Apres la table ronde, il arrivait l’heure du grand repas. 

Je n’ai jamais été époustouflé de la sorte âpres avoir admiré le déploiement du sens de l’amitié du coté de tous les participants. On mangeait ensemble, on jouait ensemble. Je vous assure que je n’ai jamais vu une atmosphère de joie pareille à celle là. Apres tout cela, vint ensuite le temps de la prise de photos. On ne savait quelle posture prendre dans cet endroit un peu froid.

La forêt se  situe dans une montagne au sommet de la quelle nous avons pu dominer tous les environs. En se plaçant dans la façade Nord, on observe des maisons très distantes les unes des autres et un terrain. Au Sud on voit serpenter les Trois Rivières. A l’Ouest, c’est Trou Cipion en face duquel Strouve l’entrée officielle de la forêt. A l’Est surplombe la cité Max Polpront, la terre mère des Grosmornais (Ville de Gros-Morne).

Après avoir bien fait la connaissance de la forêt, on passait à une  petite rubrique Culturelle avec 4 jeunes : Arly, avec une blague, nous faisait rire aux éclats. Moi, Grégory Eliazard, alias ziky, exécutais un morceau de musique qui fait la joie de plus d’un.

Tout de suite après cette partie culturelle, l’animateur et l’animatrice passaient à l’évaluation de la journée. Tous les membres devaient donner leurs points de vue la dessus. La grande insatisfaction de tous les participants est qu’on délaissait beaucoup trop tôt (2 h 30 nm) cet endroit magnifique.  Moi personnellement, la mienne est que je ne sais pas encore la nouvelle destination pour la prochaine journée, car je souhaite revivre une ambiance similaire.

Grégory Eliazard
Jeune du club VDF de Gros-Morne

Aucun commentaire: