mercredi 3 mai 2017

Les débatteurs aiguisent leurs arguments pour le tournoi interscolaire

À quelques jours du tournoi interscolaire lancé par le club de Christ-Roi, les débatteurs sont plus que motivés

Toujours dans l'objectif de permettre à plus de jeunes de faire l'expérience du débat, le club de Christ-Roi organise depuis tantôt 4 ans, un tournoi de débat interscolaire. Cette année la date prévue pour la quatrième édition est le 6 mai, de 8h am à 6h pm à l'Institution Georges Marc, où plusieurs écoles de la capitale auront donc le privilège de s'affronter. À seulement quelques jours du tournoi, débatteurs,  coaches, animateurs se donnent corps et âme pour la pleine réalisation de cette compétition. Quelle école sera sacrée "Champion" de la quatrième édition du tournoi interscolaire 2017? Voilà une belle et grande interrogation qui ne cessent d'enflammer la curiosité des plus férus.
Dans le but d'encourager l'émancipation des jeunes sur le plan intellectuel, le programme national de débat conduit par Fokal (Fondation Connaissance et Liberté) met en exergue la capacité oratoire et de persuasion des jeunes. En partant de là, organiser un tournoi de débat interscolaire a pour objectif, d'inclure le débat dans les activités parascolaire de l'élève, de lui permettre, outre les notions académiques enseignés à l'école, d'avoir un élan pour d'autres sujets controversés et également lui permettre de faire bon usage de la réflexion. De la 3ème jusqu'en terminale (Rhéto et Philo), ces jeunes sont tous motivés à faire l'expérience du débat.

      Cette année, l'aventure s'annonce très passionnante! Au nombre de huit (8), ces écoles sont pour la plupart des habituées du programme de débat. Il s'agit bien du Lycée Marie-Jeanne, de l'Institution Georges Marc, du Collège les Normaliens Réunis, de l'Institution Notre Dame de Lourdes, du Lycée Technique Élie Dubois, du Lycée Antenor Firmin, du Collège Saint-Louis de Bourdon et de l'Institution Mixte Ste Geneviève. Ce samedi 6 mai 2017, quatre matches se joueront en même temps, à raison de sept matches au total par équipe et l'équipe qui gagnera le plus de match, remportera le tournoi.

       Un entretien avait été fait avec les coaches et un représentant de chaque école pour connaître leur niveau d'implication et leur attente du tournoi.

      Yves Harold Valcius, représentant de l'institution Georges Marc, âgé de 16 ans nous à livré grandement ses impressions. Jeune débatteur, il est déterminé à participer à ce tournoi, car il veut à tout prix faire honneur à son école et également le sien. Yves Harold souhaite: « … rempoter ce tournoi et en être le meilleur joueur », nous confia-t-il, car son équipe et lui travaillent d'arrache-pied pour atteindre leur but. Tania Mérilien, coach de l'institution Georges Marc, confirme ces dires.

      Emmanuella Michel, en secondaire 2 au Collège Les Normaliens Réunis est, quant à elle, une passionnée de tout ce qui est challenge, tout ce qui est concours. Ayant pour objectif principal de gagner le tournoi interscolaire, son équipe et elle s'entraînent et travaillent au jour le jour pour y arriver. Ce qui la motive à débattre, c'est surtout cette façon toute particulière à travers laquelle elle voit le débat: « C'est comme une porte ouverte vers un autre monde, affronter d'autres équipes c'est tout à fait passionnant». Son Coach, Wilbert Fortuné, sacré champion, au tournoi national organisé par Fokal en  2014, affirme que la réussite de son équipe passe par les échanges faits lors du tournoi et non de ce qu'ils auront remporté du tournoi. Il avoue être confiant de la réussite de son équipe tout en espérant que les joueurs s'amuseront autant que possible et continueront la pratique du débat à l'avenir.

       Thamara Jean, représentante de l'institution Notre-Dame de Lourdes, se dit être très confiante et optimiste. « Comme c'est notre premier tournoi, nous sommes prêtes à donner le meilleur de nous-mêmes avec l'objectif de le rempoter. Ce qui me motive de débattre, c'est de pouvoir me former car à travers ces recherches, je suis plus imbu de culture générale. Mon attente pour le tournoi est de réussir avec l'équipe », nous confia-t-elle. Winslow Nitza Carmela Cavalier est le coach de l'institution Notre Dame de Lourdes et se sent confiante, car elle sait déjà que son équipe donnera le meilleur d'elle même.

      Le Lycée Technique Élie Dubois a pour représentante Alissa Jean. Née le 1er janvier 2001, Alissa est en secondaire 2. Confiante en elle et en ses coéquipières, elle se sent très motivée et est prête à se lancer. La jeune débatteuse avoue que c'est le débat qui l'a motivé, car quand elle est en train de débattre, elle sent que tout est possible. « Le plus intéressant c'est que le débat ne nous limite pas. Au contraire, il nous pousse à aller au delà de nos limites. Qu'on soit en troisième, en rhéto, en philo et même à l'université, le débat nous met sur le même rang. Et c'est ce qui me fascine. J'aimerais prendre beaucoup de plaisir à débattre avec ces élèves de sept (7) établissements différents. J'attends une transformation de ma personne. J'aimerais regarder la vie sous un autre angle. J'aimerais m'enrichir de connaissances. J'espère également tenir le trophée du vainqueur ». affirme-t-elle. Son coach, Samanka Ledoux, en première année en Diplomatie et Relations Internationales au CEDI, ne reste pas indifférente. Elle nous confia que c'est un plaisir pour elle de travailler avec ces jeunes et reste confiante parce qu'ils lui ont prouvé à maintes reprises leur attachement au débat.
      Le Lycée Antenor Firmin, représenté par Damondy Prophète, veut atteindre la perfection. Leur formule: maîtriser le format, simplifier à fond afin de gagner le tournoi. Son coach, Pierre Bernaldo Castil, considère le Lycée Antenor Firmin comme étant "Le ténor des compétitions".  «Je me sens plus que confiant car ce qui est impératif pour nous, c'est de rafler ce tournoi et continuer avec les records des anciens. Par exemple le Collège Saint-Louis de Bourdon a toujours été notre victime. Nous n’avons jamais perdu face à eux. Nous voulons aussi prendre la revanche sur les Georgemarcois », affirme-t-il.

      Esther Samantha Baptisné, représentante de l’équipe Saint-Louis de Bourdon se dit être plus qu’optimiste dans le cadre du tournoi interscolaire. Voulant suivre le pas de ses prédécesseurs, elle promet de faire briller le flambeau de son collège et faire la fierté de son école, comme ça a été le cas pendant les deux tournois précédents. Sûre d'elle et sûre de la capacité inouïe de ses coéquipières, elle attend le grand jour avec assurance et sérénité. Son coach, Nerline Toussaint est confiante de la réussite de son équipe et souhaite qu'on puisse commencer et terminer à l'heure et également que les juges soient à même de juger les matches sans aucune partialité.

      Lorry Marvencia Napoléon, âgée de 16 ans, représentante de l'institution Mixte Ste Geneviève, se sent tout à fait déterminée à gagner ce concours, mais pas seulement gagner, mais pouvoir apprendre. Son coach, Venadia Dissipé, sacrée vice champion au tournoi régional de 2013, nous assure que ses jeunes sont motivés et ont soif de gagner et souhaite tout au plus que les juges soient à l'heure et que la meilleure équipe gagne.

      Ayant à débattre sur la thématique : "MIGRATION à la recherche du bonheur", ces jeunes sont tout à fait dévoués, motivés, fougueux et déterminés à participer à cette compétition de débat inter-écoles. Encadrés par leurs coaches, qui sont pour leur part des anciens débatteurs, ils ne souhaitent que faire honneur à leurs écoles et lire la satisfaction dans les yeux de leurs coaches et de leurs coéquipiers. Cette quatrième édition du tournoi interscolaire organisée par le club de Christ-Roi s'annonce ardue, car la motivation et la rage de vaincre ont accaparé tous les joueurs et ils se donnent tout entier afin d'atteindre leur objectif.

      À seulement quelques jours du tournoi, on peut que souhaiter du succès à ces débatteurs qui vont s'affronter et on tient également à les rappeler que le débat priorise la force de l'argument sur l'argument de la force.

Donc, chers débatteurs, tous à vos arguments !


Joe J.E Jean Charles & Zéphyr Sarah Marlange
Responsables Communication Club Débat Christ-Roi

Organisateurs du tournoi
Alfred Désir & Joël Lazard


Aucun commentaire: