mercredi 12 octobre 2011

Le tournoi de débat du club ECHO : un pari réussi

Le  tournoi de débat organisé ce week-end par le club de débat ECHO du Centre des Techniques de Planification et d’Economie Appliquée (CTPEA), avec le support de FOKAL, est sans contexte un succès. Les débatteurs ont fait montre d’un grand talent à débattre malgré leur absence d’expérience. Le public a répondu présent en nombre et a suivi avec beaucoup d’intérêt les débats qu’il commente après match. Les juges ont été excellents dans leurs commentaires, et leur décision ne souffrait d’aucune contestation. La logistique a été correcte de bout en bout. Chapeau aux jeunes du club ECHO !
Un débatteur en plein discours
FOKAL a été d’un grand support à l’organisation de ce tournoi tant pour la logistique (mise à disposition de ses locaux et de ses équipements) que pour la production et la reproduction de documents techniques. Le coordonnateur des Programmes Initiative Jeunes de FOKAL a constitué l’équipe du jury (9 juges) pour arbitrer les matches de débat : 4 juges issus du projet Vague du futur, 1 cadre de FOKAL, 3 cadres de la Banque Interaméricaine de Développement, et 1 administrateur de l’ONG brésilienne Viva Rio.

Le projet Vague du futur a été également mis à contribution : cinq animateurs-trices des clubs de la capitale ont animé avec le coordonnateur du projet Vague du futur, le 17 et le 24 septembre, deux journées de formation au débat pour les jeunes du club ECHO. Trois d’entre eux ont été mobilisés pour faire partie du jury des matches. Le public du tournoi était majoritairement composé des jeunes des clubs Vague du futur de la capitale.

Le Tournoi : une expérience d’apprentissage pour les jeunes

Six équipes, soit 18 débatteurs au total (3 par équipe) se sont affrontées autour de la résolution suivante : Le crédit immobilier est la condition pour toute politique de logement dans le cadre de la reconstruction en Haïti. Chaque équipe avait l’occasion de défendre le coté pour et le coté contre de l’énoncé.
La plupart des équipes était mixte. Sept filles ont participé au tournoi, et c’est l’une d’entre elles qui a été proclamée « Meilleure Débatteuse du tournoi ». Elle a obtenu le maximum du total de points attribués par les juges à chaque débatteur, pour leur performance individuelle tout au long du tournoi. 
Un trio de juges
Chaque match était arbitré par un trio de juges. Plus de 80 personnes ont assisté à cette phase du tournoi qui s’est achevée à 17h30. Des étudiants du CTPEA, des habitués des programmes de FOKAL et les jeunes des clubs VDF de la capitale ont constitué essentiellement le public. Ces derniers étaient surtout venus surtout voir et apprendre le déroulement d’un débat dans le format Karl Popper, qui leur sera bientôt enseigné dans leurs clubs respectifs.

Pour les jeunes du CTPEA, pour qui ce tournoi était leur véritable expérience de débat, ils ont tiré leçon de l’influence d’une argumentation structurée pour convaincre, de l’importance de la recherche documentaire dans un débat, de la manière d’identifier les faiblesses d’un argument, de l’intérêt de savoir poser des questions… bref, tout ce qu’exige le format Karl Popper.

Le Tour éliminatoire : stress, rires et fair play

Le tour éliminatoire a démarré à 13h30 à FOKAL. Il y eut 3 rounds de matches. Dans chaque round, 3 matches sont joués en même temps dans 3 espaces différents de FOKAL. Chaque équipe a donc joué 3 matches au cours de 3 rounds, soit un total de 9 matches réalisés au total.
Échange entre 2 débatteurs
L’enthousiasme, la détermination des débatteurs n’ont pas baissé durant ce tour éliminatoire, malgré l’effort de concentration que le débat exige. Le stress des débuts donne suite à une montée en puissance des équipes qui rivalisent d’arguments, de talent et de stratégies pour convaincre les jurys et le public du bien-fondé de leur point de vue. Loin d’être considéré seulement comme un jeu, les équipes faisaient montre de beaucoup de détermination pour gagner leur match.

A l’issue de ce tour éliminatoire, deux équipes sont qualifiées pour la finale : « The Great debaters » et « Les Inégalables », qui se sont surpassées pour se hisser au-dessus de leurs 4 autres rivales, qui n’ont pas démérité.

La Finale : un match de grande qualité

La finale a été jouée dimanche 9 octobre à l’Hôtel Xaragua, à Montrouis, sur la cote des Arcadins, à 78 kms au nord de la capitale. Quatre-vingt dix participants, essentiellement composés des étudiants du CTPEA, des 9 juges du tournoi ont été conduits en bus sur le site de l’hôtel.

Après le discours d’ouverture du directeur du CTPEA, la présentation des équipes finalistes et des 7 juges du jury, la finale a démarré à 12h30 pm.
"Les Inégalables", l'équipe championne du tournoi
Le match était d’une très grande qualité, selon l’avis unanime des juges, et les commentaires du public : des arguments cohérents et convaincants, des échanges vifs mais empreints de respect entre les débatteurs, un auditoire attentif et conquis, des juges satisfaits de la performance des deux équipes. Ces dernières s’étaient sans aucun doute préparées, la veille, à corriger les faiblesses de leur prestation au tour éliminatoire.

L’équipe « Les Inégalables » a remporté haut la main le match sur un score de 6 votes contre 1, et a été sacrée « Championne » de la première édition du tournoi de débat du club ECHO. La débatteuse de l’autre équipe finaliste a obtenu le titre de « Meilleure débatteuse du tournoi ».

De primes alléchantes ont été remises aux débatteurs de la finale : 1 laptop, des ouvrages et un certificat de champion à chaque membre de l’équipe championne ; 1 disque dur externe, des ouvrages et un certificat de vice-champion à chaque membre de l’équipe finaliste.
La débatteuse de l'équipe championne recevant son prix
Comme l’a souligné une jeune femme du comité organisateur, tous les débatteurs du tournoi sont gagnants par le fait même d’y participer. A cet effet, les 12 débatteurs des 4 autres équipes ont reçu chacun(e) un certificat de participation et 2 ouvrages, don de FOKAL et de Droits et Démocratie, l’ONG canadienne partenaire de FOKAL dans le projet Vague du futur.

Les membres du comité organisateur ont remercié chaleureusement les 7 membres du jury et un bouquet de fleurs a été remis au coordonnateur pour la direction de FOKAL pour les remercier de leur support et de leur générosité.

Les enseignements du tournoi

Ce tournoi a montré la capacité de jeunes du CTPEA à prendre des initiatives qui peuvent avoir un fort ECHO dans la communauté estudiantine.

Ce tournoi a permis également d’assurer une plus grande visibilité aux initiatives, aux efforts d’accompagnement de FOKAL et de D&D auprès de la jeunesse haïtienne.

Ce tournoi a stimulé l’engouement des jeunes dans le public pour le débat au point que bon nombre d’entre eux manifeste le désir d’intégrer un club VDF.
Une partie du public à la finale du tournoi à l’hôtel Xaragua
Ce tournoi a ouvert un nouvel horizon pour les étudiant(e)s du CTPEA qui découvrent le débat sous un autre jour, qui découvrent un autre moyen pour parfaire leurs compétences académiques. Déjà, ils souhaitent organiser un autre tournoi très prochainement.

D’aucuns soulèvent la question à savoir pourquoi les techniques d’argumentation et de débat ne sont pas intégrées dans le curriculum scolaire. Ceci est une autre histoire…

Jean-Gérard Anis
Coordonnateur du projet VDF

Aucun commentaire: