mardi 29 septembre 2009

Après Danticat, une autre valeur sure de la littérature haitienne récompensée

Haiti-Littérature : L’écrivain haïtien Louis-Philippe Dalembert primé en Allemagne
mardi 29 septembre 2009


Paris, 29 sept. 09 [AlterPresse] --- L’écrivain haïtien Louis-Philippe Dalembert vient d’être nommé lauréat de la prestigieuse bourse « Artists-in-Berlin Programme », attribuée par le German Academic Exchange Service (DAAD).
Cette bourse récompense un écrivain, un cinéaste, un compositeur dont le comité de sélection, composé de littéraires, d’artistes et d’universitaires, tient à saluer le travail.
Le lauréat devra résider un an, en 2010, dans la capitale allemande. A Berlin, l’auteur, dont trois romans sont déjà traduits en allemand, participera à des échanges avec d’autres écrivains et artistes, et à la vie culturelle de la ville.
Louis-Philippe Dalembert est un ancien pensionnaire de la très renommée Villa Médicis à Rome. Il a reçu entre autres le Grand Prix de poésie de la ville d’Angers et a obtenu la bourse Unesco-Aschberg constituée d’une résidence d’écriture à Mishkenot Sha’ananim, Jérusalem.
L’écrivain haitien a également été récompensé du prix RFO (Radio France Outremer) du livre 1999 pour son roman « L’Autre Face de la mer » et du Prix Casa de las Américas 2008 pour « Les dieux voyagent la nuit ».
De formation littéraire et journalistique, Louis Philllipe Dalembert est l’auteur, en français et en créole, de plusieurs ouvrages touchant presque tous les genres littéraires tels la poésie, la nouvelle, le roman, le document historique, etc. Parmi ses ouvrages figurent : « Le Crayon du bon Dieu n’a pas de gomme », « Epi oun jou konsa tèt Pastè Bab pati », « poème pour accompagner l’absence » et le tout récent « Roman de Cuba ».
La bourse « Artists-in-Berlin Programme » du DAAD a été attribuée par le passé à des écrivains comme Gao Xinjiang, Imre Kertesz, Mario Vargas Llosa, Carlos Fuentes, Breyten Breytenbach, Witold Gombrowicz, Susan Sontag, Nuruddin Farah, Michel Butor, Marie Ndiaye et Abdourahman Waberi. [apr 29/09/09 08:00]

Tiré de du site de Alterpresse, www.alterpresse.org

Aucun commentaire: