mercredi 23 septembre 2009

L'écrivain d'origine haitienne Edwige Danticat, à nouveau honorée!

Haiti/Littérature : Edwidge Danticat une nouvelle fois honorée
mardi 22 septembre 2009

P-au-P, 22 sept. 2009 [AlterPresse] --- L’auteure américaine d’origine haïtienne Edwidge Danticat a reçu le prestigieux « prix des génies » de la Fondation américaine John D. and Catherine T. MacArthur.
L’auteure de « Adieu mon frère », son dernier ouvrage récompensé à plusieurs reprises, reçoit ainsi la somme de 500.000 dollars, apprend AlterPresse.
Edwidge Danticat s’est déclarée extrêmement reconnaissante auprès de la presse américaine et notamment du Miami Herald.
L’auteure a entamé son parcours de romancière en 1994 avec Breath, Eyes, Memory (Le cri de l’oiseau rouge, en français). Elle a écrit 8 romans, vient de terminer une collection d’essais et travaille actuellement à son prochain livre. L’auteure écrit en anglais mais vit également en créole, français et espagnol.
Dans une prose simple, Danticat décline des thèmes qui lui sont proches, tels l’isolation, la résistance humaine et culturelle en regard de l’histoire complexe d’Haiti et de la vie d’immigrant/e.
Née à Port-au-Prince en 1969, Edwidge Danticat est élevée à Bel-air aux côtés de son oncle, auquel elle rend un vibrant hommage dans « Adieu mon frère ». A l’âge de 12 ans, elle rejoint ses parents, partis de nombreuses années auparavant pour New York. L’auteure réside aujourd’hui à Miami.
D’autres personnalités ont également recu ce prix, tel Jill Seaman, du Soudan, spécialiste des maladies infectieuses, Linsey Addario de Turquie, une photojournaliste et Peter Huybers of Massachusetts, un climatologue d’Harvard.
Le Dr Paul Farmer, actuel émissaire adjoint des Nations unies pour Haiti auprès de Bill Clinton avait été récompensé par ce prix en 1993 pour son travail sur le VIH/Sida en Haiti. [mm apr 22/09/2009 11:50]

Tiré de Alterpresse sur le site www.alterpresse.org

Aucun commentaire: