lundi 6 mai 2013

Le programme de débat de FOKAL se consolide


Depuis le début de l’année 2013, le Programme Initiative Jeunes (PIJ), ci-devant le programme de débat, l’un des programmes-phare de FOKAL, est entré dans un mouvement de consolidation de ses acquis et bénéficie d’un dynamisme renouvelé, sous l’impulsion de son responsable, Jean-Gérard Anis.
Formation pour juges de débat à Gros Morne en avril 2013
Le PIJ vise de FOKAL l’apprentissage des jeunes Haïtiens et Haïtiennes à la démocratie, à la citoyenneté responsable, à la résolution de conflits, à la tolérance, au respect de l’autre par le débat. Ce programme de débat entend développer chez les jeunes l’esprit critique, des capacités d’expression publique, l’aptitude à faire de la recherche documentaire de façon indépendante, leur leadership naturel et des  capacités d’anticiper et de résoudre les conflits.

Ainsi FOKAL crée les conditions et les opportunité dans son réseau national de 14 clubs de débat pour permettre aux jeunes engagés dans ce programme de discuter de sujets qui affectent leur vie et leur communauté dans une atmosphère de tolérance, de rationalité et de rigueur intellectuelle, valeurs, habiletés et comportements qui sous-tendent les pratiques démocratiques.

Formation pour juges de débat à FOKAL en mars 2013
En effet, en septembre 2012, une réévaluation du PIJ nous a permis de constater que les clubs de débat du réseau confrontent divers problèmes qui plombent leur capacité à organiser des compétitions de débats réguliers, et à maintenir la trajectoire vers les objectifs fixés. Par conséquent, les jeunes accumulent un déficit d’expérience du débat que le seul tournoi national d’été, organisé chaque année par FOKAL, ne permet pas de combler.

Plusieurs actions ont été entreprises depuis février pour faire remonter la courbe. La première a été de former des juges de débat, au standard de l’organisation mondiale IDEA*, dans la communauté où les clubs sont implantés. La formation vise donc à augmenter l’effectif de 13 juges nationaux disponibles pour les débats, à faciliter l’organisation de tournois de débat dans les clubs du réseau, à améliorer la qualité des arbitrages - plus il y a de juges pour un débat, mieux le verdict sera acceptée par les débatteurs.

Formation pour juges de débat aux Cayes en décembre 2012
Plus de 60 nouveaux juges (enseignants, étudiants, bibliothécaires, professionnels, intellectuels ciblés) ont été déjà initiés aux techniques de débat, appris la fonction de juge et formés aux critères pour bien arbitrer un débat, répartis dans les clubs de la région métropolitaine (de Léogane à Fond Parisien), de Cap-Haïtien, des Cayes, de Camp-Perrin, de Jacmel, de Gros Morne. Jérémie sera le dernier club à en bénéficier.

La seconde initiative est d’encourager les clubs à organiser des débats d’exhibition et des petits tournois de débat locaux, ouverts au public. Elle vise à aider les jeunes à avoir une plus grande expérience du débat, à corriger les faiblesses de l’apprentissage des techniques de débat, à améliorer la qualité des débats. Trois clubs ont déjà réalisé le leur, 4 autres (Cayes, Jérémie, Gros Morne, Jacmel) sont annoncés pour ce mois de mai.

Un tournoi régional de débat qui opposera les 8 clubs de la capitale sera organisé le 15 juin 2013 à FOKAL. Il sera ouvert au public. Cette compétition, la première du genre organisée dans le programme a pour objectif de consolider les capacités des jeunes à débattre, et de les familiariser avec l’épreuve de la compétition dont le stress et la fébrilité qui agitent les débatteurs engagés à ce stade révèlent leur fragilité : certains refusent la défaite. Ce qui fausse le jeu. Or, dans le débat comme jeu, il faut bien qu’une équipe perde.

Match de débat au club de Jacmel en avril 2013
Un accompagnement plus rapproché des animateurs des clubs constitue une action principale actuelle du programme. En attendant de bénéficier d’une formation pour renforcer leurs compétences de formateur dans les clubs, durant le camp d’été prévu à Jacmel, le programme leur a fourni de nouveaux ouvrages de débat, une dotation d’Open Society Foundations, maison-mère de FOKAL à New-York, pour améliorer la formation continue aux techniques de débat des jeunes de leur club.

Trois nouveaux manuels de débat [Guide pour débattre dans le style scolaire mondial, Guide pratique des techniques de débat, Comment gagner un débat ?]  viennent s’ajouter au livre Débats, un guide pédagogique édité en 2008 par FOKAL en version livre et DVD, et à d’autres outils dont les a dotés FOKAL pour mieux assurer leur travail et responsabilité au sein des clubs. Cinq exemplaires de chacun de ces titres sont disponibles dans chaque club pour les jeunes.

Jean-Gérard Anis
Coordonnateur des Programmes Initiatives jeunes
FOKAL- Open Society Haiti

* La mission de International Debate Education Association (IDEA - FOKAL en est membre) est de promouvoir la compréhension mutuelle au niveau mondial en soutenant la discussion et la citoyenneté active au niveau local, en mettant l'accent particulièrement sur les jeunes. IDEA cherche à remplir sa mission en offrant aux élèves et aux enseignants l'occasion d'examiner les questions qui affectent leurs vies et leurs communautés, en créant des clubs de débat larges et inclusifs, et des associations indépendantes de débat pour promouvoir, organiser et soutenir l'éducation par le débat. IDEA espère former de nouvelles générations de penseurs critiques, tolérants à des rôles de leadership dans la vie civique et politique. 

Aucun commentaire: