mercredi 15 mai 2013

Les jeunes du club de Darbonne, à l’école, à l’épreuve du débat


Les animateurs du club de débat de Darbonne (Léogane) ont organisé deux journées de formation sur le format du débat Karl Popper, les samedis 14 et 20 avril 2013, à la bibliothèque Rasín Lespwa de Darbonne, espace habituel de réunion du club. Ces 2 samedis consécutifs de formation se sont achevées le samedi suivant par un tournoi de débat avec les participants.


Ces activités ont visé à préparer les débatteurs du club au tournoi régional que FOKAL organise le 15    juin prochain, et à permettre à ces jeunes soit de  les faire découvrir le débat aux nouveaux membres, des jeunes venant de différentes écoles (Lycée Anacaona de Léogane, Ecole St esprit de Darbonne et du collège St Jean) soit de renforcer les compétences des membres déjà actifs du club.

A l’école du débat

Lors de la première journée de formation, le samedi 13 Avril, deux anciens débatteurs du dit club, Jefté Télisma et Nerline Toussaint, ont présentés le débat et ses différents principes aux participants qui étaient au nombre de 15 (10 filles et 5 garçons) Des réponses aux diverses questions comme: Qu’est-ce que le débat? Comment faire un débat? Comment réussir un match de débat? Pour ce faire, les jeunes formateurs et l'animateur principal Maxandre ont tour à tour utilisé la méthode participative, des ateliers de travail composés de trois personnes. Des documents de supports leur ont été aussi distribués.

                      
A la deuxième journée, il y a eu présentation du format Karl Popper : La façon dont les débatteurs doivent présenter les arguments, effectuer la réfutation, la reconstruction des arguments et le rôle des orateurs. Les participants ont compris se montraient très motivés et ont fait des exercices de construire les arguments et  préparer la réfutation sur des sujets proposés par les animateurs comme : « Les préservatifs devraient être disponibles à l’école ».

A l’épreuve du débat

Après ces deux semaines, les jeunes se sont sentis prêts pour le petit tournoi de débat que le club avait programmé le samedi 27 avril. Les trois équipes participantes, intégrant chacune un débatteur novice et une autre expérimentée, ont disposé d’une semaine pour effectuer les recherches et préparer leurs arguments pour débattre de cet énoncé: « L’Etat devrait sanctionner l’utilisation du téléphone portable dans les voitures ».                                                                 


Le premier match n’a pas été trop performant à cause de l’inexpérience des débatteurs, caractérisée par un manque de confiance en eux-mêmes. Par contre, les deux matchs suivants, y compris la finale, ont révélé les aptitudes des jeunes au débat. Si pour certains, ce petit tournoi a été une nouvelle expérience, pour d’autres il a été pour eux l’occasion de renforcer leurs acquis comme Charlancia, Sloane, Roseberline qui ont déjà participé à un tournoi du débat.

Deux des équipes, ont donné au public une excellente prestation. Les membres du jury ont témoigné qu’ils ont assisté à un vrai match de débat  tout en soulignant les failles de chaque joueur de chaque  équipe puisqu'on a été en pleine préparation pour le tournoi régional.

L’équipe affirmative, favorable à l’énoncé, a soutenu que cette sanction diminuerait l’attention du chauffeur, réduisant du même coup le taux d’accident de voiture. L’équipe négative, opposée à l’énoncé, a affirmé que le téléphone portable est devenu indispensable.


Ces arguments ont suscité un ensemble de questions intéressantes que les débatteurs ont utilisé durant la dernière intervention: Est-ce l’utilisation du téléphone qui occasionne ces accidents ? Ils ont répondu la détérioration des réseaux routiers en sont aussi responsables. Est-ce que les chauffeurs ne pourraient-ils pas s’arrêter pour prendre les appels ? Ils ont affirmé que les chauffeurs n’éprouvent aucun respect pour les passagers. L’Etat doit-il sanctionner le chauffeur aussi bien que les passagers ? A cette question, les jeunes disent que selon le sujet, l’État  ne devrait pas sanctionner les passagers.

Des débatteurs prêts pour le grand saut

Pour cette grande réalisation, les animateurs se sont montrés satisfaits, car les jeunes ont fait preuve d’une bonne maitrise du format Karl Popper. Ainsi, ils ont trouvé des débatteurs prêts à représenter le club de Darbonne dans les tournois à venir. Des débatteuses comme Sloane, Charlancia, Roseberline, et Sandrine une débatteuse très prometteuse, selon les dires de plus d’un et qui était aussi proclamée meilleure débatteuse. Les jeunes des écoles ont félicité les animateurs d’avoir pensé à eux, et ils les encouragent  de continuer à inviter d’autres jeunes  à venir prendre part à ce genre d’activités.


Selon Edvard,  l’un des participants venus du Lycée Anacaona de Léogane : « Après cette formation sur  le débat je commence à comprendre certaines choses sur la vie en équipe et me permet de savoir comment prendre position  par rapport à d’autre idées ». De cette deuxième édition du tournoi au club, les animateurs ont définitivement compris la nécessité de ce club de débat dans la communauté.

Maxandre Bien-Aimé
Animateur du club de débat de Darbonne

Avec l’aimable collaboration de Jefté Télisma
Membre du club

1 commentaire:

Programmes Initiative Jeunes a dit…

Bravo au club de Darbonne! Excellente initiative!