jeudi 3 mars 2016

Duels de débat entre un Christ-Roi dominateur et un Cote-Plage accrocheur

C'est sur un résultat égal, 1 nul et 1 victoire que se sont terminés, les 2 duels de débat opposant 2 équipes de Côte-plage contre 2 de Christ-Roi, samedi 27 février 2016, à Bourdon. L’objectif de ces duels amicaux entre ces 2 clubs, opérés depuis l’année dernière, est vu de deux manières par ces 2 clubs en compétition.

Du côté de l'équipe de Pyepoudre, suivant les déclarations de l'animateur Afred DÉSIR, un peu plus tôt avant le match, il est a précisé que l'objectif était clairement d'évaluer les jeunes débateurs, en identifiant les choses à corriger, leur permettant toutefois de mieux expérimenter les différents aspects du format Karl Popper, pour une bien meilleure pratique du jeu à l'avenir. En outre, selon Gutenberg DESTIN et Magalie CIVIL, les 2 animateurs du club de Cote-Plage, ces déplacements leur ont valu d'abord la possibilité et le mérite de lancer la caravane des 15 ans de leur club, en créant un climat de challenge permanent chez leurs débatteurs, pour les préparer au tournoi interne du club qui doit avoir lieu à la fin de ce mois de mars. Et au final, "l'objectif est de familiariser les différents clubs", ont-ils affirmé.

Avec la présence de 12 jeunes, majoritairement  débutants, répartis en quatre équipes de trois joueurs chacune, le double duel s’est déroulé  de fort belle manière, en même temps dans 2 espaces différents du Centre culturel Pyepoudre. Un seul juge officiait dans chaque match. Quoique disposant de débatteurs débutants pour la plupart, le choc des deux clubs rivaux a tenu ses promesses.  Rigoureusement, en dépit des petites ambiguïtés identifiées par les juges, les débateurs de chacune des équipes respectives  ont défendu leur position de l'énoncé : «La violence peut-être un moyen légitime d'expression politique».


Deux fois malmené dans 2 précédents duels en 2015, par un club de Christ-Roi dominateur (5-2 à Bourdon, et 1-0 à Carrefour), Côte-plage a enfin freiné la roue de l’échec en sauvant in extremis un match dans le double de ce week-end du 27 février (1-0 &  0-1).

Mais, dans la grande salle, c'était tout le contraire. Le feu du débat semblait s’allumer un peu plus à chaque seconde au cœur des débateurs des deux équipes, au point d’avoir été ovationné chaudement par le public. De ce fait, suivant les réactions après match, nombreux sont ceux qui retiennent les noms: Domerçant Wood Kervens et Darling Moreau, 2 débatteurs qui, à leur avis, sont les deux révélations des 2 duels. D’aucuns pensent  que les deux auront tous une forme bien plus étincelante lors des prochains matches qu'ils auront à jouer durant leur carrière de débatteurs.

Par ailleurs, cette activité a été une belle réussite en raison de la performance de ces jeunes débatteurs dans la présentation des cas qu'ils ont défendus rigoureusement avec leurs arguments.  "C'est l'un des meilleurs parmi les multiples moyens de boucler un mois au sein d'un club,  en faisant évaluer la capacité des jeunes", a lâché une personne du public. Sans l'ombre du doute, il n'y a pas de meilleur moyen que la pratique du débat pour évaluer un débatteur débutant, et pour identifier ses nouvelles potentialités.

Puisse de beaux duels pareils se renouveler longtemps et toujours à la pleine satisfaction des jeunes, à la santé des clubs, et au bourgeonnement de cet espoir durable qui fera  accroître la vie du débat!

Joe Jean-Charles
Responsable communication
Club débat de Christ-Roi

Revu et corrigé par Jean-Gérard Anis
Coordonnateur du Programme Initiative Jeunes
FOKAL

Aucun commentaire: