mardi 1 mars 2016

Le club BMC met ses jeunes à l’épreuve dans une compétition de débat

Le club de BMC a organisé samedi 20 février à FOKAL son premier tournoi de débat de l’année 2015. Sept équipes du club étaient en compétition. 23 débatteurs, dont 12 filles, ont été mobilisés avec la particularité suivante : chaque équipe était composée de 3 débatteurs actifs et 1 en support. Une douzaine de juges (dont 7 juges extérieurs formés par FOKAL et 2 animateurs de clubs du réseau) ont constitué les différents jurys des 11 matches joués ce jour-là. Deux commissaires assuraient la coordination des matches.

Objectif de ce tournoi

Cette compétition visait à évaluer que la formation au débat aux jeunes du club a été bien transmise, à vérifier que le master class sur la recherche documentaire a été bénéfique pour les débatteurs. L’objectif de ce master class sur la recherche documentaire animé par Yves Osner Dorvil, le responsable du cybercafé de la Fokal, une semaine avant le tournoi, a été de fournir aux participants des outils et des méthodes pour rechercher, de manière autonome, leurs propres informations et documents afin de préparer leur débat.
Les équipes se sont affrontées autour du sujet à caractère politique, énoncé et débattu en français dans les 2 premiers rounds, « Les accords politiques prévalent sur la constitution en période de crise », en créole dans le troisième (« Nou dwe priorize akò politik sou konstitisyon an nan peryòd gwo kriz ki ajite leta a »). Le sujet a été soumis aux débatteurs du club un mois à l’avance et préparé par les 7 équipes. 
Les équipes se sont affrontées autour du sujet à caractère politique, énoncé et débattu en français dans les 2 premiers rounds, « Les accords politiques prévalent sur la constitution en période de crise », en créole dans le troisième (« Nou dwe priorize akò politik sou konstitisyon an nan peryòd gwo kriz ki ajite leta a »). Le sujet a été soumis aux débatteurs du club un mois à l’avance et préparé par les 7 équipes.

La version en créole a été révélée le jour du tournoi auquel a assisté bon nombre de jeunes de la bibliothèque Monique Calixte et du Centre culturel Pyepoudre. Si le sujet a été débattu majoritairement en français, chaque jeune a pu discuter au moins un match en créole comme on l'expérimente depuis une année dans le programme.

Finale et excursion à Léogane


A l'issue de cette première phase, deux équipes se sont qualifiées pour la grande finale qui s'est tenue à Léogane (à 32 kilomètres de Port-au-Prince), le samedi 5 mars dernier. Ce match a été organisé en collaboration avec les responsables du club de Darbonne qui ont facilité l’accueil de la finale à la bibliothèque municipale de la ville, Marie-Claire Heureuse, une  annexe de la bibliothèque Nationale d'Haïti. Le match s'est déroulé en présence des jeunes du club de la BMC, certains jeunes du club de Darbonne et des adhérents et adhérentes de la bibliothèque Marie-Claire Heureuse.

L'équipe BJT, composée de Jean Tal, Jameson Beaucéjour, Guillaume Sam et Jean Jeff, a gagné la finale face à l’équipe DESC. Elle a donc été sacrée championne du tournoi. Les jeunes ont eu droit ensuite à une promenade à l’intérieur de la ville de Léogane. Ils/elles ont visité certaines rues de la ville, guidés par leurs camarades du club de Darbonne. Ensuite la place publique a servi d'espace de divertissement où les jeunes se sont adonnés à toutes sortes de jeux tels que basket-ball, football, des jeux d'animation, etc. Mais les jeunes ont été satisfaits de la courte visite de cette petite ville réputée pour son histoire, son « clairin » et son rara. 
L'équipe championne du tournoi de BMC
Par ailleurs, cette visite à Léogane témoigne de la volonté des responsables du club de ne pas plonger ces jeunes dans un univers qui prioriserait les mouvements de la pensée au détriment de toute autre forme d'exercice de la citoyenneté. Elle permet de suivre le ton de la Fokal qui tient à ce que les jeunes vivent des expériences inédites en découvrant des régions et des villes du pays comme l'attestent les divers camps nationaux organisés chaque année dans différents milieux géographiques d'Haïti.

Voyons le monde d'une autre manière, vive le débat!!!

Wedly Mozeau
Animateur club de débat de BMC


Jean-Gérard Anis
PIJ

Aucun commentaire: