mercredi 21 novembre 2012

Le programme de débat de plus en plus développé dans le Nord


Formation de  juges de débat au Cap-Haïtien

Dimanche 18 novembre à partir de 3h pm, après la commémoration de la bataille de Vertières à l’entrée du Cap qui a mobilisé des centaines de jeunes de la ville, le coordonnateur des Programmes Initiative Jeunes de FOKAL a réalisé une séance de formation sur les critères pour juger dans un débat pour 9 participants : 5 étudiants en droit de l’Université Publique du Nord au Cap-Haïtien (UPNCH), 2 élèves de terminale du club qui ont déjà 3 années d’expérience du débat, et les 2 animateurs du club du Cap.


Cette formation a été sollicitée par l’animateur Pascal Jean du club qui veut disposer des juges de débat au Cap en prévision du tournoi qu’il compte organiser dans son club, en janvier 2013. Anticipant qu’il lui sera impossible de faire venir dans le Nord les animateurs-juges du programme, il a préféré prendre les devants en créant un panel de juges locaux, déjà sensibilisés aux techniques du débat.

Après entendu leurs remarques sur leur expérience de débatteur ayant déjà subi le verdict des juges (ils disent que très souvent ils ne comprennent pas pourquoi ils avaient perdu un match alors que le juge a commenté favorablement la performance de l’équipe), le coordonnateur a entrepris de répondre à leurs questions en leur expliquant les motivations du vote d’un jury après un débat.

Ensuite, il a exposé pour eux les principes, les critères et le rôle d’un juge au cours d’un débat, leur a montré comment remplir l’ordinogramme et le bulletin de vote, a expliqué les attitudes à avoir durant le débat, le type de commentaires oraux (après match) et écrits (sur le bulletin) à faire sur le déroulement. Des documents correspondants ont été fournis aux participants.

À la fin, chaque participant a rempli un questionnaire d’évaluation afin de voir s’ils ont bien assimilé l’enseignement suivi. Malheureusement la nuit tombante a empêché la tenue d’un match de débat de démonstration pour que les apprentis-juges puissent expérimenter ce qu’ils ont appris dans la formation. Ceci sera fait la semaine prochaine.

Les responsables du collège Notre-Dame du Cap encouragent le programme de débat

Le coordonnateur a eu dimanche 18 novembre en début de soirée, un entretien avec les 2 principaux responsables du Collège Notre-Dame qui héberge le club de débat du Cap : les révérends Père Wesner Nérée, le directeur général de l’institution, et Père Bernard Antoine, le directeur des études. Ce dernier avait manifesté le désir de rencontrer le coordonnateur.

Se rappelant les années glorieuses du programme de débat au Cap-Haïtien de 1997 à 2003, avec les coaches Barthélémy Bolivar et Père Raynald, et une génération de débatteurs comme les Chérizard, les Fouché et Prophète, Père Nérée s’est montré enthousiaste à l’idée que le programme se poursuive dans son établissement. Ils ont applaudi l’initiative de FOKAL de faire bénéficier en décembre les jeunes du club du Cap de la formation en secourisme et en gestion de risques et désastres, idée que la direction du collège caressait de réaliser pour ses élèves.

Père Nérée a exhorté l’animateur Pascal Jean et son collègue à poursuivre son travail, et Père Bernard lui a promis tout le support dont il aura besoin pour faciliter les activités du club. Père Bernard promet de s’intéresser davantage à ce programme de débat et aux activités du club. Le coordonnateur leur a remis plusieurs manuels et guides de débat pour le collège.

Jean-Gérard Anis
Coordonnateur du PIJ

Aucun commentaire: