mardi 8 janvier 2013

Les clubs de Christ-Roi et BMC s’unissent pour clore l’année 2012 en débat


Pour clore l’année 2012 en beauté, les clubs de débat du Centre ville et de Christ-Roi se sont mis ensemble pour réaliser le samedi 22 décembre 2012, à l’école Marie Eugénie qui héberge le club de Christ-Roi, une  activité culturelle qui a permis aux nouveaux adhérents de ces deux clubs respectifs de se familiariser.

Environ une soixantaines de jeunes ont pris part à cette activité qui a démarré à 16 heures pour prendre fin vers les 19h30.

Pour souligner la place prééminente du débat, le programme a débuté avec le « balloon debate », un jeu au cours duquel trois jeunes devaient choisir un personnage de leur choix qu’ils vont incarner et démontrer par des arguments solides son importance. Après la présentation de ce personnage, le public pouvait poser aux débatteurs des questions pour avoir plus d’informations sur lui, à la suite de quoi, il allait voter pour celui qui lui paraissait plus crédible dans son rôle.

Une fois cet honneur accordé au débat, d’autres jeunes ont défilé pour montrer leurs talents, soit à travers des chants, des déclamations de textes, des slams. Pour animer le public, quatre débatteurs ont présenté un « fucker forum », qui est une parodie d’un débat suivant le format public forum. Cela consiste à choisir un sujet plaisant, à argumenter dessus en peu temps et, à la fin, comme dernier coup, à lancer un slogan.

Le public a par la suite accueilli la troupe Actelié dans une lecture-spectacle du texte « J’avais une ville d’eau, de terre et d’arc-en-ciel heureux » de Rodney St Eloi. Lecture qui a précédé la dernière prestation du jour offerte par le groupe « Law rap » de Lafanmi Wòklò.

Pour ajouter à l’éclat de la fête, une légère collation fut servie aux participants qui, après, ont passé le reste du temps à danser.

Dans l’ensemble, l’activité s’est bien déroulée, quoique la programmation prévue n’ait pas pu être respectée totalement, notamment à cause de quelques désistements. L’inconvénient majeur fut sans doute l’absence d’appareils de sonorisation et l’éclairage imparfait car le budget prévu n’a pas permis d’effectuer les acquisitions ou locations nécessaires.

Bengie Alcimé
Animateur du club de Christ-Roi

Aucun commentaire: