mercredi 12 décembre 2012

Formation aux techniques débat pour des élèves de Léogane


Des jeunes à l’école du débat

Le débat est une joute intellectuelle où deux équipes confrontent leurs idées, dans un format bien précis. Il permet non seulement d’acquérir des savoirs et des savoir-faire, mais aussi de développer chez le débatteur un savoir-être : le respect des autres, tolérance à l’égard des idées d’autrui, honnêteté intellectuelle.



Plus d’une trentaine de jeunes venus de plusieurs établissements de la ville Léogane et de Darbonne tels que le Lycée Anacaona de Léogane, les collèges Larochefoucauld, Quisqueya, Surin Eveillard, St Jean, et l’Institution Mixte St Esprit, ont pris part, durant deux jours (samedi 1er et dimanche 2 décembre 2012) à la bibliothèque RASIN LESPWA,  à une session de formation sur le débat.

Après avoir présenté le centre RASIN LESPWA, le Programme Initiative Jeunes de FOKAL et expliqué le contexte de la formation, l’animateur du club Maxandre Bien Aimé a pris le soin de communiquer les objectifs de la formation qui s’articulaient autour de ces points :
  1. Permettre à plus de jeunes de découvrir le débat et d’en faire l’expérience
  2. Permettre à d’autres jeunes non membres du club de connaitre le groupe et le travail qu’il réalise dans la communauté de Léogane
  3. Recruter de nouveaux jeunes pour le club


Le but visé a été de donner aux animateurs du club l’occasion de préparer les jeunes au tournoi local que le club organise du 15 au 27 décembre prochain. Une activité qui s’ajoutera à bien d’autres qui se feront dans le cadre des festivités commémorant le 21ème anniversaire du centre socio culturel Rasin Lespwa.

Avec une méthodologie semi-directive, les jeunes ont été initiés aux différentes notions du débat. Max Saint-Fleur a fait un survol de ce qu’est le débat, des différents formats et de ce qu’il peut apprendre aux jeunes. D’autres aspects du débat ont été enseignés aux participants : comprendre un énoncé de débat, comment construire un bon argument, comment réfuter et reconstruire un argument. Les animateurs ont aussi mis l’accent sur le travail d’équipe, la recherche documentaire, leur importance dans la préparation d’un match de débat. Il faut donc signaler qu’après chaque notion enseignée, des exercices pratiques sont donc réalisés par les jeunes.

Les participants témoignent

Les jeunes n’ont pas mâché leurs mots pour témoigner leur satisfaction après ces deux journées de formation. Ils affirment avoir beaucoup appris des notions qui leur seront utiles tout au long de leur formation intellectuelle et de leur vie.

Si pour la jeune Rose Mica qui fréquente le collège St Jean, cette formation lui « a permis d’acquérir de nouvelles connaissance, développer son sens critique et  le goût pour la recherche documentaire », Esterling, élève de philo du collège Quisqueya, croit que cette session lui a permis de développer ses aptitudes de travail en équipe . « J’ai pu comprendre qu’en travaillant en équipe on apprend l’un de l’autre et on apprend à accepter les idées des autres aussi », a t-elle conclu.

« Je gesticulais trop lorsque je prenais la parole et je n’écoutais pas assez car j’étais trop impulsive Cette expérience m’aidera vraiment dans les autres activités que j’entreprends soit à l’église ou à l’école » a martelé Rudnie ce jeune du collège Surin Eveillard

Un match d’exhibition a eu lieu à la fin de la formation. Six volontaires se sont proposé de faire leur premier essai autour de la résolution : « La télévision a un effet néfaste sur les élèves haïtiens ». Cela a été l’occasion de découvrir d’autres jeunes très talentueux et au fort potentiel pour le débat. Charlencia REMY, jeune fille, calme, sereine, élève de troisième secondaire à l’institution Mixte St Esprit de Darbonne, a épaté tout le monde par sa façon de poser ses questions et de réfuter les arguments de l’équipe adverse. Elle s’est révélée du même coup comme l’une des potentielles joueuses de l’équipe de Darbonne pour le prochain tournoi national.

En guise de conclusion

D’autres jeunes du club Jefté THELUSMA, Rosemithe  Cornelly et Nerline TOUSSAINT ont apporté leur quote-part à la réalisation de cette formation. Ils ont partagé les expériences qu’ils ont acquises dans le domaine soit en participant aux différents camps de formation ou dans les tournois comme débatteurs de l’équipe de Léogane.



Il est important de faire remarquer que les participants ont reçu des documents dans lesquels ils continueront à puiser et se former. Beaucoup d’entre eux ont promis de venir s’inscrire au club afin de parfaire leurs connaissances.

Max Grégory saint-Fleur
Animateur du club de Darbonne

1 commentaire:

Programmes Initiative Jeunes a dit…

Excellente travail! Félicitations à Maxandre et à Max pour cette initiative!