lundi 3 décembre 2012

Le club de débat de Jérémie innove


Sur la demande constante des jeunes du club de Jérémie qui veulent sortir de la traditionnelle réunion du club,  les 2 animateurs du club ont voulu innover, ce samedi 24 novembre 2012, à leur local habituel, le centre Numa-Drouin de Jérémie. En effet, contrairement aux différentes réunions antérieures, ils ont eu une rencontre répartie en 3 rubriques (pensée du jour suivie de commentaires, puis expression de talent, improvisation et débats). Chacune de ces rubriques est animée par les jeunes.
Cette nouvelle façon de se réunir a donné vie à la rencontre tant par le volume des échanges, des discussions et des débats libres (en dehors de nos deux formats : Karl Popper et Public Forum) que cela exige entre les jeunes que par leur engagement et leur participation plus active. Ces 26 jeunes qui y ont pris part, dont 18 nouveaux inscrits, ont été réellement apprécié cette innovation dans les réunions.

Nos objectifs fixés par rapport à ces nouveautés que nous ont suggérées nos jeunes sont de satisfaire les jeunes en appliquant leurs propositions, de les engager beaucoup plus dans les activités du club, de leur faire distinguer la différence de rendement du club entre quand ils prennent une part active aux activités du club et quand ils ne le font pas.

Les attentes à la fin de la rencontre, c’est de faire comprendre aux jeunes qu’ils peuvent eux aussi prendre des initiatives et accomplir des choses valables quand ils s’investissent réellement dans leur apprentissage.
A la première rubrique, cette pensée du jour animée par le jeune Numa Junior, a été soumise aux commentaires : « Le secret de votre avenir se cache dans votre routine de tous les jours ». Le plus intéressant des commentaires a été celui de Kator Rosny qui l’expliqua ainsi : « Ce que nous sommes aujourd’hui n’est autre que le résultat de ce que nous savions faire quotidiennement. Quelqu’un qui s’adonne à des activités non intellectuelles et qui n’accorde aucune importance à ses études, c’est sûr et certain qu’il ne pourra pas débattre ni réussir. Donc, si on veut devenir un grand débatteur, et réaliser de grands rêves, il faut changer sa façon de faire ».

La rubrique culturelle a dévoilé trois jeunes artistes talentueux (Sylvain Gertrude, Gervais Jeaniel et Dorcy Jacobin) dont leur chorégraphie sur la chanson A K I K O de la diva haïtienne, Emeline Michèle, a été appréciée et chaudement applaudie par l’assistance. Enfin, ce fut la rubrique d’improvisation durant laquelle une jeune fille improvisa un discours comme elle l’avait appris au cours d’une formation en ce sens lors du camp de débat en février 2012 au Montcel (Kenscoff).
Suite à cette dernière nouvelle rubrique, on a commencé un match de débat autour de l’énoncé « l’avortement devrait être dépénalisé en Haïti ». Ce débat de démonstration visait à donner aux nouveaux inscrits une idée du format de débat Public Forum.

Tout de suite après le match de débat, l’une des jeunes a agité cette question : « Cette réunion n’est-elle pas meilleure par rapport aux précédentes? » Tout le monde sourit. Comprenant que j’ai été le destinataire même de cette question, j’ai répondu : « Absolument oui! Donc, vous comprenez que vous pouvez prendre des initiatives, faire plein de choses et que c’est mieux quand vous prenez part active aux activités du club? » Oui! m’ont-ils répondu. Je leur ai fait comprendre qu’ils peuvent obtenir les mêmes résultats quand ils s’investissent réellement dans leurs études.



Pour finir, je peux dire que la réunion s’est déroulée dans une ambiance qu’on n’a jamais eue dans le club. L’un d’entre eux me l’a prouvé quand il m’a dit : « Maitre Waldinde, il y a eu de l’ambiance, la vraie. Cette nouvelle méthode de rencontre va nous permettre de mieux nous connaitre les uns les autres et de nous familiariser davantage, de découvrir et de développer nos talents! ».

Waldinde Germain
Animateur du club de Jérémie